Cheminée au bioéthanol : bon plan ou arnaque ?

Produit tendance, la cheminée au bioéthanol continue de défrayer la chronique à cause de ses risques pour notre santé. Quels sont les avantages et les véritables dangers d’une telle cheminée ?

Rédigé par Hugo Quinton, le 12 Oct 2016, à 18 h 35 min

Pratique, design, la cheminée au bioéthanol présente de multiples avantages. Appartements, hôtels, maisons : aucun logement ne lui résiste. En dépit des éloges qui lui sont volontiers faites, ce genre de cheminée fait également l’objet de nombreuses critiques. Alors : alternative à la cheminée à bois traditionnelle ou à éviter ?

Qu’est-ce que la cheminée au bioéthanol ?

La cheminée au bioéthanol est un mode de chauffage à mi-chemin entre un poêle et une cheminée ordinaire. Ces cheminées n’ont pas besoin de conduit, et fonctionnent, comme leur nom l’indique, à l’éthanol, produit à partir de betteraves ou de céréales distillées. La cheminée possède un réservoir qu’il faut régulièrement remplir.

Quelques instants après le démarrage, les flammes peuvent atteindre une hauteur d’une trentaine de centimètres, devenir orange et ressembler aux flammes d’un feu de bois. L’allumage régulier de cette cheminée fait consommer une vingtaine de litres de bioéthanol par mois.

Mobiles, ces cheminées s’adaptent bien aux intérieurs : on peut les poser, les accrocher et les déplacer partout dans la maison.

La cheminée au bioéthanol a un coût variable : de 100 à 1.500 euros selon les modèles. Enfin, l’autonomie de la cheminée au bioéthanol est de deux à quatre heures : tout dépend des modèles et de la taille de la flamme choisie, celle-ci étant réglable.

Les avantages de la cheminée au bioéthanol

Cette cheminée fait revivre le feu dans la maison et le plaisir des flammes sans avoir à gérer une cheminée à bois et tout ce que cela suppose. En effet, la cheminée au bioéthanol permet d’aménager un espace-feu propre sans toutes les contraintes d’un feu traditionnel : pas de corvées de bois, pas de nettoyage, pas de fumée, pas de ramonage. Le foyer bioéthanol est une cheminée moderne qui peut être utilisée tous les jours, en appuyant simplement sur une télécommande pour certains modèles.

Esthétiques, les cheminées au bioéthanol sont en général, de véritables objets de déco et existent sous différentes formes avec des couleurs variées. Elles ne nécessitent pas de conduit, ce qui permet de les installer rapidement et de les déplacer comme bon vous semble. Elles peuvent être posées sur le sol, accrochées au mur…

Enfin, pas besoin d’autorisation particulière pour se procurer une cheminée au bioéthanol.

Les inconvénients de la cheminée au bioéthanol

Contrairement aux apparences, la cheminée au bioéthanol chauffe peu : 5 kW maximum. Ce qui peut laisser penser qu’il s’agit en réalité avant tout d’un simple gadget. La cheminée au bioéthanol est peut-être moins chère qu’une cheminée classique, mais il faut quand même compter 2 euros le litre en moyenne de bioéthanol, soit cinq à six fois plus cher que le bois pour un insert, à rendement équivalent.

D’autre part, ces cheminées ne bénéficient pas de crédit d’impôt comme les poêles à bois ou les cheminées classiques, car elles ne sont pas considérées officiellement comme des moyens de chauffage, pas même d’appoint.

La cheminée au bioéthanol : la polémique

Certes, ces cheminées, que beaucoup disent économiques et pratiques, connaissent un succès croissant, mais la polémique concernant leur sécurité fait aussi parler d’elles depuis quelques temps. Il existe bien-sûr, comme c’est le cas pour tout appareil à combustion, des risques de brûlures mais au-delà,  sont-elles vraiment sans danger ?

Rien n’est moins sûr lorsque l’on sait que la combustion de l’éthanol, extrêmement inflammable, dégage du dioxyde de carbone et de l’eau. Jusque là vous me diriez « rien d’anormal ». Toutefois, et c’est là que cela se complique, si la cheminée est placée dans une petite pièce mal ventilée, où l’air ne circule pas suffisamment, la combustion de l’éthanol sera incomplète et va toujours dégager de l’eau, mais aussi du monoxyde de carbone et des particules noires de carbone polluantes. Or le monoxyde de carbone est un gaz toxique vicieux car il est incolore, inodore et bloque les échanges de dioxygène avec l’hémoglobine du sang au niveau des poumons.

Ainsi, la cheminée au bioéthanol peut être synonyme d’humidité, d’augmentation du taux de CO2 dans l’air de la maison, et de production de monoxyde de carbone, sans oublier les particules de carbone et donc la pollution. Alors, est-ce le bon plan pour se tuer à petit feu ? Bien sûr que non : ni arnaque, ni solution idéale, c’est un équipement moderne à gérer et utiliser avec rigueur.

La norme AFNOR NF D35-386 pour les cheminées à l’éthanol a été homologuée par décision du Directeur Général d’AFNOR le 1er juillet 2009 et a pris effet le 1er août 2009. Cette norme détermine les caractéristiques, les méthodes d’essai et le marquage des appareils non raccordés à un conduit de fumée ou à un système d’évacuation des produits de combustion et fonctionnant à l’éthanol sous forme liquide ou gélifiée.

Cependant, la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC) et UFC-Que Choisir continuent de réclamer la fin de leur commercialisation, à cause de « risques sérieux d’intoxication, de brûlures graves et d’incendies ». Si vous souhaitez acheter une de ces cheminées, privilégiez donc un modèle respectant la norme et prévoyez une bonne ventilation dans une pièce de 40 m2 au minimum.

Photo de bannière : par RatStamper [GFDL or CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons.
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

41 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour,
    Quel est le prix d’un litre de bioéthanole et ou peut t’on ce le procuré
    merci

  2. Fabricant de combustible de haut de gamme pour les cheminées bio, l’entreprise Bionlov GMBH est devenue membre du Syndicat des Fabricants, Distributeurs et Importateurs d’Appareils Fonctionnant à l’Alcool SAFALC. Cette institution a pour vocation de promouvoir les solutions écologiques de cheminées bio en France. Parmi ses membres, on compte les plus grands fabricants des modèles de cheminées et de leurs accessoires sur le marché européen qui tiennent à la meilleure qualité et à la plus grande sécurité des produits.

    Selon l’étude du marché effectuée par la rédaction du site lovter.fr, la société Bionlov GMBH est la seule entreprise adhérente au SAFALC dont les produits sont accessibles en vente en Pologne.

  3. Le cheminées au bioéthanol sont une solution de chauffage d’appoint qui est de plus en plus populaire. Elles se distinguent des foyers traditionnels par le mode d’utilisation pratique et inoffensif pour l’environnement. Afin de pouvoir savourer le feu en toute sérénité, il faut bien sélectionner le type de combustible. Le choix du produit a une énorme importance non seulement pour notre santé et sécurité mais aussi pour la netteté et la couleur de la flamme.

    bionlov cheminee ethanolEn choisissant le combustible pour la bio cheminée, il est important de prendre en compte quelques aspects essentiels. Le combustible liquide doit être brûlé complètement et se caractériser par une haute capacité calorifique et un bon rendement. En outre, ce qui importe le plus, il doit posséder des certificats des organismes de recherche et de contrôle de qualité.

    Bionlov Premium est un biocombustible liquide fabriqué à partir d’alcool éthylique haut de gamme. La vapeur d’eau et le dioxyde de carbone qui sont les produits de sa combustion sont dégagés en quantités sans risque que l’on peut comparer à celles expirées par l’homme. Le combustible écologique Bionlov Premium est purifié à l’aide des appareils moléculaires modernes disponibles dans les meilleurs laboratoires européens.

    LOVTER cheminee ethanolLe liquide Bionlov Premium est destiné à être brûlé dans des cheminées éthanol et dans d’autres appareils avec un feu découvert. Il subit une combustion complète, ne dégage d’odeur ni de fumée et comme il est obtenu dans un processus de distillation des matières premières végétales, il est un produit respectueux de l’environnement. Son emballage possède un marquage pour les non voyants ainsi qu’un bouchon spécial protégeant contre une ouverture accidentelle. Le biocombustible Bionlov Premium a été mis au point avec concours des entreprises majeures spécialisées dans la production et distribution des cheminées au bioéthanol de marques. Il a également un certificat PZH de l’Institut Polonais de la Santé Publique.

    Aujourd’hui, Bionlov Premium est utilisé et recommandé par de nombreux centres SPA et des réseaux d’hôtels dans toute l’Europe.

  4. J’ai la 1ere génération de cheminée et jamais de problème
    Pour la simple raison je suis les consignes de sécurités de la notice.

    Avec la cheminée nous augmentons de 2 à 3° la température,mais ce n’est pas un moyen de chauffage.

    Pour le monoxyde de carbone il faudrait peut être faire des testes avant d’affirmer que c’est dangereux.J’ai un détecteur de monoxyde de carbone a affichage (tester avec une cigarette) mis devant la cheminée le détecteur affichage 0.

    Si vous avez une odeur pendant la combustion c’est que le foyer est sale ou que l’éthanol est coloré.

    Et enfin pour l’humidité pas plus de 3 % en plus.

    Oui c’est dangereux : pas de remplissage si le foyer est chaud ou pendant la combustion

Moi aussi je donne mon avis