Eau polluée : quels sont les dangers pour la santé ?

Rédigé par Consoglobe, le 12 Aug 2010, à 13 h 40 min

La pollution de l’eau est devenue l’une des préoccupations majeures au sein de notre société mais aussi à travers le monde. Médicaments, pesticides…Qu’avalons-nous au juste en se servant un verre d’eau ? Pour en savoir plus sur les effets de la pollution de l’eau, consoGlobe a rencontré Ludivine Ferrer, chargée de Communication à l’ASEF (Association Santé Environnement France).

consoGlobe : votre dernier bilan consacré aux impacts de la pollution de l’eau sur notre santé est relativement pessimiste. Quelles sont les principales sources de pollution de l’eau aujourd’hui ?

L.D  : les principales sources de pollutions de l’eau sont l’agriculture (pesticides, nitrates, etc.), l’industrie (métaux lourds, PCB) et la médecine (résidus médicamenteux).

consoGlobe : quels impacts sur la santé sont aujourd’hui scientifiquement prouvés ?

L.D : même à faibles doses, des perturbateurs endocriniens (médicaments, pesticides, rejets industriels) peuvent altérer la reproduction et le développement. Ainsi, les chercheurs voient apparaitre dans de nombreux cours d’eau français, des phénomènes de féminisation des mâles, ainsi qu’une sensibilité accrue aux agents infectieux, chez certaines espèces de poissons, de gastéropodes et de grenouilles.

Par ailleurs, il ne faut pas isoler la problématique des médicaments de celle des autres polluants, et l’exposition combinée à plusieurs perturbateurs endocriniens (bisphénol A, phtalates, PCB, pesticides) agissant en synergie, pourrait avoir un effet significatif sur la santé humaine. Enfin, l’impact des antibiotiques sur la prolifération de bactéries résistantes est également suspecté.

Polluants Effets sur la santé
Matières en
suspension
Transportent des polluants à augmentent donc le risque de
contamination de l’homme
Pollution organique Favorise le développement d’organismes pathogènes
Azote (nitrates, phosphore)
  • Maladie bleue chez les enfants
  • Risques de cancers
Métaux
  • Troubles respiratoires, digestifs, nerveux ou cutanés
  • Arsenic, Nickel et Chrome également considérés comme cancérigènes
Pesticides
  • Effets reprotoxiques (malformations, stérilité, troubles de la reproduction),mutagènes et cancérogènes

consoGlobe : le réchauffement climatique aggrave-t-il la dégradation de la qualité de l’eau ?

L.F  : oui ! Le changement climatique lui aussi, a des répercutions sur la qualité de l’eau en France, en particulier sur la pollution bactériologique ; les taux d’acidité des mers et océans ne cessent d’augmenter à cause des gaz à effets de serre, mais ce ne sont pas les seules manifestations !

Le changement climatique se manifeste par un réchauffement global, et donc une augmentation de la température des eaux de surface (cours d’eaux, lacs, mers). Or une augmentation de la température de l’eau modifie les conditions de vie des microorganismes qui y vivent.

eauUne augmentation de quelques degrés peut favoriser la prolifération d’amibes, de bactéries (comme vibrio), d’algues et phytoplancton toxiques, et la libération de toxines. La qualité des eaux de baignades s’en voit altérée, de même que la salubrité des produits de la mer. Lors des pics de chaleur, de plus en plus fréquents en France, il y a moins d’eau disponible, donc des polluants plus concentrés.

La quantité et la qualité de l’Alimentation en Eau Potable s’en voit dégradée, de même que la quantité de poissons et la qualité de la baignade. Le changement climatique contribue ainsi à intensifier les effets déjà avérés des polluants de l’eau.

consoGlobe : que proposez-vous aux consommateurs pour se protéger des risques ?

L.F : comme dans le cas de la qualité de l’air extérieur, les solutions sont entre les mains de nos décideurs politiques. Aujourd’hui, à la sortie des stations d’épuration, dans l’eau dite « potable », on relève des traces de pesticides, d’oestroprogéstatifs, issus de l’urine des femmes prenant la pilule, des résidus d’antidépresseurs (la France étant le plus gros consommateur au monde), ou encore des produits anticancéreux.

traitement eau

Ces derniers n’ont donc pas été éliminés par des stations d’épuration trop anciennes. Les pouvoirs publics doivent prendre en compte la question des stations d’épuration. C’est un problème qui nécessite une vraie réflexion sur la façon dont nous traitons l’eau. Nous devons penser nos normes en termes de durée d’exposition chronique et non plus en termes d’intoxications aïgues.

Lire également sur l’eau

Interview par Elwina, août 2010

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




73 commentaires Donnez votre avis
  1. je veux niquer quelqun

  2. non mais allo?

  3. NON MAIS LES GENS C DES ATTARDE ICI

  4. bjr

  5. Mdr aucun commentaire sur l’article X)

  6. vous parlez pour ne rien dire

  7. Ton copain m’a fais l’amour c’étais bien, batiste a un petit penis mais bon c’etais agreable

  8. I like your style

  9. f

  10. nik tas maman

  11. coucou tu veux voir ma bite?

  12. bitebitebitevulvevulvevulvevaginvagin

  13. bitebitebitevulvevulvevulvevaginvagin

  14. MOI MA BITE ELLE VOUS EN MET PLEIN LE CUL TELEMENT ELLE EST GROSSE QUE TU POURRA PAS LA METTRE DANS LA CHATTE A TA MEME TA MERE C EST COMME UN POt DE NUTELLA ONT LA FINIT AU DOIGHT !!!! voila mon avis

  15. MOI MA BITE ELLE VOUS EN MET PLEIN LE CUL TELEMENT ELLE EST GROSSE QUE TU POURRA PAS LA METTRE DANS LA CHATTE A TA MEME TA MERE C EST COMME UN POt DE NUTELLA ONT LA FINIT AU DOIGHT !!!!

  16. pEAUllution

    • ahahah trop marrant vous avez beaucoup d’humour!

    • retrouvez-le le 14 et 15 mars au théâtre de léman!

  17. <> André Robillard, 2016

  18. bonjour tous le monde vous allez bien

  19. bande de bites

  20. je me fou

  21. j’aime les algues

  22. ♥☻☻♥

  23. tamere est bonne

  24. bonjour

Moi aussi je donne mon avis