Canicule : 6 conseils pour préserver l’humidité dans les pots et jardinières

Alors qu’une vague de chaleur a dernièrement fait grimper les températures en France, préserver les plantes de la canicule est devenue primordial pour les jardiniers, amateurs ou confirmés. Si au jardin, les plantes résistent un peu mieux à la sécheresse du fait de leur enracinement plus profond, dans les pots et jardinières, la terre se dessèche bien plus vite. Voici 6 conseils pour garder vos récipients humides pendant une vague de chaleur.

Rédigé par Cecile, le 21 Jun 2022, à 11 h 27 min
Canicule : 6 conseils pour préserver l’humidité dans les pots et jardinières
Précédent
Suivant

1. Regroupez vos plantes à l’ombre

Le premier conseil consiste à regrouper vos plantes en pots et jardinières dans un lieu ombragé. Si vous ne parvenez pas à trouver une zone bénéficiant de suffisamment d’ombre pour tenir vos plantes à l’abri de la lumière directe du soleil, vous pouvez créer vous-même une ombrière. Il vous suffit pour cela de trois poteaux et d’un grand drap attaché, que vous dirigerez de manière à préserver vos plantes des rayons directs du soleil. Un parasol fait également l’affaire. De plus, lorsque vous regroupez vos plantes, elles créent un microclimat qui permet de retenir davantage l’humidité.

2. Utilisez du paillis pour préserver l’humidité de la terre

Le paillis aide à empêcher l’évaporation du terreau. Appliquez une couche de matière organique comme des copeaux d’écorce ou de la paille autour de vos plantes. Assurez-vous que le paillis a une épaisseur de plusieurs centimètres pour être efficace.

3. Arrosez en profondeur

Arrosez vos plantes en profondeur pour favoriser la croissance des racines dans le pot ou la jardinière. Cela les aidera à mieux résister aux périodes de sécheresse. La fréquence dépendra du type de plante, de l’épaisseur du paillage et de la largeur du contenant, mais en règle générale, un arrosage tous les deux-trois jours en cas de canicule est conseillé. Quand il fait chaud, mais que les températures ne sont pas caniculaires, un arrosage des pots une à deux fois par semaine et conseillé en été. Assurez-vous, avant d’arroser, que le terreau ne soit pas encore trop humide, et ce d’autant plus si vos jardinières et pots ne sont pas percés au fond afin de laisser s’écouler l’eau. Le surarrosage est aussi destructeur que la sécheresse.

Jardinière au soleil

A lire aussi : Comment bien arroser le jardin pour économiser l’eau ?

4. Utilisez un pot auto-arrosant ou des oyas

Les pots auto-arrosants sont dotés d’un réservoir qui stocke l’eau et la distribue aux plantes selon les besoins. Cela peut être un excellent moyen de garder vos plantes hydratées, surtout si vous partez en vacances. Vous pouvez en trouvez facilement dans une jardinerie près de chez vous. D’autres astuces pour arroser vos plantes pendant votre absence existent !

Autre astuce : l’utilisation d’oya, ou olla, dont la taille est adaptée à celle du pot ou jardinière. Les oyas vont libérer progressivement l’eau contenue, afin d’hydrater la terre selon ses besoins. Vous pouvez les fabriquer vous-même, en suivant notre tutoriel.

5. Installez un système d’irrigation goutte à goutte

Les systèmes d’irrigation au goutte-à-goutte fournissent de l’eau directement dans les pots et jardinières. Ils sont très efficaces et peuvent être automatisés pour arroser vos plantes selon un calendrier. Cela peut être une excellente option, d’autant plus si vous avez un grand jardin dans lequel vos pots et jardinières sont espacés, ou si vous cultivez des plantes qui ont besoin de beaucoup d’eau.

6. Privilégiez des pots en terre cuite, de taille suffisamment grande

Un pot en terre cuite permet de réguler la température de la terre et donc de mieux protéger les racines du chaud comme du froid. En effet, les jardinières en terre cuite sont fabriquées dans un matériau poreux qui laisse passer l’air et l’eau. Cela aide les racines de vos plantes à rester au frais, tout en évitant les excès d’eau, ce que permet moins bien un pot en plastique ou en zinc par exemple.

Veillez également à les choisir suffisamment grands, mais pas trop. C’est un peu complexe, mais un pot trop petit retiendra de fait moins bien l’humidité de la terre, quand un pot trop grand ne sera pas adapté à la pousse d’une plante encore trop jeune.

Pot en terre cuite

Quelles températures peuvent supporter vos plantes ?

La plupart des plantes peuvent supporter des températures allant jusqu’à 35 degrés sans trop souffrir de la chaleur. Cependant, certaines plantes tolérant mieux la chaleur peuvent supporter des températures allant jusqu’à 50 degrés Celsius. Voici quelques exemples :

  • L’Aloe vera : cette plante est une succulente et peut stocker de l’eau dans ses feuilles, ce qui lui permet de résister à de longues périodes de sécheresse.
  • Les cactus : il s’agit également de succulentes adaptées à des conditions désertiques, qui captent l’humidité via leurs épines.
  • La lavande : cette plante peut supporter des températures élevées. Elle est d’ailleurs souvent utilisée comme décoration dans les climats chauds et secs.
  • Le romarin : cette herbe aromatique peut également résister à de hautes températures et est souvent utilisée en cuisine. Quelques conseils sont à respecter pour une belle pousse.
  • Le thym : comme le romarin, cette herbe est utilisée principalement en cuisine et peut également supporter des températures élevées.

Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses plantes qui peuvent résister à des températures élevées.

Jardinière en été

A lire aussi : Canicule : protéger les hortensias du soleil

Quand arroser vos plantes ?

Il est préférable d’arroser vos plantes le matin ou le soir, lorsqu’il fait plus frais. Cela permet de réduire l’évaporation tout en permettant à l’eau de pénétrer plus efficacement dans le sol.

À quelle fréquence devez-vous arroser vos plantes ?

La fréquence dépend du type de plante, mais par temps chaud, il convient d’arroser vos plantes en pot et jardinière environ une à deux fois par semaine. Si les températures sont caniculaires, cet arrosage peut être effectué tous les deux-trois jours, dès lors que vous constatez que le terreau n’est plus humide.

Des restrictions d’eau peuvent être ordonnées lorsqu’il fait trop chaud. N’hésitez alors pas à employer de l’eau de récupération. Une eau collectée au préalable dans un collecteur d’eau, ou bien l’eau de cuisson de vos pâtes par exemple, ou encore l’eau de votre douche.

Arrosage des pots et jardinières

A lire aussi : Protéger le potager des chaleurs extrêmes : les bons réflexes

Quelle est la meilleure façon d’arroser vos plantes ?

La meilleure façon d’arroser vos plantes est d’utiliser un goutte-à-goutte ou un tuyau d’arrosage. Cela permet à l’eau de s’infiltrer lentement dans le sol et d’éviter le ruissellement et l’évaporation.

Comment savoir si vos plantes ont besoin d’eau ?

Pour savoir si vos plantes ont besoin d’eau, il faut vérifier le sol. S’il est sec au toucher, vos plantes doivent être arrosées. Un autre moyen de savoir est d’observer les feuilles. Si elles sont flétries ou tombantes, c’est également un signe que vos plantes manquent d’eau. Attention toutefois au surarrosage, dont les signes extérieurs peuvent parfois faire penser à un manque d’eau pour les jardiniers non aguerris. Le mieux est alors de palper la terre de vos pots et jardinières, si possible en profondeur en enfonçant votre doigt de tout son long.

A lire aussi : Arrosage : l’astuce pour savoir si vos tomates ont soif

Grâce à ces quelques conseils, vous pouvez garder vos plantes en pot et jardinières hydratées pendant une vague de chaleur !

Illustrations : Shutterstock.
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis