Nanotechnologies : quand la mode s’en mêle

Rédigé par Annabelle, le 13 Feb 2012, à 18 h 08 min
Nanotechnologies : quand la mode s'en mêle

On connaissait les plantes dépolluantes, très efficaces pour assainir toutes les pièces de la maison. Quand une designer et un scientifique se penchent sur la question, ce sont des vêtements qui deviennent des catalyseurs, capables de purifier l’air ! Présentation d’une robe qui n’en manque pas…

Catalytic Clothing : des vêtements dépolluants

Catalytic Clothing, c’est la rencontre outre Manche entre une artiste/designer, Helen Storey et un chimiste, Tony Ryan.

Helen Storey & Tony Ryan et leur robe purifiante. Photo : Gavin Duthie

Les vêtements catalytiques qu’ils conçoivent sont fabriqués à partir de matières auxquelles ils ont ajouté une technologie déjà existante, le photocalyseur, que l’ont pourrait qualifier de substance chimique intelligente. Lorsque ces molécules sont exposées à la lumière, elles neutralisent certains polluants chimiques comme l’oxyde d’azote ou les COV. Ce type de technologie est déjà utilisé dans des peintures écolos, mais c’est la première fois qu’on l’intègre dans l’industrie textile.

En partenariat avec Ecovert

Ecovert, le spécialiste belge de lessives écologiques et produits nettoyants est devenu partenaire de la recherche sur les vêtements catalytiques. Il s’agirait d’introduire ces fameux photocatalyseurs dans des additifs de lessive comme les assouplissants.
Les molécules, enfermées dans une sorte de capsules, viendraient se déposer sur les vêtements à chaque lavage afin de les “recharger”.

Selon le site d’Ecover, si 40 personnes portant des vêtements catalytiques parcourent 1 seul mètre, elles pourraient purifier l’air sur 2m², en 1 minute à peine !
Les enjeux du développement de ce type d’innovation sont considérables. La pollution de l’air est responsable de prés de 350 000 décès en Europe chaque année…

  • Pour en savoir plus sur les polluants de l’air :

Accéder à la fiche pratique Téléchargez la fiche polluants de l'air

Le projet n’en est qu’à ses balbutiements mais très prometteur.

Catalytic Clothing en vidéo

Découvrez la robe purifiante en vidéo. Elle est portée par le mannequin anglais Erin O’Connor, sur une musique des non moins british Radiohead.

(Fe) Catalytic Clothing from Protein® TV on Vimeo.

*

Je réagis

Sur le même thème  :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour a tous, et un grand bravo pour cette découverte à Mme Helen Storey et Mr Tony Ryan : j’espère grandement qu’il y aura un maximun de point possitif dans cette nouvelle ligne de vetêment .

  2. Quel est le bilan d’impact environnemental d’un tel vêtement, de la technologie.

    Que deviennent les molécules piégées (détruites, modifiées, transformées en d’autres qui elles mêmes pourraient être plus ou moins toxiques) ?
    Quel devenir de ces molécules lors du lavage du vêtement …. ?
    Quel est le coût du vêtement, quel impact écologique et coût de la fabrication de ces nano substances ?
    Quel est le taux d’échange de ces molécules avec lesquelles elles sont au contact (autres vêtements, peau, inhalation etc) ?
    J’espère que l’on aura une réponse à toutes ces questions et à d’autres avant un développement commercial éventuel !

  3. très bien…peut-être ..la peau est notre premier organe de respiration et elle absorbe toute sortes de produits chimiques et autres, pour l’envoyer par la circulation sanguine dans tous le corps et ses organes.
    Alors, quels pourraient bien être les effets secondaires de ces vêtements sur notre santé ? Est ce que ça a été étudié et si oui ???? pendant combien de temps, sur combien d’années, il en faut bien pour teste l’innocuité d’un produit, or on ne l’a pas sur tout ce qui concerne les nano-technologies !

Moi aussi je donne mon avis