Grains de beauté : les médecins déconseillent de les enlever au laser

Le Syndicat national des dermatologues et vénérologues (SNDV) est vent debout contre la mode actuelle de se faire enlever les grains de beauté au laser et appelle à la plus grande vigilance : ce n’est pas un acte anodin !

Rédigé par Anton Kunin, le 23 Mar 2018, à 10 h 40 min

Contrairement au cas d’une ablation chirurgicale, le tissu prélevé lorsqu’on se fait enlever un ou plusieurs grains de beauté au laser, n’est pas analysé par un professionnel. Et pour cause, le laser le détruit complètement !

Enlever un grain de beauté au laser le détruit

De nombreuses cliniques et cabinets de dermatologues proposent d’enlever les grains de beauté au laser. Non douloureuse, cette technique minimise les citatrices… mais elle n’est pas sans risque !

grains de beauté

Ablation d’un grain de beauté © Kalamurzing

Souvent, les dermatologues conseillent d’enlever les grains de beauté qui causent un inconfort en raison d’un frottement (grain de beauté situé sur la plante d’un pied ou sur la zone où passe l’élastique du slip par exemple) par exemple.

Lors d’une ablation chirurgicale, le grain de beauté prélevé n’est pas détruit, ce qui permet au dermatologue de l’envoyer au laboratoire pour s’assurer de sa bénignité… chose qui n’est pas possible lors d’un enlèvement au laser qui le fait complètement disparaître. Or, un grain de beauté doit toujours être contrôlé !

Lire aussi : Épilation définitive, lipolyse : de réels dangers pour la santé ?

Des grains de beauté anormaux sont les premiers signes d’un mélanome

En règle générale, un grain de beauté qui doit vous inquiéter est celui dont la forme n’est pas régulière, dont les bords ne sont pas symétriques, avec plusieurs couleurs (une partie plutôt foncée et une partie plutôt claire), d’une taille supérieure à 6 mm, s’élevant au-dessus de la surface de la peau et qui croît rapidement.

grains de beauté

Campagne américaine contre le mélanome © molliesfund.org

Pour sensibiliser les patients à la nécessité de surveiller les grains de beauté, la fondation américaine Mollie’s Fund, engagée dans la lutte contre le mélanome, a mené une série de campagnes de sensibilisation ces dernières années, dont la campagne d’affichage « Some moles can kill » (« Certains grains de beauté peuvent tuer ») ets assez choc. On y voit des explosifs et des grenades en peau humaine et avec un grain de beauté d’aspect anormal.

En cas de doute donc, il ne faut donc pas hésiter à consulter un dermatologue, et éviter la chirurgie esthétique au laser.

Illustration bannière : Femme avec des grains de beauté – © ivan_kislitsin
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis