Comment repérer les ingrédients nocifs en cosmétique ?

Comment repérer les ingrédients nocifs en cosmétique ?

Aujourd’hui, Julien revient sur une part sombre et souvent incompréhensible pour le commun des mortels de nos produits cosmétiques : la liste des ingrédients !

Cosmétiques : attention aux étiquettes !

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, ce n’est pas chose aisée que de décrypter la liste des ingrédients d’un produit cosmétique. Souvent, nous comprenons que le produit contient logiquement de l’eau… Et puis c’est tout !

Nous avons plutôt tendance alors à nous fier aux mots inscrits sur le produit, au packaging soigné, aux arguments promotionnels qui veulent le produit comme “issu de la recherche scientifique” ou “naturel”… Et pourtant, nous sommes souvent trompés ! Julien nous explique comment décrypter la liste des ingrédients de cosmétiques vendus dans le commerce et pourquoi il faut nous méfier.

 Conseil : identifiez toujours quels sont les 5 premiers ingrédients de la liste INCI et vérifiez qu’il y n’a a pas un des ingrédients ci-dessous :

- Les Alcools gras et Solvants : Ils permettent de stabiliser et d’émulsionner les cosmétiques. Ces ingrédients de synthèse peuvent être irritants et sont polluants pour l’environnement. Ils possèdent en outre à peu près les mêmes caractéristiques que les huiles minérales. (Methyl / Propyl / Caprylyl -alcohol, Alcool cétylique, Alcool stéarilique… etc)

Les Huiles Minérales  : fabriquées à peu de frais à partir de pétrole, ces huiles sont des corps gras inertes qui ont l’avantage de ne pas interagir avec la peau mais l’empêche de respirer. Elles forment un film occlusif sur la peau qui empêche l’eau de s’évaporer. Malheureusement leur impact écologique est très négatif . (Paraffinum liquidum, Cera microcristallina, Mineral Oil, Petrolatum) . Elles peuvent provoquer des réactions allergiques, la sécheresse de la peau et l’obstruction de ses pores.

Les Silicones : ils sont bien tolérés par la peau, les silicones apportent une douceur et une «glisse» supplémentaire aux cosmétiques. Mais attention, les silicones ne nourrissent pas la peau et surtout, ils mettent des centaines d’années à se dégrader

- Les Polymères : lls possèdent à peu près les mêmes caractéristiques que les silicones en apportant une touche de douceur. Ils peuvent aussi servir d’émulsifiant. Ils sont obtenus à partir de chimie lourde et très polluante, avec l’usage de gaz toxiques. (Repérez les grosses lettres ! PEG, PPG mais aussi -cellulose, crosspolymer, polypropylène…)

Les Sels d’Aluminium : Agents anti-transpirant et sujets à polémique (cancérigènes ?), même l’AFSSAPS invite à la mesure et a demandé des études complémentaires sur ces sels d’aluminium. Ils sont aussi suspectés d’avoir un impact sur le systeme nerveux à long terme. (Préfixe et Terminaison avec Aluminium)

Les SLS : les émulsifiants et les tensioactifs (détergents) sont des ingrédients qui produisent de la mousse mousse, et se trouvent dans les savons, shampoins, gels douche,  dentifrices Ils sont irritants et desséchants pour la peau et agressent l’organisme. (odium Lauryl Sulfate (irritant ) ; Sodium Laureth Sulfate).

Les Conservateurs : qu’ils soient naturels ou chimiques, ils sont nécessaires pour garder les produits cosmétiques contenant de l’eau afin d’éviter les contaminations et le développement de bactéries et de moisissures.

Les Parabènes : les parabènes sont des conservateurs suspectés d’être cancérigènes. Ils sont souvent utilisés car ils sont stables et faciles d’utilisation.  (parabens, attention aux étiquettes !…)

Les Alcools : Il peut être d’origine naturelle et être autorisé en «bio». Mais ses origines de production peuvent être multiples et dans les produits conventionnels, on se méfiera de l’ingrédient «alcohol denat» (prefixe ou terminaison en -alcohol)

L’EDTA : ce conservateur et antioxygène est un polluant fort toxique qui s’utilise dans l’industrie de la photo ou encore du papier. Il sert également d’anti-tartre. Il finit dans les stations d’épuration en fin de chaîne de retraitement des eaux, non détérioré.

Les Libérateurs de formaldéhyde : Le formaldéhyde est un ingrédient cancérigène et allergène aussi faut-il s’interroger sur l’effet des ingrédients qui libèrent du formaldéhyde  au contact de l’eau ? ( ce qui est quasiment toujorus le cas car les cosmétiques sont marjoritairement composés d’eau)  (Quaternium 15, Quaternium 18, Polyquaternium 10, DMDM Hydantoin, Chlorphenesin, Diazolidinyl uurea, Methylisothiazolinone …)

Voir tous les ingrédients (cachés ou non) des produits stars

 *

Je veux témoigner

 

Retour au dossier Maquillage

    Julien Kaibeck est passionné par les huiles essentielles et la beauté au naturel.

Il est aussi le chroniqueur beauté et aromathérapie de consoGlobe