Mauvais réflexes beauté : 12 gestes qui abiment votre peau

On croit faire les bons gestes pour s’occuper de sa beauté et de sa peau et pourtant, quelquefois, on devrait s’abstenir…

Mauvais réflexes beauté : 12 gestes qui abiment votre peau

On croit toujours bien faire et pourtant certains de nos gestes beauté mettent la peau à la torture. Alors, évitez les pires.

Faites-vous les 12 gestes qui abiment votre peau ?

Je retire mon lait démaquillant à l’eau très chaude, pour nettoyer en profondeur

L’eau très chaude est à proscrire, perte de fermeté et pores dilatés en vue… si vous utilisez un nettoyant à l’eau, rincez à l’eau tiède en terminant par de l’eau froide, histoire de resserrer les pores. Cela ne doit pas vous empêcher d’utiliser un tonique pour pallier l’effet du calcaire. Secundo : Si vous utilisez du lait démaquillant, l’eau ne suffit pas.

Seul un tonique permet de retirer le reste des résidus de maquillage et le voile de gras laissé par le lait. Le tonique est aussi un complément soin, c’est pour cela qu’il y a des toniques pour peau grasse (astringent) comme pour peau sèche (hydratant).

Je me frotte vigoureusement les yeux au réveil pour faire circuler le sang

C’est ainsi qu’on accélère le phénomène de vieillissement et plus on déplace les tissus, plus ils perdent leur élasticité. La zone autour des yeux est la plus fragile : en malmenant les tissus, vous obtenez à la longue le même effet qu’un papier de soie froissé.

Je reste des heures dans un bain brûlant

La chaleur détruit les fibres élastiques : résultats une peau sans fermeté. Dommage pour notre confort, la peau aime le froid. On ne vous demande pas de prendre des bains de glace. La bonne température est celle du corps 37 °C, comme pour les bébés. Si vous préférez les douches, vous pouvez commencer par le chaud pour faire redémarrer la circulation sanguine, surtout le matin, mais terminez toujours par de l’eau fraîche pour améliorer le retour circulatoire et stimuler les tissus.

salle-de-bain-eau-visage

Je me frotte au gant de crin pour adoucir mon corps, ça fait du bien quand ça fait mal

Araignées rouges en vue ! Le gant de crin est rêche et si la peau est fine et les capillaires fragiles, c’est l’éclatement  des vaisseaux entraînant la formation de filaments violets. La méthode douce marche tout aussi bien. Il est préférable de réaliser un bon gommage.

La méthode naturelle étant la mieux, mélangez du sel dans un peu d’huile d’olive jusqu’à obtenir une sorte de pâte et frottez votre corps avec. Peau douce garantie.

Je multiplie les gommages décapants : de vrais peelings, c’est bon pour les rides

C’est surtout bon pour faire éclater les petits vaisseaux qui irriguent notre peau. Ne vous étonnez pas de voir apparaître de vilaines marbrures violettes persistantes.

Le gommage permet de retirer les impuretés, l’excès de sébum, les résidus de maquillage et rend la peau plus réceptive aux produits de soin, mais en aucun cas, il aura un effet gommant sur les rides. À effectuer deux fois par semaine pour les peaux grasses et une seule fois pour les peaux sèches et fragiles.

Le gommage doit se faire délicatement, du bout des doigts, en cercle en remontant du bas du menton vers les tempes. Pour le front, il faut partir de la base du nez et remonter vers la racine des cheveux.

Je double le temps de pose de mon masque pour plus de résultat

S’il s’agit d’un masque à l’argile, pas question. En général, les masques désincrustants et purifiants sont très actifs et assèchent à la longue. Résultat : cela excite les glandes sébacées, augmente la production de sébum et la peau brille encore plus.

Le temps de pose est calculé précisément et il faut le respecter. Seuls les masques hydratants échappent à la règle, une fois le surplus retiré avec un papier absorbant, ils peuvent même servir de base de maquillage, un bon truc pour les peaux sèches.

Je n’utilise que du mascara waterproof, il tient mieux

L’usage du mascara waterproof doit être limité : sa qualité peut devenir un défaut à la longue car imperméabilisé, le cil ne respire pas : résultat c’est l’asphyxie et la chute. À utiliser que si nécessaire.

Je ne me démaquille jamais les cils

Le démaquillage est le premier geste de beauté que ce soit pour la peau ou pour les yeux. Des cils asphyxiés sont des cils qui perdent leur vigueur, à la longue. Résultat : ils deviennent tout maigres et tombent plus vite que prévu.

Je coupe mes cils pour qu’ils épaississent

Surtout pas ! Les cils ont tendance à tomber plus vite qu’ils ne repoussent : soleil, maquillage intensif, pollution, chute naturelle tous les 30 à 40 jours : autant de facteurs qui n’arrangent pas les choses. Alors, n’en rajoutez pas.

Je frotte mes cheveux vigoureusement avec une serviette

Nos cheveux ont besoin de douceur, arrêtez de leur faire du mal. Il faut sécher ses cheveux avant le brushing mais ce n’est pas une raison de les casser en les frottant dans tous les sens. Attrapez-les au travers de la serviette avec vos mains et massez-les en effectuant des pressions régulières.

Je fais des brushings express

Dommage pour vos cheveux. Brushing express veut dire séchage rapide. Or, comme la peau, les cheveux n’aiment pas la chaleur, alors essayez d’être patiente et prenez un peu plus de temps pour sécher vos cheveux à température tiède.

Et surtout, balayez sans arrêt votre chevelure avec le séchoir, ne vous arrêtez pas sur une zone afin de ne pas agresser encore le cheveu. A découvrir : la génération des protecteurs thermiques. Ils se vaporisent sur les cheveux avant le brushing. Leurs actifs réagissent à la chaleur et gainent les fibres capillaires.

Je mets du vernis tous les jours

L’ongle est une matière vivante, il a besoin de respirer alors laissez-le souffler un jour par semaine, profitez-en pour vous faire une manucure.

mauvais-gestes-beaute-ongles