La sieste améliore nos capacités d’apprentissage

La sieste améliore nos capacités d'apprentissage
Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :

La sieste est une pratique culturelle appliquée avec plus ou moins de rigueur en fonction des endroits. Bien qu’elle soit, de manière générale, surtout admise dans les régions chaudes, où le travail et l’activité physique auraient tendance à être remis aux heures plus fraîches, la sieste serait en fait un véritable réparateur cognitif.

Pour apprendre mieux, faites la sieste !

Etymologiquement, le terme dérive de l'espagnol "siesta", lui même issu du latin sexta, qui signifie : "la sixième heure du jour". Un signe ancestral ? La sixième heure après l'éveil devrait être destinée à un petit somme ?

Étymologiquement, le terme Sieste dérive de l’espagnol « siesta », lui même issu du latin sexta, qui signifie : « la sixième heure du jour ». Un signe ancestral ? La 6ème heure après l’éveil devrait être destinée à un petit somme ?

Le point de vue répandu et dédaigneux l’assimilant encore à de la fainéantise est typiquement occidental. En France surtout, où la connotation négative est des plus communes.

Au Japon, en Scandinavie,  les entreprises aménagent de plus en plus des locaux où les employés sont invités à venir passer quelques minutes pour une bonne sieste après la pause déjeuner, le meilleur moment pour 20 minutes de quasi-sommeil.

Aujourd’hui, même si la sieste n’est pas une pratique évidente à caler dans l’emploi du temps de la plupart des actifs, elle reste indéniablement importante pour se reconcentrer, recharger les batteries, et enchaîner l’après midi avec moins de fatigue.

Rafraîchir son cerveau avec la sieste

« Une bonne sieste équivaut à un Ctrl F5″

Par exemple, lors des sessions de révisions pré-examens, faire une sieste au milieu de la journée sera la meilleure stratégie de révision, d’après des scientifique allemands.

Octobre 2007, près de Reims, une manifestation de sensibilisation à la sieste.Le cerveau ferait le point sur les informations emmagasinées la matinée, et mieux, la sieste permettrait au cerveau d’être plus apte à traiter de nouvelles informations à son réveil.

Une période de sieste, même s’il s’agit simplement de s’allonger et de se détendre durant quelques minutes, sans dormir, aura une fonction réparatrice sur les muscles et le cerveau, qui améliore les capacité de concentration lors de la reprise d’activité.

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


5 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour, Que du Bonheur pour ce sujet qu’est la Sieste ! Je vais dès aujourd’hui suivre, appliquer tous ces Excellents conseils dont je remercie absolument toute l’équipe de consoGlobe « Beauté-Santé » pour ce site Merveilleux ! Je vous dis à bientôt de se faire un nouveau petit coucou pour mon plus Grand Plaisir ! Bonne continuation à toutes et bon courage, il faut savoir prendre le temps de relâcher la pression, de lâcher prise, c’est « tout un art », un contrôle de soi, mais en fait c’est très facile à faire. Je suis Bien dans ma Vie, je suis ZeN. Je vous fais à toutes mes Amitiés très Sincères

  2. Moi j’ai souvent besoin de dormir dans la journée, c’est irrépressible, je ne peux pas résister. La nuit, je dors bien mais j’ai des réveils qui avant ne portaient pas à conséquence mais qui maintenant se multiplient, je n’arrive pas à replonger dans le sommeil. Le matin, j’ai du mal à me lever. Des fois, pendant toute la journée, je n’attends qu’une chose : le moment où je vais pouvoir m’allonger et dormir. Je fuis dans le sommeil. Le pire, c’est quand je m’allonge et que le sommeil ne vient pas, j’ai les yeux qui brûlent, je me sens fatiguée, mais rien à faire, mes pensées tournent…

  3. oui, moi aussi, je plonge de deux à trois heures après le repas, avec les horaires que j’ai,c’est normal et je me sens effectivement beaucoup mieux au réveil.

  4. Oh oui, l’horreur des cours à 14 heures ! Combien de fois je me suis quasi endormie !
    Pourtant, ce n’était pas le festin de midi. Plutôt le lever à 6 heures, je pense…
    Mais un jeune thésard Coréen nous a beaucoup surpris en faisant une sieste tous les débuts d’après-midi, assis à son bureau, la tête sur ses bras croisés. Assez confortable, finalement. Et toujours mieux que de s’écrouler quand il ne faudrait pas…

  5. Une petite sieste est tellement nécessaire et agréable après le repas, lors de la première heure de cours ! Mes camarades ne me dérangerons plus après avoir lu cet article …
    Merci pour cet éclaircissement !

Moi aussi je donne mon avis