Les dissolvants à ongles naturels et bio sont-ils efficaces ?

Sur le marché de la cosmétique bio, certains produits sont plus aboutis que d’autres. Mais la recherche avance et il est désormais possible de se procurer des vernis à ongles plus respectueux de l’environnement. Mais qui dit vernis à ongles, dit aussi dissolvant. Alors, le dissolvant écolo, cela existe-t-il ?

Les dissolvants à ongles naturels et bio sont-ils efficaces ?

Les dissolvants pour vernis à ongles sont d’habitude élaborés avec de la méthyléthylcétone, des parabens, des phtalates, de l’acétate de butyle, des dérivés pétrochimiques, des conservateurs et des colorants de synthèse,voire parfois du toluène (toxique pour la reproduction) ou des xylènes.

Le toluène sert à faire glisser le vernis sur l’ongle. Respirer du toluène peut irriter les yeux, la gorge et les poumons. Une exposition à de grandes quantités de vapeurs de toluène pourrait finir par affecter l’organisme. Méfiance pour les femmes enceintes.

Se méfier des dissolvants à base d’acétone

Les dissolvants à vernis à ongles classiques comprennent le plus souvent de l’acétone, un solvant, mélangé à une huile ou un agent hydratant. L’acétone est naturellement présent dans l’organisme et dans l’environnement. Pourtant, l’acétone est  suspecté d’être dangereux, d’irriter la peau, voire d’endommager le système reproductif, les reins, le foie, ou le foetus en cas d’exposition prolongée.(2)

Le formaldéhyde sert de durcisseur dans les vernis à ongles. Respirer du formaldéhyde en quantités importantes n’est pas bon non plus (risque de cancer à long terme). Il peut irriter les yeux, le nez, la gorge et les poumons.

dissolvants vernis à ongle bio

Enlever le vernis à ongle avec du dissolvant © andrearan Shutterstock

Le lactate d’éthyle, un dissolvant naturel

Il existe une substance qui sert comme dissolvant pour les peintures, le décapage de pièces peintes, et … pour les vernis à ongles. Il s’agit d’un ester fabriqué naturellement par fermentation à partir de l’acide lactique, lui même issu de produits naturels (maïs, amidon).

Le lactate d’éthyle, qui sert aussi d’additif alimentaire, se trouve naturellement dans les pommes, le cacao, les agrumes, l’ananas et même le pain. Considéré comme inoffensif, le lactate d’éthyle trouve un usage utile comme dissolvant naturel.

Effets négatifs les plus fréquemment évoquées par les clientes à l’utilisation de dissolvants chimiques : la forte odeur (qui va jusqu’au mal de tête) et la sensation de peau sèche et d’avoir les mains « décapées ».

Lire la page suivante : Des dissolvants bio à choisir avec soin