Les substances que nous cachent… les produits anti-poux

Comment éliminer efficacement les poux et lentes ? Les industriels regorgent d’ingéniosité pour inventer des produits anti-poux. Ceux-ci ne sont toutefois pas sans risques : découvrez ce qui se cache derrière les étiquettes.

Rédigé par Pauline Petit, le 2 Sep 2019, à 16 h 05 min

Pour se débarrasser des poux, de nombreux parents ont recours aux lotions et shampoings anti-poux. Les industriels qui les fabriquent rivalisent de formules commerciales telles que « 100 % efficace », « élimine tous les poux et lentes », « satisfaction garantie »… Derrière ces allégations il est plus difficile de trouver la réelle composition de ces produits anti-poux. On a lu les étiquettes pour vous.

Que contiennent les lotions et shampoings anti-poux ?

Il existe trois types de produits anti-poux :

  • les chimiques, qui contiennent un insecticide qui intoxique les poux et lentes
  • les mécaniques, qui contiennent des substances qui les étouffent
  • les naturels qui contiennent des huiles essentielles répulsives

Aucun des produits n’est garanti sans danger. Toutefois, certains sont à déconseiller.

Les anti-poux chimiques, en voie de disparition

Les produits anti-poux sont généralement destinés à nos enfants. Si les pharmaciens assurent que les substances qu’ils contiennent sont sans danger, la vigilance est de mise : le cuir chevelu des enfants est plus sensible et peut laisser passer dans le sang des substances toxiques pour leur développement.

composition produits anti poux

Attention à la composition des produits anti poux ©JPC-PROD

Les produits anti-poux dits « chimiques » contiennent des insecticides : le malathion et les pyréthrinoïdes. Très utilisés il y a vingt ans, ils disparaissent aujourd’hui des rayons. En effet, les poux ont muté et ils ont développé une résistance à ces insecticides.

En outre, en décembre 2018, l’ANSM a retiré du marché l’un des derniers anti-poux chimiques, le Prioderm : le malathion et le terpinéol qu’ils contenaient « peuvent provoquer, à doses excessives, des troubles neurologiques : maux de tête, nausées, vomissements voire, très rarement, des convulsions chez l’enfant ».

Le produit a toutefois été vendu plus de vingt ans durant sans ordonnance ! Si la commercialisation a été arrêtée, des stocks peuvent subsister : refusez-en l’achat chez votre pharmacien.

La composition des anti-poux mécaniques

L’action dite mécanique des produits anti-poux est due à leur composition : des silicones (diméticone le plus souvent) ou des paraffines qui étouffent les poux et lentes et empêchent leur développement. Si les pharmaciens vous vantent leur innocuité, il s’agit toutefois de produits issus du pétrole.

Ils peuvent contenir en outre d’autres substances potentiellement dangereuses : des parabènes, des émollients comme le cyclopentasiloxane, potentiels perturbateurs endocriniens, ou encore des allergènes comme le méthylisothazolinone (« allergène de l’année » selon la société des dermatologues américains).

Avant votre achat, pour connaître les substances contenues dans les produits anti-poux et leur potentielle dangerosité, on vous recommande le comparatif réalisé par l’UFC-Que Choisir, très pratique et visuel avec ses icônes adaptées en fonction de chaque âge : nourrissons, enfants, femmes enceintes…

Quid des produits anti-poux naturels ?

Il est d’abord nécessaire d’être vigilant avec la mention « naturel » qui n’a aucun fondement scientifique. Les lotions anti-poux naturelles peuvent contenir des substances potentiellement toxiques. On peut se tourner vers les produits anti-poux bio qui contiennent des produits issus de l’agriculture biologique.

Leur composition ? Des huiles végétales qui vont, comme les silicones, étouffer les poux et lentes : huile de coco, de tournesol ou de ricin, et des huiles essentielles aux vertus insecticides et cicatrisantes : lavande, tea-tree, géranium bourbon. L’huile de neem est également réputée pour faire fuir les poux naturellement. Il s’agit de produits relativement sans danger.

On évite cependant leur utilisation chez les jeunes enfants et pour les femmes enceintes, les huiles essentielles étant potentiellement allergisantes.

Comment lutter contre les poux naturellement ?

Il n’existe donc pas de formule anti-poux miracle. La seule manière d’éliminer durablement les poux et lentes, c’est de les enlever un par un de la chevelure. Pour cela, on se munit d’une bonne dose de patience et d’un bon peigne à poux…

Et on coiffe minutieusement la chevelure à la recherche des poux et lentes. En parallèle, on lave à haute température tout le linge de maison. Bonne chance dans votre chasse aux poux !

remede contre les poux, anti-poux naturel maison, coup de coeur
remede contre les poux, anti-poux naturel maison, peigne anti-poux
SPEEDIPOU – Peigne Anti-poux

SPEEDIPOU est un peigne à poux innovant, breveté, au concept unique d’éradication naturelle des poux. 2 gestes suffisent, une fois par semaine, pour éviter la prolifération des poux.

Il agit en prévention d’infestation, en traitement et en contrôle.

À découvrir sur Slow-Cosmetique.com

 

Illustration bannière : Traitement anti-poux – © Yuko Sach
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est tout de même invraisemblable qu’au XXIème siècle des enfants sont envahis par les poux !!!!! même quand, après la guerre, nous n’avions pas l’eau courante dans nos maisons et nous ne trouvions pas tous les produits pour la propreté que l’on trouve aujourd’hui dans les magasins, je n’ai jamais vu ou entendu que les enfants avaient des poux………

  2. a, oui, l’ecole a commencé …

Moi aussi je donne mon avis