Compléments alimentaires : les critères de choix

On le sait désormais : les compléments alimentaires contribuent à notre bien-être s’ils sont utilisés à bon escient et adaptés à nos véritables besoins. Il convient de faire preuve de prudence dans le choix et la consommation des produits. Mais comment et lesquels privilégier ? Quels sont ceux qui présentent des risques pour notre santé ?

Rédigé par Séverine Bascot, le 24 Aug 2016, à 18 h 25 min

ConsoGlobe.com vous propose ce petit guide d’achat pour faire le meilleur choix en matière de compléments alimentaires. Lesquels acheter et quelles sont les bonnes habitudes à prendre pour le consommer de façon efficace et sans danger ?

L’importance de l’étiquetage pour choisir ses compléments alimentaires

Il est primordial de choisir tout d’abord un produit dont l’étiquetage vous indique clairement :

  • la dénomination de vente « complément alimentaire » ;
  • le nom et la teneur des catégories de nutriments ou des substances le composant avec le pourcentage que cela représente par rapports aux AJR (apports journaliers recommandés) publiés par l’AFSSA (Agence Française de sécurité sanitaire des aliments) ;
  • la dose journalière recommandée ;
  • les précautions d’emploi qui s’imposent : ne pas dépasser la dose recommandée, tenir hors de portée des jeunes enfants, insérer la prise dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée…

Ces différentes mentions ont été imposées aux fabricants par la législation française (décret du 20 mars 2006) pour la protection du consommateur.

Chaque ingrédient doit faire partie d’une liste « positive » de nutriments ou de plantes, publiée par ce même décret, et répondre à un dosage maximal différent selon les personnes auxquelles le complément s’adresse.

Compléments alimentaires sur Internet : une attention particulière

choisir ses complements alimentaires sur internet

Pour choisir vos compléments alimentaires sur Internet, redoublez de vigilance © Syda Productions Shutterstock

Si la législation française sur les compléments alimentaires est assez stricte, il n’en va pas de même dans tous les pays, et notamment aux États-Unis. Soyez donc vigilants sur l’origine des produits achetés via internet ou dans certaines salles de sport !

Il existe des sociétés peu scrupuleuses, vendant des produits dont on ne connaît pas parfaitement la composition. Certains peuvent contenir des substances non autorisées ou des contrefaçons dangereuses pour la santé. En cas de doute, demandez conseil à un médecin.

Des compléments alimentaires pas toujours naturels

les compléments alimentairesNombreux sont les produits qui sont présentés comme « naturels » alors qu’ils contiennent une grande part d’actifs de synthèse puisés, non pas au coeur de la nature, mais de la pétrochimie.

Des marques n’hésitent pas à mettre en avant la qualité naturelle de certains composés du produit (extraits de plantes, huiles essentielles…) alors que ceux-ci ne sont présents qu’en très petite quantité.

La plupart de ces produits renferment des excipients et additifs de synthèse qui peuvent être nocifs, notamment pour les individus sujets aux allergies : conservateurs (parabène…), colorants, arômes ou autre molécule synthétique, comme les édulcorants artificiels (aspartame…).

La solution du bio ?

Les labels biologiques reconnus (Ecocert, AB, Nature et Progrès) et certifiés par des organismes indépendants vous garantissent de choisir un complément nutritif dont la fabrication est respectueuse de l’environnement. 95 à 100 % des ingrédients d’un complément alimentaire labellisé bio sont issus de l’agriculture biologique, excluant tout produit chimique de synthèse dans sa fabrication (engrais, pesticides…).

Cependant, le « bio » fait toujours débat et certains contestent toujours les arguments nutritionnels et sanitaires pour justifier le choix d’un produit bio. Toujours est-il qu’un complément sans résidu chimique est « sans doute » préférable à un complément fabriqué par l’utilisation de pesticides et d’autres produits nocifs. De plus, il est incontestable que son impact sur l’environnement sera moindre par rapport à un produit équivalent mais issu de l’agriculture conventionnelle.

Acheter des compléments alimentaires bios relève avant tout d’un choix environnemental et éthique.

5 critères pour choisir ses compléments alimentaires :

  1. Avant tout achat, vérifier sur l’étiquette du produit que ses ingrédients et ses additifs figurent sur la « liste positive » de la législation européenne.
  2. Vérifier les composants nutritionnels du produit et leur proportion par rapport aux apports journaliers recommandés (AJR).
  3. Faire preuve d’une grande vigilance  avant d’acheter un produit sur le net ou par correspondance car il peut échapper à la législation française ou européenne (vérifier la marque).
  4. Respecter les recommandations d’emploi concernant les doses journalières et la durée de consommation du complément. Dépasser ces recommandations (surdosage) peut avoir des effets toxiques.
  5. Attention aux cocktails détonants : ne pas prendre plusieurs compléments alimentaires à la fois sans avis médical. Certaines associations ne sont pas recommandées, comme celles de la vitamine C et du fer.
À consulter : le  guide d’information « Tout savoir sur les compléments alimentaires » réalisé par le Syndicat de la Diététique et des Compléments Alimentaires.

Où trouver des compléments alimentaires de choix, naturels et de qualité ?
Sur la boutique de consoGlobe.

produits boutique

Image de bannière – Choisir un compléments alimentaire © Makistock – Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Meme si parfois c est legerement plus cher en magasin bio, il faut mieux privilégié la sante à internet ….on ne sait jamais vraiment ce qu on achete.
    je commence la klamath je temoignerai plus tard des bienfaits.

  2. J’ajouterais quand même, dans ce qu’il faut retenir, de privilégier les compléments Bio lorsqu’ils existent. Pour le jus de Noni, par exemple, il est important de s’assurer des conditions de culture du Noni… ça ne sert à rien de prendre un complément si on se bourre par le fait de pesticides !!!

Moi aussi je donne mon avis