Ces substances toxiques qui se trouvent sur les verres

Des tests ont montré la présence de plomb et de cadmium dans les peintures des verres décorés. Les chercheurs donnent l’alerte sur les risques encourus : une intoxication à ces produits toxiques peut en effet entraîner des lésions pulmonaires, osseuses, cérébrales, hépatiques et rénales.

Rédigé par MEWJ79, le 7 Nov 2017, à 10 h 10 min

Deux métaux toxiques, le plomb et le cadmium, seraient présents en concentration élevée sur la vaisselle en verre. Leur ingestion répétée pourrait avoir des conséquences néfastes sur la santé.

La peinture des verres qui contient du plomb et du cadmium risque d’être ingérée

Les enfants adorent ces verres colorés, représentant souvent des héros. Mais une étude anglaise vient de prouver que ces derniers sont susceptibles de contenir, en surface, des niveaux potentiellement toxiques de deux métaux : le plomb et le cadmium. Leurs résultats sont parus dans la revue Science of the total environment(1). Ces chercheurs en sciences environnementales de l’université de Plymouth (Royaume-Uni) ont effectué 197 tests sur 72 produits en verre décorés, gobelets, verres à bière, verres à vin et bocaux.

« Ils ont trouvé du plomb dans 139 cas et du cadmium dans 134 cas, à la fois sur la surface des verres et, dans certains cas, sur les bords, avec des concentrations de plomb parfois plus de 1.000 fois supérieures au niveau limite », précise un communiqué de l’université de Plymouth(2). Ainsi, 70 % des verres contiennent du plomb et du cadmium. Ces résultats sont inquiétants et le docteur Andrew Turner, qui a dirigé cette étude, alerte quant aux dangers que représente l’ingestion de ces substances, notamment pour les enfants. Il demande à l’industrie internationale de la verrerie d’agir « de toute urgence ».

De possibles lésions pulmonaires, osseuses, cérébrales, hépatiques et rénales

En effet, la présence de plomb et de cadmium viendrait de leur utilisation fréquente dans les processus de fabrication du verre et dans les pigments choisis pour colorer les éléments décoratifs ornant les verres. Les chercheurs sont étonnés de ces conclusions car il existe des encres organiques n’utilisant pas de pigments métalliques. Elles sont normalement utilisées pour décorer la verrerie, car moins toxiques et plus respectables de l’environnement. Mais alors, pourquoi ces éléments toxiques sont encore si souvent employés dans l’industrie du verre alors qu’il existe des alternatives ?

Les dangers du plomb

Pire, les tests ont révélé que la peinture des verres s’écaille et se détache en cas d’utilisation prolongée, ce qui montre que les substances toxiques contenues dans ces peintures risquent d’être ingérées. Cela présente un vrai danger pour la santé à long terme. Pour rappel, une intoxication au cadmium et/ou au plomb peut entraîner des lésions pulmonaires, osseuses, cérébrales, hépatiques et rénales. Les auteurs espèrent que leur étude fera prendre conscience aux consommateurs qu’ils utilisent des objets dangereux. Ils souhaitent par ailleurs que les fabricants éliminent ces métaux toxiques de leurs méthodes de fabrication.

Illustration bannière : Verres décorés – © Université de Plymouth
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis