Espèces menacées : les koalas pourraient bientôt s’éteindre

Espèces menacées : les koalas pourraient bientôt s'éteindre

On a tendance à penser et dire que les animaux les plus mignons sont plus facilement protégés. Contre-exemple flagrant puisque des défenseurs de l’environnement affirment que, sans une protection importante, les koalas vont disparaître.

Les koalas ne sont pas assez protégés

Le nombre de koalas a chuté de manière dramatique ces dernières années, la faute à un manque de protection, affirment plusieurs défenseurs de l’environnement. Au quotidien, le koala a surtout affaire à trois dangers : les attaques d’animaux (principalement des chiens), les véhicules qui peuvent l’écraser et bien entendu la destruction de la végétation, autrement dit de son habitat et de ses sources de nourriture.

Des points soulignés par une série de recommendations présentées par le gouvernement fédéral australien(1). Pour éviter que le koala ne disparaisse complètement, il s’agit de prendre des mesures concrètes, affectant le quotidien des Australiens de manière légère mais suffisante pour que l’animal soit un minimum protégé.

Il s’agit juste de prévenir son extinction imminente

koala-australie-espece-protegee-disparition-00-ban-b

Les associations sont pessimistes : on ne pourrait pas réellement sauver le koala dans ces conditions : il faudrait considérablement limiter l’impact des infrastructures par exemple. Cela paraît logique : au plus l’habitat du koala est détruit, au plus il est vulnérable.

Le gouvernement parle de plans quand les écologistes parlent d’urgence. Les plans en question concernent les ponts sous les autoroutes et ce genre de petites et moyennes mesures. Selon les spécialistes, notamment du côté de la Australian Koala Foundation, on ne va pas assez en profondeur dans l’analyse et les actions.

Il faut sauver le koala

koala-australie-espece-protegee-disparition-01

En réalité, un plan national de secours est à l’étude, selon le gouvernement, mais sans aucune date précise. La précédente stratégie, non suffisante, n’a pas encore de successeur. De quoi inquiéter les défenseurs du koala, qui craignent qu’on rejette la responsabilité sur les états, dont le personnel diminue, au lieu d’établir un véritable plan d’action national.

Les populations de koalas ont déjà diminué de 30 à 40 % selon les régions en vingt ans et les changements climatiques ne les aident pas. Comme dans d’autres régions du globe, trop nombreuses, la solution est très pragmatique : cesser de couper des arbres à tout va. Le koala n’est bien entendu pas le seul concerné : c’est un des éléments les plus visibles d’une biodiversité qui se réduit comme peau de chagrin année après année. Sauver les eucalyptus permettrait au koala et à bien d’autres animaux, et plantes, de perdurer, au moins pour le moment.

koala-australie-espece-protegee-disparition-03

En attendant, la déforestation y reste importante, y compris dans les parcs naturels : si la population de koalas a diminué de 40 %, la forêt dans les mêmes proportions. Selon plusieurs associations écologistes, il faudrait 20 à 30 ans de reforestation pour espérer sauver cette nature.

*
déforestation eucalyptus koala australie espèce menacée

Lisez également sur les espèces menacées :

Sources : (1) http://www.environment.gov.au/biodiversity/threatened/publications/epbc-act-referral-guidelines-vulnerable-koala