Comment éviter que les cosmétiques solides deviennent des nids à microbes ?

Selon une enquête de 60 Millions de consommateurs, il faut se méfier des cosmétiques solides qui, s’ils sont mal conservés, présentent un risque bactérien.

Rédigé par Audrey Lallement, le 18 Dec 2020, à 10 h 10 min
Comment éviter que les cosmétiques solides deviennent des nids à microbes ?
Précédent
Suivant

Plus écolos et plus sains, les cosmétiques solides n’ont pas que des avantages. Mal conservés, ils peuvent, selon une enquête de 60 millions de consommateurs, devenir des nids à bactéries. Un défi pour les fabricants qui doivent proposer aux consommateurs des accessoires de stockage adaptés.

Cosmétiques solides – Gare au risque bactérien

Au rayon cosmétiques, les produits solides commencent à trouver doucement leur place. Savon, shampoing et même dentifrice séduisent de plus en plus de consommateurs, soucieux d’utiliser des produits qui utilisent moins d’emballage en plastique et qui ne contiennent pas de conservateurs. Mais ce dernier avantage a aussi un inconvénient : les cosmétiques solides sont plus sensibles aux bactéries.

Selon une enquête de 60 Millions de consommateurs publiée dans le hors-série de janvier-février 2021 qui a passé au crible la composition 24 produits, « en cosmétique solide, on trouve souvent des pH en dessous de 8, très favorables au développement de champignons »(1).
La biologiste Sophie Strobel estime que les produits sont inégaux face au risque de contamination microbienne : « Le risque bactérien est très limité sur les produits ‘moussants’ qui contiennent des tensioactifs, car ces derniers ont des propriétés antimicrobiennes », rapporte le magasine.

Bien laisser sécher le dentifrice solide à l’air libre pour éviter la formation de bactéries © Delpixel

Lire aussi : Comment bien conserver ses cosmétiques maison ?

Attention au dentifrice solide ! Mal conservé, et avec l’humidité de la salle de bain, il peut devenir un nid à champignons. Même s’ils ne sont pas dangereux pour la majorité des consommateurs, ils peuvent provoquer des mycoses buccales chez les personnes fragiles, malades ou immunodéprimées.

Laisser sécher les cosmétiques solides

« Pour éviter ce type de désagrément, une règle d’or : laissez sécher vos produits à l’air libre entre deux utilisations » conseille 60 millions de consommateurs. Après les avoir utilisés, le consommateur peut déposer son savon ou son shampoing sur une petite grille ou un porte-savon et ranger ses crèmes solides (déodorant, démaquillant…) dans une boîte ou un bocal présentant un trou qui permet de faire sécher le produit.

Afin de finir de convaincre les consommateurs d’acheter ces produits, les marques « rivalisent de créativité pour proposer des accessoires de stockage adaptés aux spécificités des cosmétiques solides. Le point de départ d’une nouvelle course à l’innovation » conclut 60 Millions de consommateurs.

Coffret ‘solides’ 100 % Chocolat

Série limitée ! il contient : Un shampoing solide au chocolat, un beurre de cacao solide à la poudre de chocolat, 100 % chocolat 100 % naturel et végane Objectif zéro déchet Sans huile essentielle

À découvrir sur Slow-Cosmetique.com

 

Illustration bannière : Shampooing,  savon, dentifrice ; on privilégie le solide pour éviter les emballages © Sveta_A
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis