Déconfinement : les Français à l’assaut des centres commerciaux

Pendant deux mois, les consommateurs ont été forcés de mettre de l’argent de côté en raison de la fermeture des magasins. Ils semblent désormais vouloir se rattraper, en témoigne la fréquentation croissante des centres commerciaux et des hypermarchés.

Rédigé par Audrey Lallement, le 9 Jun 2020, à 9 h 58 min

La crise sanitaire n’a pas sonné le glas de la société de consommation. Une fois déconfinés, les Français ont repris leurs vieilles habitudes et fréquentent à nouveaux les centres commerciaux et les hypermarchés.

La société de consommation n’est pas morte

Le confinement a été une parenthèse durant laquelle la société de consommation a été mise au ralenti. Mais chassez le naturel, il revient au galop. Depuis le 11 mai, date de réouverture des magasins, les clients se ruent dans les centres commerciaux.

Leur fréquentation augmente de semaine en semaine avec un taux de 67 % la première, de 70 % la deuxième et de 72 % la troisième(1). Est-ce un besoin de rattraper les deux mois de shopping perdus ? Une chose est certaine, les mesures mise en placeport du masque, itinéraire de passage, gel hydroalcoolique – rassurent les clients qui viennent dépenser l’argent mis de côté durant cette période inédite.

Les grandes enseignes font tout pour attirer les consommateurs, à commencer par des promotions. Ainsi, Gifi a proposé « des offres à -50 % sur tout le magasin ou encore Kiabi, La Halle et H&M qui proposaient jusqu’à 60 % de rabais sur certains produits, » détaille BFM. Des rabais qui allèchent les clients qui n’ont pas peur d’attendre jusqu’à plusieurs heures avant de pouvoir rentrer dans un magasin.

La fréquentation et les ventes augmentent

Les mesures barrières mises en place parviennent à convaincre – © Ermolaev Alexander

Même succès pour les hypermarchés et les supermarchés dont la fréquentation avait nettement diminué pendant le confinement. « Pour les supermarchés, les ventes continuent d’augmenter, mais à un niveau plus faible que pendant le confinement : + 11 % par rapport à l’année précédente sur les trois premières semaines de déconfinement, » expliquent nos confrères.

Les hypermarchés retrouvent eux aussi leurs clients notamment grâce à leurs nombreuses promotions et à leur offre importante en produits non-alimentaires(2). Ils enregistraient « une augmentation moyenne des ventes de +9 % vs 2019 depuis le 12 mai dernier ». Quant au drive et à la livraison à domicile dont la demande a explosé en mars et en avril, ils continuent de progresser. En effet, « sur les trois premières semaines du déconfinement, la croissance des courses en e-commerce est encore à + 64 % par rapport à 2019 » rapporte BFMTV.

Obligés de préparer tous leur repas pendant le confinement, le panier moyen des Français avait augmenté de 70 % pendant cette période inédite. Certains ayant repris l’école ou le travail, « le panier moyen dans ces magasins n’augmente plus que de + 29 % en comparaison de l’année précédente » ; il reste encore des bouches à nourrir à la maison. Les deux mois de vie cloîtrée n’auront pas converti les Français à l’ascèse.

Illustration bannière : Covid-19 : les centres commerciaux ne désemplissent pas – © MBLifestyle
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis