Alerte sur les colorants contenus dans certains macarons

Kiwis, macarons, baies de goji… Au total, 543.000 vérifications de produits en France ont été effectuées en 2018 par la DGCCRF qui dénonce 128.500 manquements ou infractions, dans un rapport publié le lundi 25 mars 2019.

Rédigé par MEWJ79, le 26 Mar 2019, à 10 h 00 min

Selon les enquêteurs de la Répression des fraudes, un quart des macarons et confiseries contiennent des colorants en quantité excessive ou bien interdits.

Des colorants dangereux pour la santé présents dans un quart des macarons

Il vaut mieux se méfier des belles couleurs des macarons ! En effet, la coloration est due, pour un quart de ces produits, à un « surdosage des colorants », d’après une alerte de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), dans un rapport publié le lundi 25 mars 2019(1). Le bilan 2018 de la DGCCRF évoque même « des taux records de produits impropres à la consommation car présentant un risque pour le consommateur ».

Au total, suite à la découverte de ces anomalies, « 21 retraits ou rappels concernant des non-conformités en matière d’utilisation des colorants sur les macarons et six sur les meringues, ont été mis en oeuvre dans l’année ». Pour mener à bien cette enquête, en 2018, la DGCCRF a effectué 543.000 vérifications dans 111.600 établissements. Suite à ces contrôles, près de 128.500 infractions ont été constatées en France (+2 % sur un an). Tous secteurs confondus, 5.099 procès-verbaux administratifs et 2.950 amendes ont été délivrés, pour un total de 19,4 millions d’euros.

Au total, les services de la répression des fraudes ont constaté 128.500 infractions en 2018 © Chris Kolaczan

Des kiwis français… finalement italiens

Outre les macarons, la Répression des fraudes a également découvert des baies de goji contaminées par des pesticides. « Utilisées dans la médecine chinoise car elles posséderaient de nombreuses vertus pour le coeur, la peau, les yeux et riches en antioxydants, minéraux et oligoéléments », elles contiennent aussi « pas moins de 15 pesticides », selon le rapport de la DGCCRF.

« Au total, deux dépassements de limites réglementaires ont été notifiés et les deux lots concernés ont fait l’objet de procédures de retrait, rappel et destruction, les produits étant susceptibles de présenter un risque pour le consommateur. »

Enfin, une arnaque autour du kiwi vient aussi d’être démantelée par la DGCCRF. Au total, 12 % des kiwis, soi-disant français, seraient en réalité italiens.  Selon les estimations de la DGCCRF, environ 15.000 tonnes de ces kiwis auraient été écoulées depuis trois ans en France.

Illustration bannière : Macarons de différentes couleurs – © TebNad
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis