Extinction des ressources : la fin du fer

Extinction des ressources : la fin du fer

Suite et fin de notre série sur la disparition des ressources naturelles et la fin des matières premières non renouvelables.

La chronologie d’extinction des ressources

Récapitulons les récentes étapes et disparitions : dans La fin des ressources minières, on a fait le point sur la pression que la démographie fait peser sur les ressources naturelles, renouvelables, comme l’eau, la végétation, ou les sols, mais également sur les ressources non renouvelables, comme les gisements miniers et de métaux.

1980 – 2022 la fin du cryolithe, terbium, hafnium, argent, antimoine
2023 – 2025 la fin du palladium, or, zinc, indium
2028 – 2039 la fin de l’étain, plomb, cuivre et tantale
2040 – 2064 la fin de l’uranium, zinc, pétrole, nickel, platine
2072 – la fin du gaz naturel

Après le gaz naturel, voici le fer, un élément qui nous paraît inépuisable. Et pourtant…

2087, la fin du fer

Au rythme d’exploitation actuel, on estime à environ 80 petites années les réserves mondiales de fer.

En effet, le mirerai de fer a beau être le 4e élément le plus abondant dans la croûte terrestre (et le 2e juste derrière l’oxygène si l’on considère toute la planète, y compris son noyau), il sera quasi impossible à extraire et à utiliser dans ces conditions à la fin du siècle.

Pourquoi le fer est en train de s’épuiser ?

Parce que l’exploitation de minerai de fer augmente fortement depuis quelques années : 3.320.000.000 tonnes de minerai de fer ont été extraites en 2015 dans le monde, contre 1,3 milliard en 2005 (selon des donnés recueillies par Institut d’études géologiques des États-Unis).

La consommation de minerai de fer est restée à peu près stable dans les années 1990 mais explose depuis 2000, dopée par la croissance de la sidérurgie chinoise qui produit 1/3 de l’acier mondial et importe la moitié du minerai de fer mondial. La consommation de fer a augmenté de 41 % entre 2001 et 2005, en raison du bond de la sidérurgie chinoise.

Parce que le fer, qui se trouve dans la croûte terrestre, est mélangé à d’autres éléments. Ce minerai de fer n’est utilisable qui si la roche est suffisamment riche pour être extrait de façon économique.

Comment obtenir du fer métallique (Fe)

Le minerai brut doit être concassé et broyé, puis transformé en concentrés de fer à 65 % par concentration gravitationnelle et magnétique. Il faut ensuite chauffer le minerai en présence d’un agent réducteur comme le coke.

Le minerai de fer

Le minerai de fer est une roche qui contient du fer, le plus souvent sous la forme de carbonates ou d’oxydes de fer, comme la bauxite.
minerai de fer
Les minerais de fer ont une teneur en fer variable. Mais attention, toutes les roches contenant du fer ne sont pas qualifiées de minerai de fer.

L’Australie est, devant le Brésil, le plus grand exportateur de minerai de fer avec 53,4 milliards de dollars australiens d’exportation en 2010 et environ 400 millions de tonnes.

Plus de fer = plus d’acier

La première utilisation du fer est la fabrication de l’acier indispensable à de très nombreuses industries, à commencer par le bâtiment et l’automobile. Le minerai de fer est, en effet, la matière brute de première fusion lors de l’élaboration de l’acier.