Le nombre de chômeurs handicapés a explosé en cinq ans

Un rapport inquiétant a été publié ce mardi par l’Association des Paralysés de France. Il révèle qu’en cinq années, le nombre de personnes handicapées sans emploi a augmenté de 65 %.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 10 Nov 2016, à 11 h 30 min

Le chômage s’élève à 21 % pour les personnes à mobilité réduite, soit le double du taux de chômage de l’ensemble de la population. Dans son rapport, l’association remet notamment en cause les mesures prises par François Hollande.

Les chômeurs handicapés davantage pénalisés

Cette catégorie de population voit son taux de chômage atteindre 21 % en 2015, un chiffre deux fois plus élevé que celui des personnes valides. De plus, les personnes handicapées restent plus longtemps au chômage, environ 788 jours contre 577 pour le reste de la population. Cette forte hausse s’explique principalement par l’augmentation du nombre de personnes ayant obtenues la Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

Toutefois, le rapport de l’Association des Paralysés de France n’est pas entièrement pessimiste. En effet, il souligne également que les entreprises et administrations publiques emploient plus de travailleurs handicapés. Aujourd’hui, 4,9 % d’entre eux travaillent dans le secteur public, et 3,1 % dans le privé. De plus, la loi du 10 juillet 1987 impose aux entreprises d’embaucher au minimum 6 % de personnes handicapées.

handicapé, travail, travailleur handicapé, chômage

travailleur handicapé dans un atelier de menuiserie © Firma V Shutterstock

Le gouvernement reste attentif à cette situation

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, affirme que le gouvernement restera attentif à la question de l’emploi pour les personnes à mobilité réduite. « Nous devons être évidemment attentifs à cette situation. Le handicap ne doit pas signifier de la stigmatisation. Avec Myriam El-Khomri et Ségolène Neuville, nous y sommes très attentives ».

Depuis le 1er juillet dernier, le gouvernement a notamment mis en place la possibilité de cumuler la prime d’activité et l’allocation d’adulte handicapé (AAH). « Un gain de pouvoir d’achat non négligeable pour au moins 400.000 personnes », estime l’Association des Paralysés de France. L’APF reconnait également l’instauration du Compte personnel d’activité, qui préserve les droits d’une personne, qu’elle soit ou non en activité. Le Compte personnel de formation constitue lui aussi une avancée vers une meilleure prise en compte des besoins d’accompagnement vers l’emploi pour les personnes en situation de handicap.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis