Etonnant

Le taser solaire, quand la Police passe au vert

Sécurité intérieure et consommation responsable n’auraient-ils rien à voir ? Et bien si, à en croire, une innovation étonnante qui nous vient de Suède : le taser écologique…. Découverte d’un objet de répression respectueux de l’environnement.

Les premiers “tasers” solaires testés à Inghenvlaad

La société américaine Taser n’avait sans doute pas prévue que des policiers européens, bien plus soucieux d’environnement que leurs confrères américains, seraient équipés de versions écologiques de leur célèbre pistolet à impulsion électrique.

C’est la petite municipalité de Inghenvlaad dans le nord de la Suède qui a décidé de se doter d’un pistolet électrique conforme à sa politique d’équipements “responsable et citoyenne” conforme à la charte d’achat public suédoise Gröne21, elle a doté sa police municipale d’un modèle de Taser qui se recharge sans faire appel au secteur mais uniquement, selon le modèle, à l’aide d’une manivelle ou d’un petit panneau solaire.

taser-solaire

Le taser à panneau solaire

C’est d’ailleurs, l’utilisation personnelle d’un chargeur solaire qui a donné l’idée à Sven Blumswitt, directeur des achats de la ville de commander un pistolet écologique pour ses forces de l’ordre : “Le principe est évident, et si ça marche sur un chargeur solaire, pourquoi ça ne fonctionnerait pas sur un pistolet ? Les progrès réalisés sur les batteries nous garantissent une puissance suffisante.”

Les tests en cours confirmeront ou non la pertinence d’un taser solaire : on voit mal un policier en pleine interpellation demander une pause “Veuillez ne pas bouger encore 3 minutes, je recharge ...” (sic) !

taser-manivelle

Le taser X26 à  manivelle

La plaquette de la ville explique sans rire sa fierté à “associer les citoyens au respect des règles du savoir vivre ensemble et le respect de l’environnement“.

Selon les premières estimations de la Police nationale suédoise, qui suit le test avec une grande attention, il faut prévoir en moyenne 7 minutes par jour pour qu’un policier recharge son taser, soit en le mettant à charger à la lumière, soit en tournant la manivelle le matin avant de partir en tournée.

Nous n’avons pas pu tester l’objet, dont les performances annoncées sont quasi identiques au modèle non écologique, mais on ne sait pas si on se sent mieux quand on reçoit une décharge d’électricité verte plutôt que d’un taser rechargé au charbon ou au nucléaire …

Fiche technique du taser X26 GreenVolt

Puissance à la sortie : 35.000 volts, dosés à 2 milli-ampères (contre 50 000 volts pour le taser classique)
Puissance à l’arrivée : 1.400 volts (vs 1.500)
Longueur du fil de cuivre reliant les fléchettes au pistolet : 11 mètres (comme pour le modèle classique)
Propulsion pour l’expulsion des fléchettes : cartouche d’azote comprimée
Visée à rayon infrarouge
Coût : 1400 couronnes

*

article-presse-premier-avril

 Tous les articles de consoGlobe pour le 1er avril