C’est tendance : partez en COvacances

C'est tendance : partez en COvacances

Dans le domaine des loisirs aussi, le consommateur moderne innove et adopte des comportements inédits.

Après la colocation et le covoiturage, voici que débarque chez nous le concept de covacances. Économies, convivialité, nouvelles rencontres : qu’est-ce qui pousse les Français à partager leurs vacances ?

Des vacances partagées, pour faire des économies

Le principe ? Il s’agit de partager son lieu de vacances avec des inconnus, mis en relation à travers des forums ou des sites Internet. Qu’il s’agisse d’une chambre d’hôtel, d’un mobil-home ou d’un château, l’objectif est de diminuer les frais de location et de mettre en valeur la convivialité.

Les voyageurs en solo connaissent bien le problème : il y a toujours le supplément « personne seule » à régler. Les covacances permettent de diviser par deux le prix du logement.

On peut également partager plus que les frais de location : certains covacanciers partagent aussi le transport, le logement ou la nourriture, mais également les sorties ou les soirées. Cela peut être l’occasion de tisser de vrais liens conviviaux dans un cadre de détente.

Il peut s’agir d’une solution pour les vacanciers au budget serré mais également pour s’offrir davantage de confort à moindre coût. Mélissa, une covacancière, témoigne :

« Nous avons loué en Italie un palace du XVIe siècle près de Florence à 5 familles. Pour le même prix qu’une location banale en France, environ 1000 euros par famille par semaine, on a bénéficié d’un cadre exceptionnel. »

Image d’en-tête : covacanciers © Halfpoint Shutterstock

Lire la suite : Les professionnels s’y mettent