Le broyage des poussins mâles interdit fin 2021

Le ministre de l’Agriculture vient de confirmer que l’élimination des poussins mâles par broyage dans les élevages industriels serait interdite à compter de 2021.

Rédigé par Paul Malo, le 31 Oct 2019, à 9 h 55 min

Enfin, les poussins mâles ne seront bientôt plus atrocement éliminés par broyage au sein des fermes élevages industriels.

Le broyage des poussins mâles, une pratique légale

C’est une des pratiques les plus répugnantes qui soient engendrées par la production industrialisée d’oeufs : une fois les poussins éclos dans les couvoirs, les poules pondeuses sont vendues, et les poussins mâles tués immédiatement, afin de ne pas avoir à les nourrir. Comment ? Par broyage ! Les associations défendant le bien-être animal s’élèvent contre cette méthode.

Comment faire pour que cela cesse, alors que la légalité de cette élimination des poussins mâles par broyage vient d’être confirmée outre-Rhin, et que son interdiction pourrait mettre en péril l’économie du secteur ?

poussins mâles élevage industriel

Les poussins mâles sont écartés dès la naissance © Ivan Kurmyshov

Mercredi 30 octobre, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume a promis que cette pratique serait interdite dans les élevages industriels à compter de fin 2021. D’autres mesures relatives au bien-être animal devraient être dévoilées dans les semaines à venir.

D’autres mesures annoncées d’ici à fin 2019

« Ce n’est plus supportable », a estimé le ministre de l’Agriculture sur l’antenne de France Inter. Nous avons annoncé la semaine dernière avec ma collègue, ministre de l’Agriculture allemande, qu’on allait arrêter le broyage des poussins.  »

Pourquoi attendre ? Une mise en application immédiate mettant en péril la  filière, sa transformation suppose quelques mois pour permettre au secteur de se transformer.

Didier Guillaume a par ailleurs reçu dernièrement différentes associations de défense du bien-être animal. Différentes mesures devraient être prochainement annoncées, d’ici à la fin de l’année, les négociations avec les éleveurs étant encore en cours. La castration à vif des porcelets devrait notamment être également interdite.

Illustration bannière : Après éclosion, les poussins mâles sont immédiatement tués © Nosyrevy
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. On peut se demander pourquoi une échéance aussi lointaine.

Moi aussi je donne mon avis