Le frelon asiatique, le prédateur de nos abeilles

Le frelon asiatique, le prédateur de nos abeilles

Chez consoGlobe.com, nous ne le dirons jamais assez, il faut préserver les abeilles, si importantes en termes de biodiversité.

Pourtant, alors que le nombre de ces insectes ne cesse de diminuer depuis plusieurs années – la faute sans doute à une combinaison de plusieurs facteurs (pesticides, champignons, virus…), les abeilles doivent également faire face à un nouveau prédateur : le frelon asiatique  !

Le frelon asiatique : un insecte venu d’ailleurs

Il y a encore 15 ans, le frelon asiatique n’était pas ou peu présent en France.

Mais depuis son introduction sur le territoire à peu près en 2004, l’insecte ne cesse d’élargir son terrain d’occupation, allant jusqu’à s’installer dans quasiment tous les départements français explique le CNRS (Centre national de la recherche scientifique).

Le Vespa velutina nigrithorax est originaire d’une zone géographique allant du Cachemire à la Chine. Peu à peu, celui que l’on nomme aussi le frelon à pattes jaunes, est parvenu à s’acclimater à la France qui constitue aujourd’hui sa zone d’invasion.

Comme les abeilles, les frelons asiatiques vivent en communauté, avec des ouvrières et une reine.

Les piqûres des frelons classiques et du frelon asiatique sont similaires, mais davantage de complications médicales ont été observées en cas de piqûres multiples ou piqûre sur une zone muqueuse.

Mais, le frelon asiatique est surtout dangereux pour les abeilles

 Lire page suivante : les abeilles victimes du frelon asiatique