La consommation collaborative révolutionne les vacances

Rédigé par Jean-Marie, le 20 Dec 2012, à 16 h 40 min

Dénicher le meilleur billet grâce à la communauté

Un nouveau service me tend les bras : l’agence de voyage collaborative.

Le principe ? Mobiliser une communauté d’experts pour s’aider à voyager « plus malin ». Comme vous le savez, la recherche du meilleur billet d’avion peut prendre un temps considérable à un non-initié, avec un résultat souvent décevant.

Avec Darjeelin.com, on peut profiter des tuyaux de voyageurs experts, des particuliers ou des pros, qui connaissent les ficelles de la recherche de billets (« flight hacking »).  Le principe est assez simple et ressemble à du « crowdsourcing à l’envers » et appliqué à l’univers du voyage. (1)

Se déplacer à plusieurs

Pour me rendre à l’aéroport, je partage un taxi avec d’autres voyageurs grâce à webcab.com/fr, un site créé par la G7 et qui ne fonctionne malheureusement que sur les aéroports parisiens. De quoi payer mon cher sa course évidemment. Le partage des places de parking se répand et plusieurs sites proposent à présent ce service. Spécialisé, un nouveau venu Carking propose des places non loin des aéroports de Paris.

Pour ceux qui veulent prendre le train : avant d’acheter votre billet, regardez donc sur trocdestrains.com, où vous pouvez acheter des billets de trains à des prix très attrayants (Prems, IDTGV, ou billets classiques). Ils sont revendus par des particuliers qui ne les  ont achété mais pas utilisé.

Le partage de voitures

Zipcar, StreetCar, GoGet, et en France, Autolib, Mobizen, autolib, … tous ces systèmes d’auto-partage ont donné envie aux Français d’essayer d’autres formes de transport ; à moi aussi !

Driiveme.fr, louer une voiture pour 1€

Que diriez-vous de vous déplacer de ville en ville en louant une voiture pour 1€ ? Ce n’est pas un plan « foireux » mais un concept très malin qui existe depuis quelques temps dans d’autres pays (l’Australie notamment) et qui arrive en France sous le nom de Driiveme.com.

L’idée : profiter du fait que les loueurs de véhicules ont besoin d’équilibrer leur parc au quotidien pour proposer un service gagnant / gagnant.

 

Et la voiture ? Je la loue aussi pendant les vacances

Là, l’offre est large, des sites de location généraliste aux nouveaux sites qui ne font que ça comme unevoiturealouer.com, ou buzzcar.com par exemple.

Pas de souci, avec la formule de location entre particuliers :  je trouve la voiture à la taille qui me convient, une grande si je pars avec mes amis, une petite si je pars seul, ….

Le service Koolica offre la possibilité à des particuliers de louer le véhicule d’autres particuliers, de 1 heure à plusieurs jours, et ce, sans échange de clé et avec l’assurance MAIF. Il existe également Deways qui propose la location de voitures entre particuliers basé sur des critères d’affinités.

Partir en covoiturage

Inversement, si je loue ma Clio plutôt que la laisser dormir au garage pendant mes vacances. Et puis bien sûr, comme le covoiturage est désormais une pratique bien répandue, je n’hésite pas à consulter l’annuaire des sites de covoiturage : la semaine passée je suis allé de Paris à Amsterdam pour 25 euros. Mon chauffeur était un commercial qui n’aime pas voyager seul.

Voyager à plusieurs, c’est mieux

Les sites comme covoiturage ou allostop, ont remplacé l’esprit bon enfant de l’auto-stop que pratiquait mes parents en leur ajoutant une touche de rigueur et de professionnalisme (et donc de sécurité). Le partage en soi n’a rien de nouveau, ce qui a changé c’est qu’internet permet de mettre en relation de façon sûre des inconnus.

Il n’y a pas de petits profits, et au-delà de ma voiture, c’est aussi sa place de parking que je rentabilise en la partageant : on appelle le costationnement.

Cette solution est bien adaptée à ceux ayant des horaires fixes et dont la place reste vacante une bonne partie de la journée. Tout bénéfices pour le loueur et le propriétaire, tant sur les frais que sur la sécurité. Outre Shared Parking, il y a aussi  Monsieur Parking, plus généraliste, ou le dernier venu, Parkadom (sur Paris).parkadom

Louer son camping-car entre particuliers

Et avant de partir, je loue mon camping car puisque cet été je ne m’en sers pas : en effet, le site de consommation collaborative www.jelouemoncampingcar.com ou bien AIRVY (www.airvy-locationdecampingcar.com) se focalisent sur la location de véhicules habitables entre particuliers.

Le camping-car est typiquement un bien peu utilisé (79 jours par n en moyenne) de le louer à d’autres particuliers est dans l’intérêt du locataire et de son propriétaire qui peut rentabiliser un véhicule lui coûte de 4 à 8 000€/an. Pour les locataires, l’intérêt est de concilier la convivialité et les prix abordables de la location entre particuliers avec les services d’un loueur professionnel (assurance tout risque MACIF, paiement sécurisé, démarches administratives effectuées pour son compte, etc.)

> Ecologique – L’intérêt de ces formules conviviales est de favoriser une expérience plus authentique du pays visité et de créer des rencontres avec les habitants. Elles ont l’avantage parfois d’utiliser des logements existants et éventuellement vides : ce qui limite ainsi le développement de structures touristiques additionnelles qui consomment de l’espace et qui sont souvent sous-utilisées hors saison.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. Article très intéressant. Si vous souhaitez connaitre toutes les solutions de consommation collaborative autour de chez vous postées sur internet je vous conseille le nouveau moteur de recherche Alterre.org

  2. Article très intéressant mais qui comporte des erreurs: les sites HomeExchange.com et Trocmaison.com ne sont pas des sites de location entre particuliers, mais, comme leur nom l’indique, des sites d’échange de logement. Il faut s’acquitter d’un abonnement annuel qui permet de troquer sa maison autant de fois qu’on le souhaite sans frais supplémentaire. Echanger n’est pas louer!

  3. Bonjour,

    Il y a aussi Airvy (airvy-locationdecampingcar.com) pour la location de camping-car.

    Cordialement
    Camille Helleboid

  4. Face à la crise économique, au développement de l’isolement des personnes en ville ou à la campagne, aux alertes sur le devenir de notre planète, de nombreuses initiatives individuelles ou collectives existent au sein d’une tendance que l’on nomme de plus en plus souvent « économie solidaire » ou « économie collaborative ».

    Le phénomène se développe de plus en plus rapidement sous différentes formes, gratuites, associatives et même commerciales, preuve que le nombre de personnes concernées et impliquées est toujours plus important, justifiant parfois de gros investissements liés à la création d’entreprises ou de sites web aux ambitions commerciales affirmées.

    Pour vous aider à vous y retrouver dans cette jungle des propositions d’entraide et des propositions commerciales nous tenterons au fil du temps de recenser les différents sites web qui éxistent déjà ou qui verront le jour. Nous comptons sur votre aide pour nous signaler les sites qui ne manqueront pas de passer à travers les mailles de notre filet….

  5. La consommation collaborative révolutionne tout ! Si nous avons des outils, pourquoi ne pas en faire profiter notre voisin qui n’en a pas ? Lorsqu’on n’utilise pas sa voiture, pourquoi ne pas la louer ou la prêter en échange d’un autre service ? Plutôt qu' »acheter, consommer et jeter », « achetons, consommons, échangeons » ! Essayez l’échange de service 😉

  6. Adepte de la consommation collaborative, j’ai souvent utilisé la formule dormir chez l’habitant durant mes déplacements à Paris.En effet etre loin de chez soi et de pouvoir retrouver un cadre familiale est vraiment tres appréciable.En Guadeloupe ou je reviens d’un séjour,jai aussi pu partager un repas dans une famille en utilisant un site de réservation en ligne de repas chez l’habitant et la aussi ces concepts de consommation collaborative permet de mieux connaitre une culture, de rencontrer et d’échanger.

  7. dommage que l’envoi à un ami ne fonctionne pas (le code à recopier s’efface et ne permet pas l’envoi du message)

  8. L’article est complet et présente bien les multiples formules qui sont désormais à notre portée pour partir en vacances tout en rencontrant de nouvelles personnes et en réalisant des économies.
    J’ai déjà essayé plusieurs de ces formules mais je vois déjà de nouvelles expériences à réaliser (notamment rejoindre les warmshowers si mon projet de vacances à vélo se concrétise!).

  9. Très très intéressant, merci de cette revue des « nouvelles » vacances – ça me donne envie d’essayer

Moi aussi je donne mon avis