Éco-tourisme : parcourez le monde à bord de trains mythiques

Fatigué de l’avion, malade en bateau ou rebuté par les longues heures passées dans la voiture ? Pourquoi ne pas réinventer votre prochain voyage et réserver votre place dans l’un des trains les plus légendaires du monde ? Un moyen de transport sûr, permettant de profiter au mieux des paysages tout en liant des connaissances : pour un voyage où le trajet devient un but en soi !

Rédigé par Annabelle, le 17 May 2016, à 11 h 10 min

Le tsar des trains : voyage en Asie à bord du Transsibérien

Si vous montez à bord du Transsibérien, vous vous apprêtez à effectuer le plus long trajet en train au monde entre Moscou et Vladivostok ! Changez en cours de route pour attraper le Transmandchourien qui  passe par Harbin, ville chinoise célèbre pour ses sculptures en glace ou le Transmongolien qui relie Pékin par la Mongolie : depuis la gare de Moscou, comptez 9.200 km, une semaine et sept fuseaux horaires pour arriver à cette destination finale.

Autant dire que le voyage démarre dès les premiers kilomètres et qu’une vraie vie s’installe à bord. Sept jours et six nuits dans un train, ça laisse le temps de faire des connaissances ! Les voyageurs ayant eu la chance d’emprunter cette voie mythique témoignent tous de l’incroyable expérience : au bout de quelques instants, vous commencez à bien connaître le personnel, des amitiés furtives se créent, tandis que devant vous, défilent des paysages incroyables, qu’il est impossible de voir autrement que depuis ce train légendaire.

trains mythiques transsibérien

Le Transsibérien près du lac Baïkal © LEKSANDR RIUTIN Shutterstock

Le voyage en Transsibérien se divise  en trois parties

  • La voie ferrée du même nom, le Transsibérien, relie Moscou à Vladivostok, parcourant ainsi la Russie d’ouest en est au travers de 990 gares. C’est la ligne « historique » imaginée par Alexandre III. Le train traverse l’Oural, la Sibérie Occidentale, la région du Baïkal et son fameux lac…
  • Le Transmongolien emprunte la même voie que le Transsibérien mais bifurque à l’Est du lac Baïkal vers Pékin, en traversant la capitale mongole d’Oulan-Bator
  • Le Transmandchourien coïncide lui aussi avec le Transsibérien ; il contourne la Mongolie par l’est en passant par Harbin et termine sa route à Pékin

Pour vous donner un exemple de voyage à bord du Transsibérien :

Départ mardi soir à 23h45 de Moscou. Arrivée le mardi suivant soit sept jours plus tard à Pékin à 11h40, en passant par la Mongolie.

En seconde classe c’est-à-dire dans un compartiment à 4 lits et un départ en basse saison soit entre novembre et avril, il vous en coûtera 976 euros (1.750 euros en première classe)

Pour réserver : www.transsib.com ou www.espace-transsiberien.com

Lire page suivante : le Rovos Rail

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. J’aurai souhaité lire des commentaires, conditions, prix…..sur le train qui relie pekin à Lhassa.
    sincères salutations

  2. Je crois que vous avez oublié un des plus anciens: le sud-express qui reliait Londres à Lisbonne via Paris
    cordialement

    • Annabelle

      Bonjour Luisa,
      Vous avez raison, il y a quantité d’autres trains mythiques : le Sud-Express mais aussi le Royal-Scotsman au Royaume-Uni, le Ghan en Australie, El Nariz del Diablo sur la cordillère des Andes… L’idée était d’en citer quelques uns parmi les plus connus et qui traversent tous les continents 🙂

      Très belle journée
      Annabelle

Moi aussi je donne mon avis