Gisèle Bündchen, mannequin et écolo dans l’âme

Gisèle Bündchen est une mannequin internationalement reconnue. Mais aussi une belle âme qui multiplie les initiatives écolo. Découvrez les différentes actions vertes mises en place par la belle plante brésilienne.

Rédigé par Aurore, le 29 Sep 2011, à 17 h 56 min

Gisèle Bündchen est ce que l’on appelle une belle plante… Top model reconnue dans son milieu, elle est la mannequin la plus riche du monde. Un titre qui aurait pu l’amener à profiter du monde sans faire attention à la planète…

Mais Gisèle n’est pas que belle, elle est aussi entrepreneuse et écolo dans l’âme. Portrait d’une mannequin amoureuse de son métier… Et de la Terre.

Gisèle Bündchen, une beauté brésilienne

C’est en 1980 que Gisèle Bündchen voit le jour au Brésil, dans le village d’Horizontina. Grande et mince, elle se voit poursuivre une carrière dans le monde du volley-ball professionnel, tandis que ses camarades d’école l’affublent de surnoms en rapport avec son physique et ses grandes jambes comme la Somalienne, ou Saracura, du nom d’un oiseau aux longues pattes toutes fines.

Devant l’insistance de sa mère, Gisèle suit quelques cours de mannequinat. Des efforts qui se concrétisent en 1994 lors d’un voyage à Sao Paulo où elle est repérée par un agent.

Une étoile est née…

Arrivée seconde lors d’un concours Elite national, elle peine à faire décoller sa carrière. Jusqu’au jour où Alexander McQueen la remarque et tombe amoureux de sa beauté et de son naturel. Gisèle Bündchen est lancée, s’en suivront alors de nombreux défilés et séances photos avec les plus grands.

Dans le monde de la mode, Gisèle Bündchen est reconnue et devient l’égérie de la célèbre marque de lingerie connue pour recruter les plus belles plantes de notre monde : Victoria’s Secret.

Egerie de plusieurs campagnes et couturiers, Gisèle Bündchen n’a aujourd’hui plus rien à prouver et profite de sa notoriété (et de son argent) pour créer ses propres lignes d’accessoires et de cosmétique avec un intérêt porté tout particulièrement sur la protection de l’environnement.

« Mon premier geste écolo le matin ? J’ouvre en grand mes volets et j’oberve les singes qui font des acrobaties dans les arbres. » Gisele Bündchen dans Elle en juin 10

Janvier 2014 –  Gisele Bündchen rejoint le Conseil d »administration de Rainforest Alliance

Rainforest Alliance annonce la nomination à son conseil d’administration de Gisele Bündchen, top-modèle brésilienne, chef d’entreprise et militante écologiste. En tant que membre du conseil d’administration, Gisele Bündchen contribuera à façonner la vision, la stratégie et les politiques de Rainforest Alliance pour promouvoir un développement durable au niveau mondial.

*

La suite p.2> Gisèle Bündchen ou l’art de mélanger mode, cosmétiques et écologie

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Excusez moi mais de qui se moque t on? Cette demoiselle a défilé avec des vestes en fourrure

    • Aurore

      Talie,

      En effet, Gisèle Bündchen porte ou a porté de la fourrure et a été dénoncée pour cela, par l’association PETA notamment.

      Loin de moi l’idée de défendre cette pratique, en amoureuse des animaux je ne supporte pas l’idée qu’on puisse en tuer pour leur peau, mais si Gisèle Bündchen n’est pas parfaite, elle a au moins le mérite d’oeuvrer pour sauvegarder l’environnement.

      Gisèle porte de la fourrure mais refuse d’utiliser de la crème solaire classique, utilisant des éléments chimiques et de synthèse polluant les mers. Combien de personnes refusant le port de la fourrure utilisent des crèmes solaires classiques et polluantes.

      Chacun oeuvre à son niveau et la belle Gisèle a décidé de se positionner sur le secteur de la cosmétique bio, de l’environnement, des forêts et du recyclable. C’est déjà un bon point !

      Cordialement

Moi aussi je donne mon avis