La glace rose de l’Alaska n’est pas si poétique que ça

Des algues teignent d’une jolie couleur rose une partie des glaces de l’Alaska. Des scientifiques ont confirmé que ces algues roses contribuent à l’accélération de la fonte de glaces.

Rédigé par Maylis Choné, le 20 Sep 2017, à 11 h 10 min

Le changement climatique entraîne le développement d’une algue rose, Chlamydomonas nivalis. Plus elle s’étend, plus la glace fond rapidement.

Une algue rose accélère la fonte des glaces

Les chercheurs ont publié une étude le 18 septembre dans la revue Nature Geoscience. Ils sont de plus en plus convaincus que la fonte des glaces – notamment en Alaska, où leurs travaux se sont tenus – est engagée par les changements climatiques et accélérée par la présence d’une algue, Chlamydomonas nivalis. En effet, cette algue s’implante en milieu aquatique, dans de l’eau froide.

Mais le phénomène est plus inquiétant. Non seulement cette algue se développe dans la glace fondue, mais elle contribue par ailleurs à l’accélération de sa fonte, car elle diminue le pouvoir réfléchissant de la glace. Lorsque la glace est totalement blanche, elle réfléchit plus la lumière et renvoie la chaleur du soleil. Lorsqu’elle se teinte de rose, elle absorbe plus de chaleur… et fond  donc plus vite.

Un paysage inquiétant

Comme nous le prouvons avec nos données, la fonte des glaces est l’une des causes majeures du développement de l’algue“, expliquaient d’autres chercheurs en juin 2016 dans la revue Nature Communication. “Des fontes extrêmes comme celle de 2012 où 97 % de la calotte glaciaire a été impactée vont se reproduire“, préviennent-ils dans leur publication.

Si certains peuvent trouver charmantes les couleurs pastels de la banquise, la communauté  scientifique, elle, s’alarme. En effet, les prévisions de fonte des glaces ne prennent pas toujours en compte les dégâts de cette algue. Pourtant, sa prolifération pourrait s’étendre peu à peu et la fonte des glaces, donc la présence d’eau sous forme liquide, pourrait favoriser l’apparition d’autres microbes ou plantes, qui pourraient contribuer à accélérer encore plus ce phénomène de fonte. 

Illustration bannière : Glace rose – © Gerard Ganey sciencenews.org
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis