C’est décidé, je passe aux disques démaquillants lavables

Avez-vous déjà réfléchi au nombre de cotons démaquillants que vous utilisez tous les ans? Il existe d’autres solutions plus écologiques, comme des carrés démaquillants lavables.

Rédigé par Pauline Petit, le 10 Sep 2016, à 16 h 30 min

Le démaquillage ou le nettoyage du visage est souvent une étape réalisée machinalement, matin et soir, qu’on a pris l’habitude de faire avec des cotons démaquillants jetables. Les femmes en utilisent six par jour en moyenne : un impact sur l’environnement non négligeable. On peut pourtant facilement passer à des solutions plus écologiques, comme les carrés démaquillants lavables : nos conseils pour bien les utiliser.

Se démaquiller écologique, c’est possible ?

L’impact des cotons démaquillants sur l’environnement

Le coton est connu pour être une matière particulièrement polluante. Sa culture est très gourmande en eau et en pesticides, et le coton fait parfois plusieurs milliers de kilomètres pour se retrouver dans nos salles de bain. 

La fabrication de ces disques démaquillants demande beaucoup d’énergie, et l’emballage en plastique qui l’entoure souvent n’est pas recyclable… Certains cotons démaquillants contiennent des produits censés hydrater la peau, souvent riches en substances toxiques. Vous vous démaquillez aux lingettes ? C’est encore pire pour l’environnement et la santé ! Il existe certes des versions écologiques de ces disques démaquillants, en coton bio. Toutefois, le plus écologique est de passer au lavable.

Les carrés démaquillants lavables

Les carrés démaquillants lavables s’utilisent comme des cotons traditionnels pour se démaquiller. Ils peuvent être de diverses matières : coton bio, bambou ou fibres synthétiques. Ils se lavent régulièrement à la machine. Si l’on se maquille peu ou pas du tout et que l’on n’utilise que de l’eau micellaire ou un tonique, on peut le laver à l’eau tous les jours et les laver à la machine qu’une fois de temps en temps.

Si vous achetez des disques démaquillants lavables, choisissez-les dans une matière écologique et de préférence Made in France  : la marque Les Tendances d’Emma est notre préférée pour la qualité de ses produits. Elle propose des disques en coton bio, en bambou ou en fibres d’eucalyptus.

On peut les acheter seuls ou avec un filet de lavage et une boîte de stockage. Si vous utilisez peu de disques démaquillants, vous pouvez en acheter entre trois et cinq, ce sera suffisant. On peut utiliser ces carrés entre 300 et 500 fois : un investissement qu’on rentabilise sur le long terme.

Vous pouvez aussi faire vous-même vos disques démaquillants avec des tissus de récupération : 100 % écologique et économique !

Peut-on passer au lavable pour tout ?

Quelques petits bémols toutefois dans l’utilisation des disques lavables : certaines utilisations ne dispensent pas d’utiliser des cotons jetables. Lorsque l’on part en voyage, difficile de transporter ses disques lavables. De même, il est impossible de mettre de l’alcool et bien sûr du dissolvant sur les tissus.

démaquillant

Si l’on se maquille beaucoup, difficile d’utiliser des disques démaquillants lavables.

Enfin, lorsque l’on se maquille beaucoup ou que l’on doit démaquiller des enfants après une fête, les disques lavables sont souvent inappropriés. Dans ces cas-là, il vaut mieux avoir une réserve de cotons démaquillants jetables, qui peuvent servir aussi pour les invités. Comme vous en utiliserez moins, vous pouvez acheter des disques en coton bio, plus chers mais plus respectueux de l’environnement.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis