Démographie : la croissance déséquilibrée continue.

Rédigé par Jean-Marie, le 27 mar 2007, à 10 h 31 min

Un rapport de l’ONU publié le 13 mars 2007 détaille l’explosion démographique qui se poursuit de manière spectaculaire depuis le 19ème siècle.

Le boom démographique n’est pas fini

En l’an 5 de notre ère, la terre ne comptait que 170 millions d’habitants, et la grande ville, la première à dépasser 1 million d’habitants, était Rome.

  • Vers 1800, les grandes villes du monde étaient Pékin, la première ville moderne à dépasser le million, puis New York et Londres. A cette époque, seulement 3 % des humains étaient des urbains. L’industrialisation occidentale a précipité le phénomène d’urbanisation après 1850, malgré les problèmes d’hygiène souvent rencontrés dans les métropoles.

En 1950, les plus grandes villes du monde étaient New York, Londres, Tokyo et Paris.

  • La population mondiale est passée de 1,66 milliard à 6 milliards d’habitants au cours du 20ème siècle : à la fin des années 60, il y avait 80 millions de nouvelles personnes sur terre chaque année !
  • En 2007, selon l’association anglaise,The people and the Planet il y aurait 3,2 milliards de personnes vivant en ville et 1 milliard de personnes ne disposerait pas de l’eau courante.

La population mondiale devrait augmenter de 46 %

La croissance démographique ne ralentit pas : d’ici 2050, la population mondiale devrait augmenter de 46 %.

decharge-dechetsLa croissance est pourtant très déséquilibrée avec d’un côté des pays riches dont la population va décroître : c’est le cas de 46 pays, dont l’Italie, le Japon, la Corée et quasiment tous les pays issus de l’ex – URSS.

La stricte maîtrise de la natalité et les progrès de la médecine, le contrôle de l’immigration sont les principales causes de cette chute démographique.

demographie population mondiale« La population mondiale augmente de façon exponentielle depuis le début de la révolution industrielle.

Notez la forme de la courbe et le changement qui s’accentue avec le temps : ils sont caractéristiques d’une croissance exponentielle. Cet accroissement démographique est cependant en train de ralentir ; la courbe devient donc moins verticale, mais c’est à peine visible. En 2001, le taux d’accroissement démographique mondial était de 1,3 % par an, ce qui signifie que la population double en 55 ans« . (Sources : PRB ; Nations unies ; D. Bogue.)

 

  • La population mondiale atteindra 9,2 milliards d’habitants en 2050 selon l’ONU, soit 2,5 milliards de plus que maintenant.
  • La population sera concentrée dans les pays les moins développés qui passeront de 5,4 à 7,9 milliards d’habitants contre 1,2 milliard pour les pays riches. Cette estimation est en hausse par rapport aux dernières publications de l’ONU en 2004.
  • En 2025, 5 milliards d’habitants du monde seront des urbains. En 2050, il y aura sans doute 2/3 de la population vivant dans les villes ; ce qui ne va pas sans poser de problèmes de gestion des ressources naturelles. Les problèmes de ressources naturelles vont être accentués par la croissance de mégalopoles d’une taille inconnue jusqu’à aujourd’hui. Quelques points de repères pour illustrer le stress que cause les villes en matière de gestion de l’eau, des déchets, d’approvisionnement, de logements, de salubrité, etc. :
  • On estime que la région de Bangkok aujourd’hui voit son économie amputée de 2,1 % du fait du temps perdu dans ses immenses embouteillages.
  • Pour alimenter la ville de Londres en produits alimentaires et forestiers, il faut consommer 60 fois la surface de la ville elle-même.Sept villes respirent un air chargé de 3 fois plus de particules polluantes que la limite fixée par l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé : Mexico, Le Caire, Jakarta, Los Angeles, Moscou, Sao Paulo.
    Dans les 20 villes étudiées par l’OMS et le PNUE, il y avait au moins un agent polluant qui dépassait le taux limite.
  • La ville de Mexico s’enfonce car elle a trop vidé ses nappes phréatiques, sous ses fondations.

Démographie : l’Asie confirme, l’Afrique explose

  • En 2011, il y a eu 27,9 millions de naissances en Inde
  • Et 16,9 millions de naissance en Chine
  • Le pays le plus peuplé sera l’Inde avec 1,6 milliard d’habitants (+46 %), devant la Chine. Le Pakistan comptera 349 millions d’habitants (+134 %), soit environ plus que toute l’Europe aujourd’hui !
  • L’Afrique devrait voir sa population mondiale doubler et atteindre 1,9 milliard en 2050.

La ville de Johannesburg en Afrique du Sud est obligée d’aller chercher son eau à 500 kilomètres de distance dans des hauts plateaux.

*

Sur l’explosion démographique

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

16 commentaires Donnez votre avis
  1. Fertiliser les déserts, c’est possible, mais pour cela il serait nécessaire de revoir les fondements de nos sociétés, comment nous donnons des valeurs aux valeurs, ce qui est fondamental à savoir pour savoir vivre ensemble , en paix , équitablement durablement. mettre nos outils aux services d’une civilisation mature, éthique, humaine, qui sache voir la différence entre éveil et conditionnement…et ne plus êtres esclaves de l’argent…
    Bien des maux disparaitraient, celui de voir des familles avec 8 enfants, des dépenses inutiles dans le financement de la guerre…
    Comment naturellement remettre en équilibre un système qui coïnciderait avec le centre de gravité de la terre, lui au moins sait ce que équilibre veut dire…Trouver le sens de l’universalité.
    Créer c’est résister, résister c’est créer, prospérité basée sur le vital, sans voir le futile tout détruire, par folie des grandeurs et des décadences qui s’en suivent…

  2. L’association asceipica dénonce le fait que des épandages de perturbateur endocrinien permettrait de stériliser la population.

    • Ce genre de méthode s’apparente au génocide et serait un crime contre l’humanité. De plus c’est un jeu d’apprenti sorcier dont on ne sait pas ou les conséquences pourraient mener.

      La suppression ou modification de quelques lois serait tout aussi efficace.
      – Allocation familiale uniquement pour le fruit du premier accouchement de la femme.
      – Gratuité des opérations de stérilisation volontaires.
      – Gratuité de la pilule et des préservatifs.
      – Suppression du quotient familial.
      – Suppression de tous les avantages “famille nombreuse”
      – Avantages fiscaux aux femmes et couples sans enfant.
      – Assouplissement des règles d’adoption.
      – Suppression de taxe “ordure ménagère” et facturation réelle au poids de déchets produits avec contrôle. (Principe du pollueur payeur)
      – Suppression des emballages économiques incohérents avec la consommation d’un couple avec un seul enfant.
      – Responsabilisation des parents vis a vis des actes de leurs enfants mineurs. (Moins il y en a et plus le risque diminue)
      – Modification des règles économiques basées sur la croissance car incompatibles avec la dépopulation.

      Fini les familles nombreuses et les enfants économiques sans jouer avec la santé publique tout en conservant la qualité de vie et sans attenter à l’économie du pays.

      Accessoirement l’ensemble de ces mesures serait un frein à l’immigration sauvage ce qui ne gâcherait rien.

  3. Si on ne fait pas d’effort sur la natalité on va revenir a la pre-histoire : la sélection naturelle. Une jambe casser ? mort, Un mauvais rhume ? mort.
    Personnellement je préfère ne pas avoir d’enfant que mourrir à la premiére maladie.
    Si on veux que ce changement se passe bien, il faut tout de suite commencer à planter les graines de ce qui à était dit dans le post et les commentaires.

  4. Il faut que le pays change de vision, qu’on arrête d’être nataliste comme si la 3ème guerre mondiale était passée et qu’on n’était plus que 5 millions. Au contraire on encourage la surpopulation avec les alloc, on ferme des centre d’IVG depuis la fin des années 90, on veut à tout prix réanimer des gens qui ont 70 ans, etc. Sans parler de l’euthanasie qui est toujours interdite. Si on écoutait les politiciens, la légaliser serait une façon d’encourager les infirmiers à se débarrasser des vieux…

  5. Triste constat ? Mais je me méfie des statistiques et des “Experts” qui se contredisent.
    -Réchauffement climatique ! Des experts démontrent q´aujourd’hui que nous sommes dans une période froide.
    – Nutrition! Nous mangeront des “vers”, des “grillons” et autres espèces…..
    En Afrique de l’ouest, sur le bord des routes des habitants exposent des serpents,très long et gros, pour consommation.
    J’ai déjà mangé du singe, de la queue de crocodile (très bon).
    Alors, des futures pilules?
    Retournons aux origines, restons chasseurs et cueilleurs.
    Bonne et longue vie à tous.

  6. Faites passer le mot faire un enfant et s’en occuper pour qu’il sois responsable c’est bien ,mais après en faire peins c’est de la pure pollution inconsciente ,éteignez votre TV , utilisez vos portable a bon escient et éteignez le le plus possible , arrêtez de polluer vos voisin avec de la Wifi vous avez déjà le câble d’alim sur vos ordis ajoutez y un câble ethernet comme avant, invitez la nature dans vôtre jardin et vive le vélo

  7. mais heureusement dame nature vas ce réveiller,une épidémie mondial ne devrait pas tarder,de plus en plus de catastrophe ” naturel” meurtrière aussi,certains pays voient aussi le taux de stérilé s’accroitre quasiment tous les pays d’europe sont touchés par ce phénomene en particulier en allemagne et au pays bas,sans compter l’espérance de vie qui ce stabilise aux USA alors qu’elle était en progression constente depuis les années 60.

  8. En effet la croissance démographique et le niveau atteint par nos effectifs constituent bien le problème clef de l’humanité dans le sens où si nous ne le résolvons pas, alors tous nos autres efforts seront réduits à néant. Il faut absolument ralentir puis stopper rapidement la croissance démographique avant de revenir à des effectifs beaucoup plus restreints, seuls garants de notre durabilité sur cette planète. Seuls garants aussi du respect que nous devons au reste du monde vivant. Si nous massacrons toutes les espèces, nous serons dans un monde triste, laid et invivable et nous aurons de toutes façons perdu tout droit moral à subsister.

  9. cette croissance demographique va a reculons et moi j’aime pas ça bientot on nous demandera un enfant par famille pour faire baisser la natalité

    • Faire des enfants pourquoi faire ? Pour assurer LA SURVIE de l’espèce au détriment du reste. Souvent avoir un enfant résonne comme avoir une voiture, une maison une femme un mari ect. En fait nous sommes conditionnés. Mais cela répond à une chose : le besoin de perdurer l’espèce. Et pour l’homme moderne lutter contre la mort. Nous vivons dans la peur de ne rien laisser derrière soit. Notre espèce se veut humaine, humaniste. Ne dit-on pas nous allons le tuer humainement. Là je parle des animaux. En effet tuer humainement c’est massacrer pour différente raison et même élever pour se nourrir pas chère et beaucoup des animaux dans des camp de concentration. Cela ne vous rappelle rien ? Camp de concentration. Et bien voilà, l’espèce humaine de façon humaine élève des animaux dans des camps de concentration et sans se poser de question et se reproduit en disant d’un air niai : Ho, qu’il est mignon. Mais nos dictateurs étaient mignons aussi lorsqu’ils étaient petits !!!! A méditer ?

  10. Terrible constat que ce texte…
    Pouvons-nous agir pour sauver ce qui peut l’être? A l’échelle de la planète peut-être pas encore, mais à celle de notre pays, pourquoi pas? Une nouvelle association vient de voir le jour: http:/ /demographieresponsable.wifeo.com/

  11. La spécificité de l’espèce humaine c’est d’aller à l’encontre de toute source de régulation naturelle comme la famine, les épidémies, les aléas météorologiques. La pensée humaniste est la source de cette démographie galopante. On peut aujourd’hui dire que l’espèce humaine est en train de pulluler au point de mettre en danger l’ensemble des espèces vivantes. Petit dédicace aussi à la pensée judéo chrétienne (“procréez, emplissez la Terre et dominez-là).
    Après tout cela est un regard purement écologique (au sens premier du terme) et s’intéresse à la dynamique des populations. Sauver la vie à tout prix (maintien en vie des prématurés, campagne de vaccinations, médecine généralisée, amélioration des conditions d’hygiène) c’est une vision à court terme. Guérir son père, c’est condamner son fils.
    Laissons la nature réguler l’espèce humaine.

  12. Si on ne voulait pas garder en vie les gens qui auraient dû mourir par des procédés comme les greffes, transplantations et autres lubbies fol’amourienne, on aurait moins d’effort à fournir sur la natalité.
    Ce que je dis est dur, et je ne sais pas comment je réagirais face au problème pour l’un de mes proches, mais si sacrifice il doit y avoir, c’est aussi dans ce genre de cas… non ?

    • Salut,
      Il faudrait déjà commencer par porter sur soi son refus de recevoir un organe et par extension d’en donner.

  13. Alors que nous connaissons les conséquences que la surpopulation aura sur notre environnement ( qui est déjà aujourd’hui très dégradé ), les gouvernements des pays concernés n’engagent aucune action en vue d’établir une législation sur la natalité.
    Bientôt il n’y aura plus de place sur terre pour accueillir les nouveaux arrivants humains ou alors allons nous vers un “Water world” ?

Moi aussi je donne mon avis