L’électronique équitable, des produits high-tech plus respectueux de la planète

L'électronique équitable, des produits high-tech plus respectueux de la planète

Les produits high-tech n’ont en général pas très bonne réputation au niveau de leur impact social et environnemental. Et pour cause : ceux-ci contiennent des produits toxiques difficiles à recycler et sont très énergivores. De plus, ils nécessitent l’exploitation de ressources naturelles qui ne sont pas inépuisables d’une part, et dans des conditions plus que précaires pour les travailleurs d’autre part.

D’où la très bonne idée de Morgan Segui, ancien responsable culturel pour les ambassades de France, de fabriquer des composants électroniques équitables.

Electronique équitable, comment ça marche ?

La fabrication de produits high-tech peut être doublement nocive  : pour la santé des ouvriers travaillant sur les chaînes de production et pour l’environnement. Même si nous en avons conscience, il n’empêche que nous sommes pour la plupart et à différents niveaux dépendants de ces nouvelles technologies.

Lucide sur l’omniprésence de l’électronique dans notre quotidien et des lacunes de ce secteur en termes de respect des producteurs et de l’environnement, le jeune entrepreneur a eu la brillante idée de créer des composants électroniques équitables : c’est de là que naît fairtrade electronic. De l’extraction des matières premières au produit fini, allant même jusqu’au recyclage des matériaux, fairtrade electronic veillera à ce que les bonnes pratiques soient appliquées à tous les niveaux ; toutes les étapes bénéficieront d’un suivi consciencieux et d’une traçabilité irréprochable, comme tout autre produit intégrant un circuit de commerce équitable.

Open source et communauté

Ce sont les deux maîtres mots autour desquels s’articule le concept de fairtrade electronic.

Les projets vont être découpés en “micro-unités de production mutualisées”, chacune réalisant une activité simple. Ces projets seront menés par une communauté de passionnés, dont chaque membre apportera un savoir-faire spécifique.

Fairtrade Electronic s’occupe ainsi de coordonner toutes ces activités. Cette vision des choses, Morgan Segui la résume dans l’expression “collaborative factory”.

Un premier projet fort en symbolique

Le premier projet de Fairtrade electronic est celui de produire des diodes électroluminescentes. La LED est un objet porteur d’une symbolique forte : elle est non seulement la promesse d’efficacité énergétique mais elle pourra en plus faire partie intégrante de projets humanitaires d’éclairage dans les pays émergents ou en voie de développement.

Le jeune entrepreneur explique s’appuyer sur le principe de l’open source, c’est à dire l’accès libre, pour tout le monde : “Les collectivités territoriales en France ou à l’étranger pourront s’approprier une usine car notre unité sera dénuée de brevets, de droits d’usage. On va fournir à des collectivités humaines un outil pour produire de l’électronique équitable”

Et c’est bien là l’essence même de fairtrade electronic : une communauté porteuse d’une vision collaborative, libre et conviviale.

Pour mieux comprendre, regardez la vidéo !

Retrouvez le projet sur fairtradeelectronic.org.

 

source : alternatives.blog.lemonde.fr, après le chocolat, voilà l’électronique équitable

*

Cela me donne une idée

Sur le commerce équitable :