Le public est responsable du bonheur des dauphins

Rédigé par Alan, le 2 Nov 2015, à 10 h 18 min

Alors que la polémique grondait en octobre autour du Marineland d’Antibes en France, dans un autre pays d’Europe un autre événement a eu lieu en parallèle : la fermeture du delphinarium du parc à thème Särkänniemi à Tempere, en Finlande. Et ce pour une raison simple : plus assez de visiteurs. Une bonne raison de croire au pouvoir des consommateurs.

Vous êtes responsables de la captivité des dauphins

Le delphinarium du parc de Särkänniemi était un classique : petites piscines pour des dauphins, animations et surtout spectacles, sans que la question du bien-être des animaux ne soit remise en question :

Dans le pays, peu à peu des campagnes de sensibilisation ont été mises en place : des rencontres, des manifestations, des conférences ont été organisées dans toute la Finlande. Elles visaient à mettre fin à la captivité des dauphins dans le pays, arguant que ces animaux ne peuvent être enfermés, et qu’il y a à la fois une question de bien-être animal et en parallèle de danger potentiel pour l’humain avec ce type de mammifères, si on suit l’exemple très médiatisé film Blackfish.

dauphin delphinarium finlande

Les gradins ont peu à peu perdu en attractivité. Le coup de grâce est lié à une initiative citoyenne municipale en juin 2015, pour fermer le delphinarium de Kolmarden. L’opinion publique a été secouée une nouvelle fois.

Le public finois a agi

Preuve du poids de l’opinion et du poids économique que peuvent faire peser les consommateurs, le delphinarium du parc Särkänniemi a fini par fermer. Le Conseil d’administration du parc cherche à présent à utiliser cet espace autrement.

dauphin delphinarium finlande

La Finlande n’a à présent plus de dauphins en captivité. Reste que le sort des dauphins du parc est encore à déterminer. Deux dauphins âgés, un mâle et une femelle, Veera et Delfi, ont été capturés en Floride. Leurs enfants, deux mâles, Leevi et Eevertti, sont nés en bassin et sont atteints d’une maladie du sang. Le président du conseil d’administration du parc Särkänniemi a assuré que les animaux seraient « protégés de la meilleure manière possible ».

dauphin delphinarium finlande

Cela signifie qu’ils seront transférés dans un autre delphinarium d’Europe en 2016, sans précision sur le fait que la famille pourrait être séparée. Les associations de protection animale considèrent qu’à l’heure actuelle il n’existe pas de solution idéale pour les vieux dauphins, spécifiquement parce que les transferts causent des dégâts psychologiques profonds chez ces animaux sociables et intelligents. La direction du parc a précisé qu’il était aussi possible qu’ils soient transférés dans une baie marine fermée.

Du côté des associations encore, outre l’inquiétude, on souligne l’importance des réactions du public, et donc de l’information portée à celui-ci. D’autres delphinariums, comme le dernier de Belgique, voient leur fréquentation baisser progressivement.

Illustration bannière : un dauphin et son éleveuse au delphinarium d’Eilat © VojtechVlk Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Boycottons les aquariums, les zoos, les cirques… Toutes ces prisons dans lesquelles aucun animal n’a sa place!!!!!!

  2. C’est une excellente nouvelle mais maintenant il faut trouver une solution pour ne pas séparer cette famille et leur faire subir un nouveau traumatisme. La baie marine semble la solution idéale pour ces dauphins.
    Puissent d’autres pays suivre l’exemple de la Finlande !

  3. Bonjour. Pour moi, tous les delphinariums devraient fermer. Ce sont des animaux qui doivent vivre dans leurs immenses espaces naturels. La nature ne les a pas créés pour vivre dans des bassins et faire le pitre.

Moi aussi je donne mon avis