Couches lavables. Comment les détacher naturellement ?

Rédigé par Consoglobe, le 30 Apr 2010, à 11 h 36 min

Seconde partie du guide de nettoyage des couches lavables, alternative écologique aux couches jetables. Voici quelques petits conseils simples pour détacher naturellement les taches les plus tenaces !

Du savon de fiel de boeuf pour enlever les taches des couches !

Les couches lavables ne doivent pas être lavées n’importe comment : pas de chlore, pas de lessive contenant de la glycérine et surtout pas utiliser d’adoucissant !

Pour enlever les taches de selles récalcitrantes sur les couches lavables, optez plutôt pour les solutions naturelles comme le savon de fiel de boeuf.

Bon marché, ce savon est fabriqué uniquement à partir de matière première naturelle (liquide jaune-vert produit par la vésicule biliaire et le foie de l’animal) et est donc 100 % biodégradable.

couche lavable bébéCe savon naturel, à première vue peu ragoûtant, est pourtant très efficace contre les tâches les plus tenaces : encre, stylo, graisse, herbe et même le sang. Le savon de fiel de boeuf s’utilise aussi bien pour les textiles blanc que colorés. Il respecte parfaitement votre linge et s’adapte très bien aux couches lavables.

Par ailleurs, ce détachant non polluant s’utilise facilement, notamment sous sa forme liquide.

Il suffit d’en mettre sur le tissu au préalable, de frotter la tache avec le savon mouillé, de laisser agir quelques minutes et rincer. Ou alors, le savon de fiel de boeuf peut aussi remplacer votre dose habituelle de lessive si le linge est très sale.

Finies les traces de selles dans les couches lavables !

Plus d’articles au sujet des couches lavables :

Découvrir une autre recette pour détacher naturellement ses couches lavables

Le dossier Couches lavables

Tous les articles sur les couches et les couches lavables

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




9 commentaires Donnez votre avis
  1. L’article aurait été complet s’il avait mentionné de quelle façon se procurer ce savon au fiel de bœuf. Je n’en ai jamais vu dans les commerces.

  2. Couches lavables : le stockage des couches sales est un vrai casse-tête pour les assistantes maternelles qui doivent s’occuper d’un à trois (parfois quatre) enfants de moins de trois ans, quatre à cinq jours par semaine ; d’autre part, les couches lavables leur reviennent beaucoup plus cher actuellement, car il n’est pas encore prévu d’indemnité “lavage de couches” à demander aux parents, tandis que ceux-ci sont tenus de fournir les couches jetables.

    • C’est aux parents de laver les couches. J’en utilise et je n’ai jamais demander à ma nourrice de les laver !!!

  3. j’aime ça ces nouvelles couches, lavables et les couches hybrides d’ailleurs aussi
    c’est fanta!

  4. je vaux mieux que “laver des couches” ,je suis désolée….

    • Oui, vaux utiliser ces couches, même si c un peu contraignant, car c mieux de polluer l

    • Les couches, les petites fesses de bébé, les couches lavables la planète des enfants !

    • je pense qu’il faut tester pour se faire une idée, et puis aujourd’hui la machine se charge de faire le reste!

    • je me faisais une fausse idée également et depuis que j’en utilise( depuis plus de 2 ans pour mon 2eme enfant), j’en suis ravie.
      Quand on voit le prix des couches jetables, les polluants qu’il y a dedans (risque pour la fertilité de nos enfants plus tard, … et bien d’autres soucis encore). La quantité de machine en plus n’est rien… Au lieu de mettre mes couches à la poubelle, je les mets dans un seau à couches… Une fois le seau plein, je balance dans la machine !!!
      Franchement pas très contraignant vu l’étendue des dégats que produisent les jetables …

Moi aussi je donne mon avis