Visuel : l’action de la décoloration sur les cheveux

Rédigé par Alan, le 1 Oct 2013, à 9 h 15 min

Vous vous doutez probablement que les décolorations sont mauvaises pour les cheveux. Voici un visuel montrant l’action de ces produits de très près.

La décoloration agit sur le cheveu, en image !

Les décolorations sont connues pour abimer le cheveu, le rendre sec et cassant. Les dommages sont irrémédiables et il n’y a plus qu’à attendre que le cheveu repousse, de la même manière qu’après une permanente. Pour autant, il est difficile de visualiser l’action concrète des produits sur la chevelure.

Le laboratoire national de physique1, au Royaume-Uni, a étudié l’action des cosmétiques sur les cheveux et notamment celle des décolorations, d’un point de vue microscopique, et même nanoscopique2.

Une surface rugueuse

Le laboratoire a ainsi notamment publié l’image suivante :

decoloration-cheveux-action-zoomA gauche, le cheveu est “normal”, ou plus exactement non traité par des colorations et décolorations. On observe clairement la structure en écailles (ou cuticules) du cheveu.

Le cheveu de droite a subi une décoloration, soit un blanchissement et montre bien les nanodommages engendrés par cette action. Les écailles sont érodées. Le cheveu a une surface rugueuse. D’un point de vue nanoscopique, les effets sont donc très importants.

*

Je réagis

Source : (1) National Physics Laboratory http://www.npl.co.uk/ // (2) Charles A. Clifford, Naoko Sano, Peter Doyle, Martin P. Seah. Nanomechanical measurements of hair as an example of micro-fibre analysis using atomic force microscopy nanoindentation. Ultramicroscopy, 2012.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Qualité de ce nano-article : avoir mis les références précises du laboratoire d’études.
    On ne n’indique quasiment jamais ce genre de choses dans les articles faisant allusion à “une étude montre”, à “un laboratoire a mis en évidence”, etc.

Moi aussi je donne mon avis