Des antidépresseurs dans l’eau du robinet

Rédigé par Annabelle, le 21 Jan 2012, à 16 h 40 min

Le journal The Irish Times a révélé une info pour le moins étonnante : un psychiatre a soumis l’idée au gouvernement irlandais de mettre du sel de lithium dans l’eau du robinet pour combattre la dépression !

De l’eau du robinet pour réduire le taux de suicide

Le Dr Moosajee Bhamjee met en relief les résultats de nombreuses études démontrant que le lithium pouvait traiter efficacement la dépression. Le sel de lithium est d’ailleurs couramment administré aux personnes souffrant de troubles bipolaires, étant le stabilisateur d’humeur de référence.

Bhamjee a donc déclaré lors d’un forum sur la dépression en Irlande rurale : « De plus en plus de travaux scientifiques montrent que l’on peut réduire le nombre de suicides et de dépressions en ajoutant un peu de lithium à l’eau de ville […] Un récent article du British Journal of Psychiatry a mis en lumière les bénéfices d’un apport de lithium à l’eau de ville de certaines parties du Texas ».

Convaincu que le lithium à petite dose ne peut entraîner de dépendance, il suggère aux autorités irlandaises de mettre sur pied un projet de ville test.

Alors, du lithium dans l’eau du robinet, une idée farfelue ou révolutionnaire ?

*Je réagis

Et si contre la dépression hivernale, vous essayiez la luminothérapie  ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

26 commentaires Donnez votre avis
  1. Ca ne sert à rien de vous plaindre, si ils veulent vraiment le faire, ils le feront et vous n’en saurez jamais rien 🙂

  2. Un poison de plus dans nos aliments !!! Il faut arrêter !!

  3. je suis contre, on n’a pas à forçer les gens à vivre… surtout aujourd’hui… vivre c’est hyper violent trop douloureux… on n’a pas à retenir les gens ici bas…

  4. AU SECOURS!
    Et dire que cet homme est psychiatre! Mais pour qui se prend-il!
    Et dire que ça s’est déjà fait (! HORREUR!)!
    Je plains ses patients.

    Ce genre de personne est dangeureuse, et ne devrait certainement pas avoir le droit d’exercer une profession qui accorde l’attribut d’aidant à celui qui l’exerce…

  5. Le lithium est très dangereux pour le reins. Ceux qui en prennent voient faire des prises de sang régulièrement pour mesurer le taux de lithium dans le sang. Il y a une fourchette de taux à ne pas dépasser.

  6. Pourquoi pas du lexomil (gratuit) pour faire ch… les Groupes Pharmaceutiques ?…

  7. pour créer des dépendants? que se passerait-il ensuite si ces personnes repassaient à l’eau normale? cela créerait certainement un sentiment de manque…ce n’est pas comme ça qu’on règlera le problème…

  8. Cela me rappelle le livre de Barjavel « Le grand secret » où pour contrôler la population sur un îlot il y avait un contraceptif dans l’eau du robinet et c’était la seule source d’eau potable…
    Vouloir que la population soit sereine est en soit une idée somme toute sympathique mais ce qui me fait peur dans ce genre de procédé c’est les déviances possibles.
    Mais en y réfléchissant bien, c’est ce qu’il se passe avec tous les produits alimentaires dopés aux vitamines, enrichis de fibres etc etc…
    Fou ce monsieur comme le pense certains, je ne crois pas, un poil utopique ça c’est certain.

  9. L’idée serait bonne si le lithium n’était pas connu conne tératogène (c’est à dire responsable de malformations chez les foetus)

  10. IL DEVRAIT COMMENCER À SE SOIGNÉ LUI MÊME !

  11. Nouvelles d’un monde tout à fait fou ! et le libre arbitre dans tout ça ? Big Brother is watching you ? faire des humains des moutons toujours plus contrôlés et dociles ? De plus il y a déjà dans l’air, l’eau les aliments, les médicaments, etc tellement de pollutions en tous genres, ça en ferait une de plus ! C’est ce ministre qui devrait se faire traiter par neuroleptiques pour « épisode délirant » ! pfff

  12. quelle idée à la noix! d’accord avec tous les comentaires, j’ajoute que le lithium fait grossir !… alors que de nombreuses personnes font des régimes dangereux il manquerait plus que les faire grossir un peu + pour les faire déprimer !

  13. Le Dr Moosajee Bhamjee !!!!!et je suis sur que cet homme a reflechit avant de lacher ça…il a l’air en forme!!!!!! vraiment n’importe quoi!

  14. Je propose ce lithium humanitaire pour guérir les Illuminés… Si on peu guérir une parti de l’humanité à leur insu peut être faudrait-il commencer par celle là. Sérieusement mon père s’est suicidé, et bien leu lithium je leur ferait bien bouffer !!!

  15. et pourquoi on ne metrai pas du lactulose pour aider les personnes qui ont un transit paresseux; les malades traites sous lithium ont régulièrement une prise de sang pour pour verifier le taux de lithium dans le sang; il y a bien une raison

  16. ça va pas ,non!!!!et puis quoi encore
    je suis scandalisée qu’un psychiatre ou qui que ce soit suggère de nous traiter à notre insu.nous sommes déjà envahis par toutes les cochonneries industrielles,(je ne vous fais pas la liste elle serait trop longue)

    • Et pourtant, c’est fait dans certaines villes américaines aux taux de suicides important…

    • Bravo ! c’est bien vrai ! y en a marre de toutes ces saloperies que l’on nous fait ingurgiter !

  17. ça me rappelle un vieux film, « Soleil vert », …….

    • Soleil Vert ??? il n’y avait pas ce genre de procédé dans ce film ou alors j’ai oublié. C’est juste la façon de nourrir la planète qui intervenait….. « Soylent Green is people!! »

  18. Quelles seraient les conséquences pour les personnes n’ayant pas besoin d’antidépresseurs, certains vont-ils finir leur vie hilare ?

    • Le lithium n’est nullement un euphorisant. C’est un stabilisateur de personnalité (avec des effets abrutissants puissants). Pour prendre exemple sur les maniaco-dépressifs (troubles bipolaires), les personnes atteintes passent par des phases comportementales extrêmes :
      – Phase maniaque : sentiment d’invulnérabilité (inhibition de la notion de danger), de toute puissance (achats compulsifs sous forme de cadeaux, version milliardaire), ultra-sociabilité, etc, etc…
      – Phase dépressive : sentiment de désespoir, tentative de suicide, etc, etc…

      Le traitement à base de lithium (il existe d’autres produits moins puissants) permet de « normer » ces phases dans des limites acceptables afin que la personne atteinte ne se mette pas en danger.

      Ce traitement n’est nullement soignant. Les troubles bipolaires, la dépression et toute pathologies de ces types, ne peuvent se soigner que par la psychiatrie. Ces traitements ne sont là que pour stabiliser le patient afin qu’il puisse être psychologiquement suivi et soigné.

      En clair, mettre du lithium dans l’eau du robinet est là juste pour gommer les conséquences et diminuer les chiffres statistiques de suicides, sans proposer de vrais soins (et encore moins de travailler sur les causes des dépressions).

      Comme le dit CaptainRV, on est proche de Soleil Vert ou de 1984 d’Orwell…

  19. Ces personnes ont l’air cinglé et manipulateur. Avec une intention aussi malsaine ils seraient en plus capables d’augmenter les doses sans rien dire. Ils peuvent tester bien-sûr ! MAIS DANS LEUR VERRES !

  20. J’appelle ça tout simplement de la manipulation chimique des masses. Pour souffrir de troubles bipolaires, je connais parfaitement l’effet du lithium… C’est un abrutissant puissant. Le peuple se révolte ? Il suffira alors d’augmenter les doses dans les robinets.

    Et on nous parle encore de démocratie ?

  21. Encore une fois, nous sommes dans la logique de l’intervention sur les symptômes, ce qui nous dispense de chercher en profondeur, la cause des malaises existentiels de nos sociétés.

  22. , on en a déjà dans le sang naturellement…..le lithium n’est pas toléré par tous de la même façon….
    Qu’ils enlèvent les pesticides qui eux ont un effet sur la stérélité des hommes me semble plus censé….

Moi aussi je donne mon avis