Comment reconnaître un gel hydroalcoolique efficace ?

À quelles conditions un gel hydroalcoolique est-il efficace pour lutter contre le coronavirus ? Des normes ont été fixées en 2009, au moment de l’épidémie de grippe H1N1.

Rédigé par Paul Malo, le 20 May 2020, à 9 h 45 min

Se nettoyer les mains avec du gel hydroalcoolique fait partie des gestes barrières clés. Encore faut-il qu’il soit efficace…

L’efficacité d’un gel hydroalcoolique anti virus dépend de la norme EN 14476

Que les départements soient en rouge ou en vert sur la carte du déconfinement, le virus est présent et actif partout dans l’Hexagone. Une des seules solutions pour s’en prémunir est de se laver les mains chaque fois que nécessaire avec du gel hydroalcoolique, en l’absence d’eau et de savon. Il peut devenir intéresser de fabriquer son gel hydroalcoolique mais il ne sera pas si facile de respecter les normes. Quant au gel disponible en pharmacie, il est parfois peu fiable. Est-il vraiment efficace ? Bien souvent, leur étiquette n’indique que « antibactérien, » « nettoyant » ou « désinfectant ».

Depuis début mars, les pharmaciens ont également été autorisés à fabriquer eux-mêmes des gels hydroalcooliques au sein de leurs officines. À quelle condition vous protègent-ils vraiment ? Un gel ou une solution hydroalcoolique efficace contre le Covid-19 doit contenir au minimum 60 % d’alcool, soit une concentration comprise entre 520 et 630 mg/g. L’étiquette doit par ailleurs afficher la norme EN 14476, accompagnée de la mention « virucide » ou « élimine les virus ».

Ni trop ni trop peu de teneur en alcool

efficacite gel hydroalcoolique virus

La teneur en alcool est primordiale – © S. Pech

Au moment de l’épidémie de grippe H1N1, en 2009, l’Agence nationale du médicament a défini les normes auxquelles devaient se conformer les gels. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) appelle à se méfier des produits seulement cosmétiques ou nettoyants, et fait retirer du marché les produits non conformes, n’étant pas « biocides », c’est-à-dire désinfectants.

Le 18 mai dernier, des flacons de gel hydroalcoolique Hand sanitizer commercialisés par la marque Symex ont fait l’objet d’un rappel, car jugés inefficaces par la DGCCRF. Il faut dire que ces flacons ne contenaient que 27 % d’alcool. Or la concentration d’alcool optimale doit être comprise entre 60 % et 70 %, Au-delà de 70 %, une trop importante quantité d’alcool pourrait engendrer des éruptions cutanées.

Illustration bannière : Efficacité gel hydroalcoolique virus – © goodluz
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis