Des milliers d’anonymes osent dévoiler leurs handicaps invisibles sur Twitter

De nombreuses personnes souffrent de handicaps invisibles, qui les pénalisent ou les isolent au quotidien. Ils partagent leurs photos et leurs histoires sur Twitter.

Rédigé par Pauline Petit, le 26 Oct 2017, à 11 h 30 min

Selon l’OMS, un milliard de personnes vit avec un handicap dans le monde. Et les trois quarts d’entre eux n’ont pas de chaise roulante ou d’autre « signe extérieur de handicap ». Ce sont ces handicaps invisibles qui sont enfin mis en lumière avec le hashtag #invisiblydisabledlookslike , devenu viral sur Twitter.

Les handicaps invisibles se montrent enfin

Le hashtag #invisiblydisabledlookslike a été tweeté plus de 3.000 fois sur le réseau social Twitter la semaine dernière à l’occasion de la Semaine des handicaps invisibles. Il a poussé les anonymes et les célébrités à partager leurs photos et leurs témoignages pour montrer ce qui habituellement n’est pas révélé.

Des maladies invisibles mais qui font souffrir au quotidien

Certaines maladies, comme la fibromyalgie, sont tout à fait invisibles mais font souffrir énormément les malades au quotidien, les rendant pour partie handicapés.

handicaps invisibles

« Parfois je suis dans ma chaise roulante, parfois je peux gambader dans les champs avec ma longue jupe. C’est ce à quoi mon handicap invisible ressemble », témoigne Abby Sams sur © Twitter

De nombreux témoignages sur Twitter montrent la difficulté de souffrir de handicaps invisibles au quotidien : la « honte d’avoir à réclamer les sièges prioritaires » ou le « regard des autres lorsqu’on utilise les places handicapés sans fauteuil roulant ». 

Danielle, qui souffre d’encéphalopathie myalgique, raconte à la BBC : « mes handicaps font que certains jours, je peux assister aux cours, et être opérationnelle ; d’autres jours, je suis clouée au lit, incapable de prendre une douche ou de faire les repas« . Une pathologie difficile à comprendre pour ses camarades de l’Université de Cambridge et même pour les médecins. « J’ai décidé de témoigner sur Twitter car j’ai une audience assez large. L’encéphalopathie myalgique est une maladie tellement incomprise et stigmatisante ! »

Certaines célébrités, comme l’acteur et top model sourd Nyle DiMarco se sont également prêtées au jeu du hashtag. Une campagne salutaire pour mieux faire connaître au grand public le quotidien de ces millions de handicapés invisibles.

Illustration bannière : Femme se mouchant – © STUDIO 11
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis