Nos conseils pour des fêtes de fin d’année en toute sécurité

À une semaine du réveillon de Noël, quelles mesures de sécurité faut-il prendre pour éviter un accident domestique ou encore de propager le virus lors des retrouvailles en famille ?

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 18 Dec 2021, à 11 h 12 min
Nos conseils pour des fêtes de fin d’année en toute sécurité
Précédent
Suivant

Après une année 2020 sous le signe de la restriction, vous pensiez probablement célébrer Noël comme avant. Mais cette année encore, le Covid-19 s’est invité à la fête. À la veille d’un nouveau Conseil de défense, que faut-il savoir pour fêter Noël en toute sécurité pour vous ainsi que votre famille ?

Des restrictions à venir à cause du Covid-19 ?

Enfants, parents, grands-parents, tous sont rassemblés pour fêter la plus belle soirée de l’année. Mais voilà, le virus du Covid-19 n’est pas décidé à s’en aller et cette année encore, il va falloir faire attention.
L’année dernière, même si les Français avaient pu voyager dans l’Hexagone et se retrouver pour les fêtes, le mot d’ordre était d’organiser un dîner restreint en ne dépassant pas plus de six convives. Cette année, il est de nouveau recommandé de limiter le nombre d’invités à table. Même si aucun chiffre n’a été mentionné, il est préférable de célébrer de nouveau Noël en comité restreint.

Vendredi 17 décembre 2021, un Conseil de défense s’est tenu pour mettre en place « les mesures qui s’imposent, » comme a indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Le gouvernement pourrait dans les jours à venir donner « des recommandations claires pour traverser et passer les fêtes le plus convenablement possible ». Pour freiner la propagation du virus « des décisions supplémentaires pourraient être prises dans les semaines à venir ».

Quelles précautions prendre pour le repas de Noël ?

fêtes noël sécurité

Une guirlande ou un sapin de Noël en feu, ça arrive encore trop souvent – © Wolfgang Zwanzger

D’autres dangers peuvent venir gâcher la fête. Les enfants qui se retrouvent sont souvent très énervés le soir de Noël et peuvent rapidement se blesser.
Pour éviter de passer Noël aux urgences, pensez à remplacer les bougies par des bougies décoratives. Vérifiez l’état de vos guirlandes lumineuses et jetez celles aux fils dénudés. De plus, ne les laissez pas branchées toute la journée ainsi que la nuit.
La neige artificielle doit être tenue éloignée des enfants. Il faut savoir qu’elle peut occasionner des brûlures si elle est utilisée près de flammes. Enfin, évitez que les enfants ne se trouvent à proximité de houx et de gui qui sont des plantes toxiques.

Au moment du repas, faites attention aux cacahuètes et noix de cajou qui peuvent être facilement avalées de travers surtout par les petits enfants et les bébés. Si par malheur, l’un d’eux s’étouffe, réagissez au plus vite.
Pour un bébé (en-dessous d’un an) qui s’étoufferait totalement c’est-à-dire dans l’impossibilité d’émettre un son et de respirer, positionnez-le sur votre cuisse et tapez dans son dos entre les deux omoplates avec la paume de main ouverte pour faire sortir la nourriture coincée.
Pour un enfant plus âgé, positionnez-vous derrière lui, collez-vous à lui tout en mettant vos mains l’une sur l’autre entre son nombril et l’extrémité inférieure de son sternum et exercez une pression remontant vers le haut pour expulser la nourriture coincée.

Les préconisations du Conseil scientifique face au virus

fêtes noël sécurité

Profiter de la fête en toute sécurité – © Impact Photography

Alors que 60.866 nouveaux cas ont été détectés le 16 décembre 2021, le gouvernement en appelle à la prudence. Pour le moment, aucune restriction n’a été imposée tels qu’un confinement ou un couvre-feu qualifiés de « disproportionnés » par le Premier ministre.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué « Je recommande de restreindre ses contacts dix jours avant (les fêtes), de faire un autotest en cas de doute, de bien respecter les gestes barrière, d’ouvrir régulièrement une fenêtre du salon ».

Alors que les patients en réanimation devraient atteindre le nombre de 4.000 autour des fêtes, Olivier Véran mise sur la stratégie vaccinale avec un objectif de 20 millions de rappels d’ici à Noël. « Je conseille si possible de faire le rappel 15 jours avant Noël », a-t-il indiqué. Le Premier ministre et le ministre de la Santé avaient déjà le 6 décembre dernier demandé de réduire « les évènements festifs et conviviaux dans les sphères professionnelles et privées ».

De son côté, le Conseil scientifique a donné ses recommandations dans un avis publié le 8 décembre 2021. Il a préconisé de restreindre le nombre de convives, de s’assurer que les personnes fragiles ont reçu le rappel de leur vaccin. Ils demandent également d’aérer le plus possible les maisons. Il faut compter 10 minutes par heure ou tout le long de l’événement si cela est possible. De même, il est conseillé de porter un masque de type FFP2 notamment pour les personnes les plus fragiles et de faire un autotest ou un test antigénique le jour de l’événement.

Illustration bannière : Sécurité à Noël et pour les fêtes de fin d’année – © PinkCoffee Studio
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis