Test voiture électrique : la Nissan Leaf

Test voiture électrique : la Nissan Leaf
Vous aimez ? Partagez :

On a testé pour vous
Aujourd’hui la Nissan Leaf,  la 1ère voiture 100% électrique élue voiture de l’année, en 2011.

Description de la Nissan Leaf

Nissan-leaf-electriqueLongue de 4,45 m et haute d’1,55 m , lourde de 1525 kg, la Nissan LEAF est dotée d’un moteur électrique de 80 kW soit 107 ch et 280 Nm.

  • Vitesse maximale : 140 k / h
  • Autonomie : 175 km soit de quoi couvrir les  besoins de plus de 80 % des conducteurs européens qui effectuent moins de 100 km par jour.

Sur le plan pratique, les batteries de cette future compacte nippone se rechargent à 80 % de leur capacité en 30 minutes sur un chargeur spécifique.  Les batteries complètement à plat mettent 20 heures à se recharger.
prise-voiture-universelle
Une recharge complète sur une prise domestique de 200 V demande 8 heures. Nissan estime que 90 % des utilisateurs de la LEAF auront recours à la recharge à domicile

Les 48 cellules de batteries lithium-ion pèsent 250 kg et sont positionnées sous l’habitacle On remarque au passage que le centre de gravité est plus bas.

On a aimé

Un bon équipement pléthorique avec quasiment aucune option: boite automatique en série, caméra de recul, ouverture et démarrage sans clé avec le système intelligent Key,

  • Rassurant : l’écran tactile 7 pouces qui indique les principales stations de recharge proches d’où vous êtes ainsi que si elles sont disponibles ou pas.
  • La garantie des batteries de 8 ans ou 160 000 km
  • Pratique : le témoin d’autonomie qui vous dit où en est votre batterie.
  • Le manufacturier nippon promet une couple élevé disponible très tôt.
  • A l’intérieur, la modernité est évidente
  • Comme sur toutes les voitures électriques, sur la Leaf il n’y a qu’une seule commande de vitesse, bien visible sur une  console de bord centrale plutôt ergonomique.

    nissan-leaf-tableau-bord

    Un tableau de bord très séduisant

  • L’habitabilité aux places arrière nous a paru plutôt correcte pour une voiture de cette gamme
  • Le coffre de 330 l entièrement dégagé est plus profond que sur la plupart des hybrides.
  • La conduite : attention aux démarrages canons, car tout le couple (280 Nm) est disponible de suite, dès le démarrage. Il faut faire attention à ne pas conduire comme dans un kart ! Nous n’avons pas essayé mais il parait que la Nissan Leaf peut couvrir un 0 à 100 km/h en moins de 10 secondes

Nissan leaf – La bonne idée :

Nissan a ajouté un mode Eco qui permet de limiter la puissance des accélérations, de maximiser la récupération de l’énergie au freinage et d’ajouter 10 % d’autonomie aux batteries.

  • Le silence : royal ! Le seul bruit qu’on entend, de l’extérieur, est celui d’un petit bruiteur qui s’active à faible allure dans le trafic pour que les piétons entendent la voiture. Et puis, en appuyant sur le démarreur à bouton-poussoir, une petite musique se met en marche.
  • L’absence de particules : on roule sans scrupules pour les poumons des enfants … 0 g de C02

Le coût d’utilisation est estimé autour 1,8 / 1,9 euro pour 100 et est fonction du prix de l’électricité  (contre un coût moyen de 7 € pour une diesel standard).

nissan-leaf-recharge
On aime moins

La  LEAF n’a pas été configurée pour pouvoir subir un changement rapide des batteries dans des stations dédiées tel que le prévoit le projet Better Place.

  • La suspension : comme souvent sur les Nissan et voitures japonaises, la suspension est annoncée souple mais paraît dure, surtout à l’arrière ! on préfère le moelleux de la C3 ….

  • La téléphonie main libre : une vraie incitation à la distraction et à la fraude puisque téléphoner en conduisant est interdit.
  • La vitesse de pointe un tout petit peu juste : avec une puissance de 109 ch aidée par la batterie, on atteint 145 km/ ; on n’a pas le sentiment sécurisant d’en avoir « sous le pied » comme avec une 408 par exemple.
  • Le prix de 35 900 €

*

Je veux témoigner

Sur la voiture et la voiture électrique

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


15 commentaires Donnez votre avis
  1. Ridicule, vous êtes ridicule !!! dans votre comparaison du coût d’utilisation vous ne tenez pas compte du prix des batteries qu’il faudra louer ou acheter

  2. 1. L’électricité est quand même moins polluante que le pétrole, surtout si l’on utilise des énergies vertes (panneaux PV sur mon toit…) Le nucléaire et le pétrole ne sont pas des fatalités, on en sortira un jour ! Voir déjà l’évolution au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas…
    2. Même produite par le gaz, c’est moins polluant que le pétrole, et puis il est plus facile de filtrer et contrôler les émissions de CO2 et autres saletés.
    3. La pollution dans les villes diminue avec les véhicules électriques, y compris la pollution sonore.
    4. Voilà près de 12 mois que je roule en électrique, je pense que je ne reviendrai pas aux « fumantes ».

  3. Comment peut on dire que le nucléaire est moins polluant que le pétrole ! ! faudrait réfléchir un minimum avant d’écrire.

    • Et si toi, tu réfléchissais avant de faire la leçon aux autres ! Evidemment que le pétrole pollue bien plus que le nucléaire, sans aucun conteste : il ne faut pas confondre danger et pollution. Le nucléaire est plus dangereux (mais pollue bien moins dans le monde) que le pétrole, moins dangereux mais qui fait bien plus de dégâts à l’environnement.
      Réfléchir au minimum…. ah ah

  4. Je suis propriétaire d’une Nissan Leaf depuis 8 mois et j’ai tjrs le même plaisir à conduire cette voiture très aboutie.
    Je m’en sers à 80% pour le trajet travail/maison, soit environ 100km par jour aller-retour.
    Le silence et l’accélération font partie des plaisirs qui compensent largement le stress due au manque d’autonomie de la voiture.
    Je recharge dans mon garage , la nuit : 32kw pour 8h de charge qui représente 150km d’ autonomie le matin.
    En fait, l’autonomie chute à 120 km en utilisant le chauffage ou la climatisation en continue.
    Les bornes de recharge rapide qui devaient équiper toutes les concessions Nissan sont inexistantes ou presque dans la région parisienne .
    Quant aux parkings à Paris qui sont dévolus aux voitures électriques d’après « charge map » , c’est une véritable gageure.
    Soit les places sont prises par les véhicules thermiques, soit les prises existantes ne sont pas aux normes.
    Les effets d’annonces gouvernementales pour promouvoir le véhicule électrique manquent singulièrement d’objectivité quand on est confronté à la réalité de la recharge dans les parkings parisiens…..
    Espérons que l’année 2013 voit se multiplier les bornes électriques en France !

  5. quand on voit le prix d’achat on a peu de chance de la voir sur nos routes

  6. Salut,

    Tiens c’est la voiture a M. Spock…
    Sauf que la sienne marche à l’antimatiere et vole !

    Ils se foutent bien de vous tous avec l’electrique, la preuve, aucune je dit bien aucune n’integre de panneau solaire efficace ( ce que j’ai deja vu et testé sur un bateau 100% electrique ).

    Ne soyons pas dupe, les groupes petroliferes font pressions gazeuses pour que l’electrique ne voient pas la route et l’environnement y s’en tapent bien. A qui doit on le plastique sale qui flottent a la mer et dans nos fleuves et decharges ? Reflechissez…. Je pourrais en rammasser un kg par m² ( en plus de d’objets diverses toxiques jai deja trouvé un minitel qie j’ai recyclé pour les pieces !!) rien qu’au bord de ce vieux fleuve rhone.
    Ne riez pas, tout cela va à la mer Mediterranée ou beaucoup iront boire la tasse cette été ! A la votre…

    Allez bon courage et si les constructeurs français pouvaient se bouger les miches pour faire de vrais voitures electriques avec autonomie et recharge rapide ce serait bien car fasse à l’amerique et au japon qui prepare l’hydrogene deja on a l’air d’une bande de retardé technologique !

  7. Moi je veux bien en louer une. Je ne fait pas beaucoup de km par jour, me déplace uniquement dans ma région pour mes cours(j’enseigne la musique, batterie)tous les jours. Sinon nous avons une Nissan Note, pour transporter ma batterie lors de prestations, concerts….
    mais quel sera le prix?

  8. je veux pas faire le rabas joie mais dire que les voitures électriques ne poluent pas c’est archi faux. Vous rechargez votre voiture, l’électricité vient d’une centrale nucléaire ou d’une centrale gaz vapeur dans la grande majoritée des cas. Je voudrais connaître le montant de la facture électrique du gars qui décide de recharger sa voiture à la maison…

    On en reparlera quand ça se généralisera si ça se généralisera, le prix d’achat c’est un peu cher non?

    • Il existe de l’électricité propre, certes encore marginale, mais qui existe. Par contre de l’essence ou du gasoil propre… Mais je suis d’accord avec vous sur le prix vraiment élevé et la facture d’électricité qui ne doit pas être donnée non plus. De plus il faut probablement louer la batterie.
      Pour finir, on peut se demander ce qui pollue le moins : 50L d’essence par semaine ou recharger chaque jour sa voiture.
      A l’heure actuelle, l’hybride est vraiment la meilleur solution. A quand la voiture à l’hydrogène ?

  9. je veux pas faire le rabas joie mais dire que les voitures électriques ne poluent pas c’est archi faux. Vous rechargez votre voiture, l’électricité vient d’une centrale nucléaire ou d’une centrale gaz vapeur dans la grande majoritée des cas. Je voudrais connaître le montant de la facture électrique du gars qui décide de recharger sa voiture à l

  10. Je pense que le prix d’achat de cette voiture ( petite citadine)rends son utilisation totalement prohibitif. Réservé aux bobos prétendument écolo. Le vélo électrique en ville est parfait ( je crois)

  11. Dommage le prix!! vivement les grandes séries qui rendront ces voitures abordables… Car il faudra bien y venir un jour!

    • on roule sans scrupules pour les poumons des enfants, mais avec une électricité à 80% nucléaire, est-ce qu’on ne doit pas avoir des scrupules pour les déchets et les risques ?

    • Le nucléaire est surement moins polluant que le pétrole où plus encore que le charbon….

Moi aussi je donne mon avis