Biodiversité urbaine : ces animaux qui se sont habitués vivre en ville

La présence d’humains et, plus largement, les milieux urbains et les éventuelles opportunités que cela représente pour la faune sauvage, changent la donne et favorisent certaines espèces. Et on voit apparaître une biodiversité urbaine complètement inattendue…

Rédigé par Julien Hoffmann, le 9 Jan 2019, à 8 h 10 min

Le faucon-pèlerin fait son grand retour en ville !

Voici que le faucon pèlerin a trouvé une place en ville. Cette espèce, particulièrement en danger notamment aux États-Unis, a su s’adapter au milieu urbain à tel point qu’il y a désormais plus de ces volatiles en ville que dans le milieu naturel sauvage sur tout le continent américain.

Faucon pèlerin en ville © Erni

Chassant principalement des pigeons, les faucons pèlerin ont adapté leur chasse à cet animal qui sait se cacher entre les grands bâtiments en les poussant sur des airs plus dégagées comme les parcs ou les étendues d’eau pour mieux les attraper.

Depuis le début des années 2000, des faucons pèlerins ont élu domicile dans plusieurs endroits de Bruxelles, dont le clocher de la cathédrale Saints Michel et Gudule, pour le plus grand plaisir des habitants qui les observent grâce à des caméras cachées installées près des nids.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.fauconspourtous.be

Lire page suivante : les araignées

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Du coup n’hésitez pas a regarder dns le jardin: il y a surement des gorilles

Moi aussi je donne mon avis