Partez à la découverte d’un Tiers-Lieu

Partez à la découverte d'un Tiers-Lieu
Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :

Que pourrait bien être un Tiers-Lieu ? Un espace de coworking, un espace dédié à l’économie collaborative qui fonctionne un peu comme un café ? Un endroit où l’on échange des points de vue ? En fait un Tiers-Lieu c’est un peu tout cela à la fois : une auberge espagnole où on trouve ce que chacun apporte avec soi c’est-à-dire ses compétences, ses envies, ses idées et ses savoir-faire…

La 3ème place, entre la maison et le travail

solitudeNotre époque est pleine de contrastes. Alors qu’il passe des heures à échanger sur les réseaux sociaux et que les contacts se multiplient, l’individu se sent seul et a bien du mal à trouver sa place.

bonhomme-croissanceEn 2012, le rapport « Les solitudes en France »(1) rédigé par la Fondation de France dévoilait des faits plutôt marquants :

  • 31 % des personnes en emploi déclarent que leur travail ne leur permet pas « de faire de nombreuses rencontres et d’avoir de nombreux échanges avec les autres », ils étaient 25 % en 2010.
  • Les sociabilités virtuelles (chat, forum, réseaux sociaux…) progressent au sein de la population isolée. En 2010, parmi les personnes en situation d’isolement, 88 % n’utilisaient pas de manière régulière les technologies donnant accès aux sociabilités virtuelles (86 % ne les utilisaient jamais), cette part chute à 76 % en 2012.
  • 13 % des Français éprouvent en 2012 un sentiment d’abandon, d’exclusion ou d’inutilité, cette part est en augmentation depuis 2010 où elle s’élevait à 10 %. Parmi ces 13 %, on compte 9 % de personnes qui affirment se sentir inutiles.
  • 62 % disent qu’ils n’ont accès à « aucun lieu proche de chez eux au sein desquels ils peuvent facilement rencontrer des gens pour discuter »

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui se « rebellent » contre la solitude et l’isolement. Ils éprouvent une réel besoin de tisser du lien social, mais du vrai. La tendance aujourd’hui est donc de laisser un peu de côté le virtuel et d’instaurer des vrais échanges, plus humains mais aussi plus productifs car davantage collaboratifs.

fleche-suiteOn remarque ainsi l’émergence de nouveaux concepts où les individus se rapprochent les uns des autres et s’entraident. C’est sur ce rapprochement que sont basées des idées phares de la consommation collaborative comme celles du crowdfunding, des fab labs ou encore des carrot mobs.

Le tiers-lieu, concept de la sociologie urbaine

greatgoodplaceL’idée de bâtir des tiers-lieux suit ce modèle. On doit ce concept au sociologue américain Ray Oldenburg qui a commencé à parler de « Third Place » dès 1989. Dans son ouvrage « The Great, Good Place », il réfléchit à un lieu d’épanouissement qui ne serait ni la maison, ni le bureau mais plutôt à mi chemin entre les deux. Cette place qui rassemblerait des personnes de tous bords deviendrait un lieu d’échanges et de communion. Chaque membre de ce qui deviendrait une communauté pourrait rester lui-même.

La chaîne de cafés Starbuck s’est largement appropriée ce concept. La marque n’a pas voulu se contenter d’être un simple « coffee shop » mais plutôt un véritable lieu de vie et même de travail. L’enseigne a donc attiré les travailleurs indépendants et leur ordinateur portable en proposant le Wifi. Les fauteuils et canapés confortables sont une invitation à la détente et à la discussion en groupe.

Mais attention : pour qu’un endroit puisse être qualifié de Tiers-Lieu, il ne lui suffit pas d’instaurer une ambiance conviviale et de proposer du café et une connexion wifi.

etoile138Oldenburg dresse une liste de 8 conditions pour faire d’un lieu d’échanges un Tiers-Lieu, à découvrir page suivante.

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


2 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci pour l’article que je viens de découvrir.
    Je rajouterai simplement que ces Tiers-lieux participent à l’émergence d’une dynamique locale pour la co-création de projets comme OpenFactory, le FabLab stéphanois qui est entrain de voir le jour.

    Exercice réussi de résumé une dynamique aussi vaste que les Tiers-lieux!

  2. Super article !
    Merci +++
    B

Moi aussi je donne mon avis