Des cimetières écologiques grâce à la réalité virtuelle !

Avec plus de 6.500 habitants au kilomètre carré, la ville de Hong-Kong fait face à un considérable manque de place. Bâtiments, parc municipaux, cimetières… peu de constructions peuvent être envisagées. Face à ce constat, un entrepreneur a eu l’idée insolite de proposer à ses clients de pouvoir aller se recueillir sur les tombes de leurs proches dans la réalité virtuelle.

Rédigé par Sonia Mahmoudi, le 24 Nov 2017, à 8 h 45 min

Vénérer ses ancêtres et prier sur leur stèle funéraire en réalité virtuelle est désormais possible à Hong-Kong. En effet, la société iVeneration.com propose à ses clients de stocker les cendres de leurs proches et de créer un cimetière virtuel où ils pourront se recueillir.

Une solution insolite à un problème écologique et social

Le respect des parents, des personnes âgées et des morts est une valeur primordiale dans la tradition chinoise. Ce projet, initié par Anthony Yau, un entrepreneur local, est donc une façon insolite de concilier tradition, écologie et réalité virtuelle. Cette idée a d’ailleurs été saluée par le gouvernement conscient du manque de terrains disponibles et encourageant les enterrements verts. Cette solution alternative est aussi économique à Hong Kong où une place dans un cimetière qui peut coûter jusqu’à 176.000 dollars.

Lire aussi : Comment faire de sa mort un acte écolo ?

« Les morts prennent tellement plus de place que ceux qui sont encore vivants. Ceux qui sont enterrés utilisent le terrain pendant de nombreuses années alors que les vivants en ont besoin » explique Anthony en tentant de positionner une bougie devant une pierre tombale virtuelle depuis son smartphone.

Nous pensons que la prochaine génération est celle qui sera la plus encline à utiliser nos services pour leurs parents.
Anthony Yau

« Pour moi, tu n’as pas besoin d’aller physiquement quelque part pour te souvenir de ceux qui sont décédés, tout est dans ton coeur » déclare Alex Lee, un client de l’entreprise.

Ce nouveau service de sépulture écologique, actuellement en phase de test, sera disponible début 2018 à Hong Kong.

Illustration bannière : Après le mariage, la sépulture en réalité virtuelle- © FOTOKITA
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis