Que faire au potager avec les enfants en été ?

En cette période, les potagers sont en plein boum ! Les choses poussent à toute vitesse, les légumes apparaissent et grossissent, les fruits mûrissent et certains se consomment même directement. C’est justement la période idéale pour intéresser les enfants au potager !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 22 Jun 2019, à 12 h 50 min

Le printemps est désormais derrière nous et tout le travail de préparation a bien porté ses fruits. Les choses poussent en pagaille et le potager n’a de cesse de se transformer au gré des récoltes, des plantations et des semis. Quel meilleur moment pour découvrir mille et une choses avec vos enfants ?

En effet, jardiner est un excellent moyen de mettre les enfants au contact des éléments naturels et de leur permettre de construire un lien sensible à la terre et par ricochet à leur alimentation.

L’agroécologie est un ensemble de techniques en constantes évolution – beaucoup d’essais et d’expérimentations sont encore menées – qui envisage le potager comme le champ de l’agriculteur en tant qu’agrosystème (un écosystème agricole). Mais qui dit écosystème, dit aussi saison, alors parlons été !

Jardinage et agroécologie d’été avec les enfants – Réaliser des bouquets

Rares sont les potagers sans au moins quelques fleurs… Et à défaut de fleurs stricto sensu, si vous avez laissé leur place à la végétation en ne l’arrachant pas systématiquement, il y a bien des plantes à cueillir pour faire des bouquets.

Un bouquet n’est pas seulement deux ou trois plantes récoltées, c’est aussi un choix. Un choix de couleurs, un choix esthétique quand l’enfant décide d’y ajouter quelque chose à laquelle vous n’auriez pas pensé, mais aussi un choix technique en ne cueillant pas tout pour en laisser un peu « à la nature »… Tout un programme.

Enfant et son bouquet d’été © Anna Nahabed

Semer et planter au potager avec les enfants tout l’été

L’été, ou en tout cas le début de la saison, est une période forte en semis et en plantation. C’est là que tout se joue ou presque dans ce que l’on va récolter plus tard. Fort des plans que vous aurez dessiné au printemps avec vos enfants, il s’agit désormais de passer à l’action.

Utiliser les bons outils pour planter au bon endroit et de la bonne façon n’est pas chose innée. Il vous faudra faire preuve de patience autant que de méthode pour bien expliquer les différentes étapes et l’objectif de chacune d’entre elles.

Heureusement pour vos enfants, la chose se répète encore et encore faisant en sorte qu’ils intègrent bien la démarche et que, plus tard, ils en récoltent les fruits en connaissance de cause.

L’été il fait chaud et sec – Arroser

Voila bien un exercice qui risque de vous demander de la patience… Mais quelle joie pour vos enfants de voir toutes ces plantes et tous ces semis pousser grâce à eux.

Marcher au bon endroit, repérer ou mettre des repères sur ce qui doit être arroser, suivre les arrosages au jour le jour le tout en comprenant que la ressource en eau est quelque chose de précieux.

Enfant en train d’arroser le potager © goodmoments

Là aussi il y a beaucoup d’informations à transmettre de la manière la plus ludique possible (d’ailleurs une bataille d’eau ou de boue n’a jamais tué personne) tout en valorisant le résultat et la persévérance.

Pailler

Quelle étrange démarche que voici… Recouvrir le sol de matières sèches en tous genre, récupérer le gazon des tontes, la paille du voisin agriculteur ou le foin du verger pour protéger les sols ? Peut être même pour rendre le jardin plus joli ?

C’est en été que le paillage déploie toute son importance, le faire réaliser par votre enfant dans le petit coin de jardin qu’il s’est aménagé au printemps, c’est aussi lui montrer à un endroit précis ô combien la chose est importante et efficace.

De temps à autre il faudra alors soulever ce paillage, le bouger un peu pour voir ce qu’il se passe en dessous à renfort de loupe ou d’appareil photo ! Quel meilleur moyen de comprendre qu’une terre nue est bien moins vivante qu’une terre avec un couvert ?

Réaliser des camaïeux de couleurs

Camaïeu de couleur rouge avec des légumes du potager © Africa Studio

Avec l’apparition de tous les fruits et légumes, le vert est concurrencé au jardin… Les poivrons changent de couleur en murissant, les différentes variétés de tomates ne cessent de produire des fruits rouges, roses, jaunes, verts et même noirs, les carottes sont elles aussi multicolores pour certaines et si elles ne le sont pas, les navets, panais et autres topinambours compenseront par leurs couleurs à eux.

Faire un « tri » pour voir qui pourrait aller avec qui est un exercice qui n’a de cesse de travailler la logique de vos enfants en la matière et peut être un pont idéal vers bien d’autres sujet en matière de couleurs que ce soit sur la peinture, la photographie ou encore le dessin.

Dessiner ce qu’ils voient

Avec cette vie florissante propre à l’été, il s’en passe des choses au potager… Vos enfants en verront d’ailleurs certainement bien plus que vous. Soulever un paillage ou observer une fleur, regarder un lézard se dorer la pilule ou un oiseau attraper un insecte entre deux choux et hop !

Quoi de mieux pour intégrer et assimiler la scène tout en pouvant échanger avec vos enfants sur le sujet que de leur faire dessiner ce qu’ils voient ?

Récolter

La récolte est un moment fort de la vie du potager. Après tant de patience et tant de travail (même si la chose est relative pour les enfants), il s’agit de passer au moment le plus excitant : récolter et cueillir.

Enfant en train d’observer sa récolte © Tatevosian Yana

C’est un moment à part dans la vie d’un potager pour les enfants. La fierté de la récolte abondante (ou non, c’est là aussi chose relative pour les enfants) accumulée sur la table de jardin est quelque chose qui marque les plus jeunes. Là où ils ne verraient même pas un étal de marché aux pommes empilées en pyramide, les pommes qu’ils auront ramassées eux-même seront quant à elles, de vrais trésors.

Aubergines, courgettes, tomates à foison, bol de fraises en pagaille ou radis en bottes seront de précieuses récoltes qu’il faudra cueillir avec soin et délicatesse pour s’assurer de leur qualité jusqu’au bout.

Cuisiner et transformer

Il y a ce que l’on peut manger tout suite et sur place pour satisfaire à un appétit dévorant, et puis il y a ce qu’il faut cuisiner pour en multiplier encore le goût et manger le plat préféré de vos enfants. C’est là une étape importante pour boucler la boucle et bien faire prendre conscience à vos enfants du travail qui va avec la production de fruits et légumes.

Mais la démarche ne doit pas forcément s’arrêter là… La transformation pour conserver le plus longtemps possible les aliments cultivés est aussi importante, même si vous ne faites qu’une petite quantité avec eux. Comment manger des tomates du jardin toute l’année ? Voila par exemple une question à laquelle il est intéressant de répondre, même s’il en va de même pour les cerises, les haricots, les carottes et bien d’autres !

Enfants en train de cuisiner avec leur maman © Evgeny Atamanenko

L’automne arrivera bien assez vite, mais en attendant que l’été se finisse, il reste encore bien des aventures à vivre au potager…

Illustration bannière : Toute la famille prend son pied au potager en plein été © Halfpoint
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis