Canicule : protéger les hortensias du soleil

Apprécié pour sa facilité d’entretien, l’hortensia (hydrangea) requiert toutefois une attention particulière durant les périodes de fortes chaleurs comme les canicules. Nos conseils pour protéger du soleil les hortensias, arbustes aux magnifiques fleurs. 

Rédigé par Cecile, le 14 Jun 2022, à 16 h 08 min
Canicule : protéger les hortensias du soleil
Précédent
Suivant

L’hortensia ou hydrangea (nom latin) est un arbuste vivace et rustique, au feuillage caduc. Du blanc pur au pourpre foncé, en passant par de sublimes bleus, ses fleurs illuminent les jardins comme les terrasses, de la fin du printemps au début de l’hiver. Autant de merveilleux bouquets colorés, qui une fois secs font office de sublimes bouquet séché. Si l’hortensia est donc apprécié pour sa beauté, il l’est également pour sa culture facile. Néanmoins, en cas de fortes chaleurs, quelques principes sont à respecter pour le protéger au mieux.

La meilleure exposition pour planter des hortensias (hydrangeas)

Tout d’abord, l’hortensia résistera mieux aux périodes caniculaires s’il est planté ou disposé en pot au bon endroit. Le meilleur emplacement pour planter un hortensia dépend de son espèce :

  • L’espèce Hydrangea macrophylla supporte mal le soleil l’après-midi (12h – 18h). Cette plante apprécie a contrario le soleil matinal, ou bien les rayons de fin de journée.
  • Les Hydrangea paniculata sont moins difficiles, puisqu’ils supportent plutôt bien la chaleur et le froid.
  • Quant aux Hydrangea arborescens, ils supportent assez bien le froid, mais recherchent la fraîcheur en été.

Quoi qu’il en soit, des conseils applicables à toutes les espèces d’hortensias leur permettent de se développer au mieux :

  • Pour les planter en pleine terre ou bien disposer leurs pots, préférez un endroit ombragé ou mi-ombragé, car les hortensias recherchent généralement la fraîcheur. Un peu de soleil en matinée et/ou en soirée est parfait.
  • Veillez à les arroser régulièrement – quotidiennement en cas de fortes chaleurs -, car les hortensias ne supportent pas le manque d’eau.
  • Dans les régions chaudes, évitez de planter les hortensias à un emplacement les exposant directement au soleil entre 12h et 18h, période la plus chaude de la journée.

Conseil : pour protéger au mieux les hortensias en été comme en hiver, plantez-les si possible le long d’un mur exposé nord. Ils seront davantage protégés en été et en hiver, la chaleur du mur les protégera du gel. Les hortensias apprécient également d’être plantés à l’ombre d’autres arbustes plus grands ou bien d’un arbre.

Protéger les hortensias de la canicule

À lire aussi : Comment avoir des hortensias bleus dans mon jardin

Comment protéger les hortensias des fortes chaleurs ?

L’hortensia, qui se cultive donc assez facilement, n’apprécie pas les fortes chaleurs comme le grand froid. L’arbuste qui s’adapte aussi bien à une plantation en terre qu’en pot ne requiert pas une grande attention lorsque le climat est tempéré. A contrario, en cas de périodes de gel ou de chaleur intense, il faut alors le « chouchouter ».

Quelques conseils permettent de protéger les hortensias des périodes de grande chaleur comme le sont les canicules.

  • Si vos hortensias sont en pot, essayez de les déplacer dans un endroit au maximum ombragé.
  • S’ils sont en pleine terre et qu’ils sont directement exposés au soleil durant les heures les plus chaudes, créez une ombrière pour les protéger. Il suffit de quelques poteaux / bâtons, auxquels il faut attacher un drap ou de longs tissus.
  • Arrosez-les quotidiennement durant les vagues de chaleur. En été, si les températures ne sont pas caniculaires, l’arrosage se fait généralement tous les deux ou trois jours, dès lors que la terre est sèche. Attention à ne pas attendre trop longtemps si vous constatez que la terre se craquelle, les hortensias ont vraiment besoin d’eau. Pour un arrosage optimal, préférez tard le soir ou tôt le matin, afin d’éviter l’évaporation de l’eau.
  • Vous devez vous absenter quelques jours ? Alors, disposez des oyas aux pieds de vos hortensias en terre comme en pot. Les oyas (ou ollas) diffuseront petit à petit l’eau nécessaire à leur arrosage. Il est possible d’en fabriquer facilement avec des matériaux de récupération.
  • Pour finir, éliminer régulièrement les fleurs fanées de vos hortensias, afin que les plantes puissent se concentrer sur leurs parties vivantes et non à moitié desséchées.

Des hortensias secs

À lire aussi : Comment protéger les pieds de tomates par fortes chaleurs ?

Sauver un hortensia séché par un été trop chaud

Si malgré toutes vos précautions, les épisodes de chaleur intenses et répétés semblent venir à bout de vos hortensias, tout n’est pas forcément perdu. Mais lorsque les hortensias deviennent secs et noirs, il convient d’agir et vite !

  • Commencez tout d’abord par supprimer les fleurs séchées et fanées et couper les tiges devenues noires. Le but : pousser la plante à se régénérer à la base. Les tiges devenues noires ne repousseront pas, mais la plante sera en mesure d’en créer de nouvelles.
  • Quant aux feuilles devenues jaunes, car décolorées par le soleil, vous pouvez les enlever également, de manière à aérer l’intérieur de l’hortensia souvent très fourni durant les beaux jours. Vous permettrez ainsi à l’air de mieux circuler et à la plante de respirer. Veillez à conserver les tiges encore vertes, quand bien même les feuilles qu’elles portent sont pour leur part jaunies.
  • Essayez de rectifier le tir en ajustant au mieux votre arrosage et si besoin, en déplaçant l’hortensia asséché dans un endroit plus propice à son bien-être ; à savoir un lieu moins exposé au soleil, où la terre demeure plus humide.
  • Vous pouvez aussi apporter à l’hortensia asséché par le soleil 5 à 10 litres de nouveau compost, en surface.
  • Si les épisodes de chaleur ne sont pas terminés, pensez aussi à pailler le sol autour des hortensias.

À lire aussi : Protéger le potager des chaleurs extrêmes : les bons réflexes

Attention également à la chaleur de septembre

Mieux vaut toutefois s’assurer de cultiver un hortensia dans de bonnes conditions, plutôt que de devoir par la suite le sauver. Dans cette optique, attention également aux chaleurs de fin d’été, qui peuvent encore surprendre par leur intensité. Les hortensias peuvent parfois voir leur coup fatal porté par la fin de l’été. C’est pourquoi, même à l’arrivée de l’automne, il faut continuer à enlever au fur et à mesure les fleurs fanées, afin d’éviter aux plantes de s’épuiser. L’arrosage doit être tout aussi régulier. Le moment venu, il faudra ensuite tailler l’hortensia comme il se doit !

Illustrations : ©Shutterstock.
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis