Comment entretenir son récupérateur d’eau de pluie

Les récupérateurs d’eau sont un excellent moyen d’épargner l’utilisation d’eau potable dans bien des cas. Mais leur installation, si elle est relativement simple à mettre en oeuvre, nécessite tout de même un peu d’entretien pour durer.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 28 Jan 2020, à 18 h 00 min

Les récupérateurs d’eau se généralisent sous bien des formes, des fois en faisant jouer le réemploi, des fois même de manière collective. Quelle que soit l’utilisation et la finalité de ces récupérateurs, leur entretien permet de garantir leur durabilité.

Un usage n’en vaut pas un autre, mais mieux vaut tenir son récupérateur d’eau propre

Selon l’usage qui est fait de l’eau récupérée, sa propreté peut être plus ou moins importante. En effet l’utilisation de l’eau pour une machine à lavée ou encore pour une chasse d’eau ne nécessite pas la même qualité que pour le seul jardin et son arrosage.

L’entretien de votre récupérateur d’eau sera donc aussi fonction de l’usage final de l’eau. Il est inutile de vous décarcasser à garder un récupérateur propre comme un sou neuf s’il l’eau ne servira qu’à rincer votre vélo !

Nettoyer les arrivées d’eau

Les arrivées d’eau sont à bichonner © FotoHelin

Pour qu’un récupérateur d’eau soit sale, il faut que de la saleté arrive dedans. Dit ainsi la chose pourrait paraître simpliste, mais c’est en réalité souvent par là qu’arrive le besoin de nettoyer.

Vérifier donc régulièrement les arrivées d’eau pour les rincer ou les nettoyer si besoin est comme par exemple les gouttières où peuvent se développer des mousses, les tuyaux en pvc où les algues trouveront un terreau favorable à leur développement ou encore les tuiles (quand c’est possible) qui accumule bien des débris en tous genres avant de les acheminer dans votre récupérateur.

Tailler les végétaux alentours

La source la plus importante de saleté dans votre récupérateur sera sans nulle doute les végétaux alentours qui, honte à eux, y enverront leurs feuilles et autres débris en tous genres.

La tailles des arbres ou arbustes aux environs des lieux de collecte de l’eau de pluie sera particulièrement efficace pour éviter que le récupérateur ne s’encrasse et ne s’abîme.

Fermer votre récupérateur d’eau

Si votre récupérateur d’eau est ouvert, le fermer lui permettra de durer plus longtemps car le garder propre évitera qu’il ne vieillisse trop rapidement.

Certains récupérateurs d’eau du commerce sont très bien conçus © pixinoo

Un simple couvercle si la forme le permet, un tissu quelconque mais suffisamment solide ou une plaque récupérée joueront bien leur rôle. La démarche a également du sens dans la protection de la petite faune telle que les lézards par exemple, qui peuvent facilement s’y noyer.

Protéger votre récupérateur

Protéger, même succinctement, votre récupérateur d’eau va aussi lui permettre d’augmenter sa durée de vie car l’action des UV, quel que soit le matériaux, n’est pas à négliger !

Faites hiberner votre récupérateur

Avec l’arrivée des premiers gels mieux vaut vidanger votre récupérateur d’eau pour ne pas le voir fuir une fois revenu le printemps. Cela est vrai quelle que soit la taille de votre contenant d’ailleurs, car une fois les températures négatives installées, la dilatation de l’eau une fois gelée peut faire éclater votre récupérateur.

C’est alors le meilleur moment pour le rincer, si la chose est possible selon sa configuration, d’y passer un petit coup de brosse pour qu’il soit prêt à l’usage l’année d’après.

Illustration bannière : Entretenir son récupérateur d’eau pour le faire durer plus longtemps © Richard Pratt

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis