Fraude : Des faux kiwis français circulent depuis trois ans

Les services de la répression des fraudes ont découvert que 12 % des kiwis estampillés « origine France » vendus depuis trois ans sont en fait produits en Italie.

Rédigé par Paul Malo, le 25 Mar 2019, à 9 h 38 min

C’est l’un des fruits préférés des Français. Selon la répression des fraudes, près de 5.000 tonnes faussement présentées comme issues de la production française ont été mises en circulation dans l’Hexagone.

5.000 tonnes de kiwis écoulées frauduleusement tous les ans

C’est une vaste arnaque qui vient d’être mise au jour par les services de la répression des fraudes : 12 % des kiwis estampillés « origine France » vendus depuis trois ans, sont en fait produits en Italie. Un scandale révélé par le quotidien Le Parisien-Aujourd’hui en France(1). C’est d’autant plus grave que le kiwi fait partie des fruits préférés des Français, qui en consomment 2,8 kg par an et par habitant.

Selon la DGCCRF, (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), ce sont au total 15.000 tonnes de fruits faussement français qui ont été écoulées dans l’Hexagone ces trois dernières années. Soit un bénéfice illicite estimé à 6 millions d’euros. En effet, quand un kiwi italien vaut 0,50 €, un fruit d’origine française est vendu en moyenne  0,70 € pièce.

Près de 12 % des kiwis estampillés « Origine France » proviendraient en réalité d’Italie. ©Vietnam Stock Images

Des produits interdits en France

Au total, les enquêteurs ont d’ores et déjà identifié sept entreprises ayant « francisé » des kiwis italiens. Certaines ont même eu recours à des montages extrêmement complexes. Pour une telle tromperie, les entreprises coupables risquent jusqu’à deux ans de prison et 300.000 euros d’amende.

Mais le souci n’est pas que financier. En effet, au-delà d’une main-d’oeuvre moins coûteuse, ces kiwis faussement français posent également des questions sanitaires. Sont, en effet, employés en Italie des produits phytosanitaires interdits en France. C’est aussi ce qui permet aux kiwiculteurs italiens d’en produire 400.000 tonnes par an, quand les 1.200 kiwiculteurs français n’en produisent que 45.000.

Illustration bannière : Un bol de kiwi – © Kasabutskaya Nataliya
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. pour quoi ne pas dire qui vent ces kiwi quel magasin les non achat des produits dans ses magasin feront changer les idées

  2. bonjour,

    Tout à fait d’accord !
    Pour les kiwis, çà serait bien d’avoir la marque ( OSCAR, ….) car j’en prend régulièrement à Auchan (Plaisir 78) que je paye 2€ les 10.
    J’ai subitement un doute après cet article !!!

  3. S’il n’y avait que le Kiwi qui est plein de pesticides………. quand on voit la lenteur des dirigeants à supprimer TOTALEMENT tous ces poisons qui arrivent droit dans nos assiettes, ça sera toujours trop tard !!!!! quand on voit aussi que certains laboratoires attaquent DIRECTEMENT l’UE c’est à se demander OÙ VA LE MONDE ?????? c’est un peu normal nos gouvts sont tous endettés jusqu’au cou et les laboratoires sont multi-milliardaires en vendant peurs poisons………

Moi aussi je donne mon avis