Enfant stressé : les signes qui ne trompent pas

Le stress n’épargne personne, pas même les enfants. Alors, comment le repérer, quels sont les signes qui doivent vous alerter ? Et que faire pour aider un enfant stressé ? On vous donne quelques pistes.

Rédigé par Marie Mourot, le 9 Dec 2020, à 7 h 58 min
Enfant stressé : les signes qui ne trompent pas
Précédent
Suivant

Tout comme les adultes, les enfants peuvent aussi être sujets au stress. Cependant, ce dernier n’est pas toujours évident à détecter pour nous, parents. En effet, parfois trop jeunes pour verbaliser ce qu’ils ressentent, certains enfants vont avant tout développer des manifestations physiques de stress. Alors, à quoi faut-il être vigilant ? Quels sont les signes évidents de stress chez un enfant ?

Enfant stressé : quels signes repérer ?

Le stress est une réaction physiologique du corps face à une situation inhabituelle ou à un événement perturbant. Cette réaction va alors entraîner la production de deux hormones : l’adrénaline et le cortisol. Si un peu de stress peut être bénéfique et permettre à un enfant de s’adapter à un nouvel environnement, d’évoluer, il peut aussi être néfaste. En effet, un enfant trop stressé risque d’être perturbé et beaucoup moins épanoui.

Sur le plan émotionnel

S’il n’est pas toujours évident de savoir si votre enfant est stressé, certains signes doivent vous alerter. Il peut s’agir par exemple d’un changement d’humeur, d‘irritabilité, de colère. Le stress peut également se manifester à travers des troubles du sommeil (cauchemars, difficultés à s’endormir, réveils nocturnes…) ou un repli sur soi, des troubles de l’appétit.
D’un point de vue toujours émotionnel, un enfant stressé peut rencontrer aussi des difficultés d’apprentissage ou de concentration. Soyez attentif, d’autant plus s’il refuse d’aller à l’école le matin.

Les enfants aussi sont victimes de stress © Ann in the uk

Sur le plan physique

Comme pour les adultes, les maux de ventre sont l’un des principaux symptômes du stress. Mais il y en d’autres : maux de tête, nausées, aphtes, tremblements ou encore tics nerveux. De manière générale, un changement brutal de comportement ou l’apparition de symptômes qui durent dans le temps doivent vous alerter.

Enfant stressé, que faire ?

Essayez en premier lieu de trouver les causes du stress de votre enfant. Vous pouvez en discuter avec lui, peut-être qu’en parlant avec vous, il comprendra ce qu’il se passe. Explorez la piste de l’école, du travail, des copains, de l’ambiance à la maison aussi parfois (disputes, éducation trop stricte…).
Il se peut également qu’un événement difficile, traversé il y a quelques mois, ressurgisse seulement maintenant : un décès dans la famille par exemple. N’hésitez pas à consulter un professionnel et à demander une aide extérieure si besoin : médecin, psychologue…

Une fois ces causes identifiées, cherchez avec lui comment vous pouvez y remédier. Et de manière plus générale, sachez que certaines habitudes peuvent vous aider au quotidien pour limiter les causes de stress chez votre enfant.

Créer un environnement propice à l’équilibre

Afin de limiter le stress que pourrait ressentir votre enfant, essayez d’instaurer autant que possible une routine stable. Veillez à ce qu’il mange et se couche plus ou moins à la même heure tous les soirs. Dormir suffisamment est également essentiel à son bien-être. Cette routine le rassurera et contribuera à réduire son stress.
Enfin, chaque jour, réservez-lui un temps de qualité, sans écran. Passez du temps ensemble et faites avec lui des choses qui lui font plaisir.

Faire du sport

De nos jours, les enfants, au même titre que leurs parents, sont soumis à un stress omniprésent qui est souvent difficile à cerner et à interpréter © Irina 1 Nikolaenko

Pour se sentir bien au quotidien, rien de mieux que le sport. D’autant plus qu’un enfant a besoin de se défouler pour être en forme. Selon ses envies, il peut se tourner par exemple vers un sport collectif comme le basket-ball ou un sport individuel comme la natation ou le judo. S’il aime les activités plus calmes, il peut essayer le yoga ou la marche.

Favoriser le contact avec la nature et les animaux

Les effets bénéfiques de la nature sur notre niveau de stress ne sont plus à prouver. En effet, de nombreuses études ont déjà mis en avant ces bénéfices.

Alors, au moins 15 minutes par jour, sortez vous promener avec votre enfant. Écoutez le bruit des oiseaux, observez le ciel… Si ce n’est pas possible, profitez des week-ends pour faire de grandes balades dans la nature.

Sachez enfin que le contact avec les animaux peut aussi contribuer à faire diminuer le stress de votre enfant. Si vous n’avez pas d’animal à la maison, pourquoi ne pas vous rendre régulièrement dans un club hippique pour une petite balade en poney ou dans une ferme pédagogique ?

Enfant stressé : quels signes doivent vous alerter ? – © altanaka
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de trois enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis