Les barquettes plastique dans les cantines : une aberration

De nombreux restaurants scolaires utilisent encore des barquettes plastique pour servir les plats : une aberration en termes d’écologie et de santé. Des citoyens se mobilisent pour changer de pratiques.

Les barquettes plastique dans les cantines : une aberration

Êtes-vous déjà allés manger au restaurant scolaire de votre enfant ? Les plats sont généralement distribués dans des barquettes individuelles, par une centrale qui livre toutes les écoles. Auparavant majoritairement en inox, donc réutilisables, les plats sont aujourd’hui de plus en plus remplacés par des barquettes plastique.

Des barquettes plastique jetables : des déchets à chaque repas

L’utilisation des barquettes plastique pose plusieurs problèmes, notamment en ce qui concerne la production de déchets mais aussi la santé de nos enfants.

Remplacer le réutilisable par du jetable

Pour des raisons de praticité et d’ « économies », les bacs inox des restaurants scolaires ont été peu à peu remplacés par des barquettes plastique non réutilisables. Ces barquettes sont en outre constituées de plastique non recyclable et finissent donc à l’incinérateur, aux frais de la collectivité. Elles constituent une source de déchets polluants difficile à quantifier mais facilement évitable.

Des barquettes réchauffées, source de perturbateurs endocriniens

Le problème qui se pose également par l’utilisation de ces barquettes concerne les composants que ces barquettes contiennent, dangereuses pour la santé de nos enfants. Réchauffée, la barquette plastique peut relâcher du bisphénol A ou des phtalates, substances connues comme des perturbateurs endocriniens, accusés de favoriser certaines maladies.

barquettes plastique, plateau repas

Des repas dans des barquettes plastique © Big Pants Production Shutterstock

La mobilisation des parents d’élèves

À Strasbourg, où cette pratique est appliquée, des parents d’élèves se mobilisent contre l’utilisation de barquettes plastique jetables et pour le retour à l’utilisation de plats en inox. Une lettre ouverte a été adressée au maire de la ville pour qu’il favorise des pratiques moins productrices de déchets dans ses restaurants scolaires.

Les parents d’élèves mettent le maire face à ses contradictions : « Nous demandons à la ville d’être cohérente dans son action. La ville promeut l’introduction d’aliments issus de l’agriculture biologique dans les menus des cantines scolaires, c’est une bonne chose. Réchauffer ces aliments dans des barquettes plastiques est contradictoire. »

Une alternative zéro déchet facile à mettre en place

Le collectif Zero Waste France a relayé l’appel en incitant les parents d’élèves et les collectivités à s’emparer du sujet. Introduire (ou réintroduire) des bacs en inox dans les cantines est une alternative zéro déchet plus saine et plus économique à terme que les barquettes plastique.

« À l’heure des plans ‘zéro déchet’ dans les territoires et de l’introduction du bio dans les cantines scolaires, l’usage persistant des barquettes plastiques jetables a quelque chose d’assez anachronique, pour ne pas dire d’absurde », explique Laura Chatel, chargée du programme territoires à Zero Waste France.

Pourquoi donc favoriser le tout-plastique à l’heure où l’on connaît ses conséquences sur l’environnement et la santé ? C’est aux collectivités de montrer l’exemple et de favoriser le zéro déchet dans leurs pratiques. Relayons l’exemple de Strasbourg et mettons en oeuvre l’interdiction des barquettes plastique dans l’ensemble des restaurants scolaires de France !

En savoir plus : la campagne de Zero Waste France

Illustration bannière : À la cantine – © XiXinXing Shutterstock