Biodiversité urbaine : ces animaux qui se sont habitués vivre en ville

La présence d’humains et, plus largement, les milieux urbains et les éventuelles opportunités que cela représente pour la faune sauvage, changent la donne et favorisent certaines espèces. Et on voit apparaître une biodiversité urbaine complètement inattendue…

Rédigé par Julien Hoffmann, le 9 Jan 2019, à 8 h 10 min

Un léopard dans la ville

Dans la ville de Mumbai, en Inde, les 20 millions d’habitants composent avec un animal que l’on n’aurait pas imaginé en milieu urbain, le léopard. Ce grand félin n’a pas choisi la ville pour se reproduire, non, il l’a choisi comme terrain de chasse, y trouvant plus d’opportunité que dans la nature.

Léopard indien © PhotocechCZ

Le léopard chasse ainsi les rares chats qui s’y trouvent, mais aussi et surtout les cochons élevés par les humains pour se nourrir. La présence de ce grand prédateur ne va malheureusement pas sans heurts et ce n’est pas moins de 200 personnes qui ont également été attaquées sur les 25 dernières années.

Si une grande part de la perte de la biodiversité planétaire est due à l’urbanisation, certaines espèces arrivent cependant à s’adapter. Bien sûr elles ne représentent qu’une toute petite part de la biodiversité mais cela nous prouve néanmoins qu’il est possible d’aller de l’avant avec elles. Il s’agit désormais de réfléchir la ville de demain pour laisser une réelle place à la nature ; or demain, c’est maintenant !

Lire page suivante : les étourneaux

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Du coup n’hésitez pas a regarder dns le jardin: il y a surement des gorilles

Moi aussi je donne mon avis