Des engrais naturels pour un jardin tout bio

Rédigé par Elwina, le 25 mar 2012, à 17 h 18 min
Des engrais naturels pour un jardin tout bio

Actuellement, les engrais de synthèse destinés au jardinage sont très nombreux sur le marché. Cependant, les fabricants et les vendeurs mettent dorénavant l’accent sur des produits plus naturels pour le bien-être de votre jardin. Après tout, les arbres fruitiers, les légumes et les fleurs ont impérativement besoin d’engrais pour se développer. Outre le compost, les engrais organiques et minéraux ont également beaucoup à apporter…

Des engrais naturels pour mon jardin

Les engrais naturels (engrais organiques, engrais minéraux) sont élaborés à base de matière première végétale, minérale ou animale.

Les engrais bio spécifiques sont des mélanges complets équilibrés, très rigoureusement dosés contenant tous les constituants nécessaires au cycle de la plante.

engrais-naturel-jardin-bio

De plus en plus sollicités dans l’agriculture bio, les engrais naturels possèdent de nombreux avantages. Ils favorisent les qualités nutritives du sol en le protégeant de l’érosion naturellement. Par ailleurs, ces engrais constituent une alternative écolo aux herbicides. Ils permettent d’éviter le développement des mauvaises herbes.

L’azote (N) contenu dans ces engrais est d’origine organique. Le phosphore (P) provient de phosphates naturels. La potasse (K) est généralement apportée par la vinasse de betterave.

Exemples d’engrais naturels pour un jardinage 100 % bio

Le sang desséché comme engrais naturel

Sang séché

Autre engrais organique, composé d’azote hydrosoluble à libération lente, le sang est un excellent engrais 100 % naturel, parfait pour les cultures carencées en azote. Le sang desséché apporte de l’azote qui agit sur la croissance et la couleur du feuillage. Il convient aux rosiers et aux plantes vivaces en début de saison. Son action est efficace et durable, sans danger pour les racines. L’azote favorise la croissance et influence même la couleur du feuillage ! D’origine animale, son action est rapide et durable, sans risque de brûlure pour les racines.

Dosage :  arbres : 12,50 kg/100 m²
Légumes, fleurs :  75g/m² = 2 petites poignées
Gazon :  50 g/m² = une poignée
11 N (11 % d’azote)
Compost biologique : 1,5 kg pour 1 m3

La poudre de sang est un engrais “coup de fouet”, à libération rapide. Il stimule immédiatement la croissance des plantes, on l’utilisera au printemps, de mars à juin.

Le guano comme engrais naturel

Le guano est constitué par les excréments d’oiseaux de mer. Le guano offre un très bon équilibre d’azote, de phosphore et de potasse. D’origine organique donc, le guano est riche en oligo éléments.  Comme le sang desséché, c’est un engrais “coup de fouet”, à libération rapide, bienvenu pour les plantes gourmandes et le gazon. Le guano stimule immédiatement la croissance des plantes, on l’utilisera au printemps, de mars à juin et septembre à novembre.

Dosage : 2 à 4 kg / 100m² ou 20 à 40 g /m² ; 15N (15 % d’azote) ; 9P (9 % de phosphore) ;  3K (3 % de potasse)

*

La suite p.2> Les poudres d’os comme engrais naturel

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Elle est une des rédactrices historiques de consoGlobe et en connait un vaste rayon sur le développement durable

43 commentaires Donnez votre avis
  1. Je suis étonné de cette introduction : “après tout, les arbres fruitiers et les légumes ont impérativement besoin d’engrais pour bien se développer…”

    Certainement pas !

    La nature n’a pas à priori aucun besoin d’intervention humaine pour bien se développer, bien au contraire à en constater l’état des sols après un siècle de mono-culture intensive industrialisée !

    L’humble sentiment de quelqu’un qui n’en connait pas un rayon en développement durable…

    • Jonathan lorsque tu dis “La nature n’a pas à priori aucun besoin d’intervention humaine pour bien se développer”, tu ignores que l’intervention humaine permet de mettre en valeur des fruits et des légumes qui seraient minuscules à l’état naturel car il faut nourrir la Terre et favoriser les conditions de développement des végétaux que l’on cultive. Bien entendu, la mono-culture, les engrais chimiques et pesticides ne sont pas durable et détruisent les sols. Un exemple, le melon est né de l’intervention de l’homme …

Moi aussi je donne mon avis