25 conseils pour réduire sa consommation d’essence

Nous nous posons tous la question, au moment des départs en vacances ou toute l’année : comment faire pour consommer moins d’essence et ainsi réduire nos dépenses et émissions de CO2 ? Voici 25 astuces d’éco-conduite, sur la route, et conseils à appliquer avant même de prendre le volant pour réduire sa consommation d’essence. Notre préféré ? Le 22ème.

25 conseils pour réduire sa consommation d'essence

Vous le savez : votre voiture vous coûte entre 5.000 et 10.000 euros par an, dont 500 à 1.000 euros de carburant, comme le montre chaque année l’enquête annuelle 2015 de Automobile club association (ACA), qui souligne les coûts annuels croissants d’une voiture.

Le propriétaire d’une Prius a ainsi dépensé 8.575 euros en 2014, celui d’une Logan 4.732 euros, celui d’une Clio 5.881 euros, dans sa version essence et 5.946 euros dans sa version diesel. Celui de la Peugeot 308 a atteint 8.126 euros. Et le carburant aura coûté aux propriétaires de ces véhicules entre 518 euros (Clio diesel) et 1.149 euros (Prius hybride).(3)

Alors comment réduire sa consommation d’essence, pour son porte-monnaie et pour la planète, même quand le prix des carburants est bas ?

Réduire sa consommation d’essence en voiture

Voici les 25 conseils de consoGlobe.com pour économiser sur le carburant :

Conseil n°1 pour réduire sa consommation d’essence : ne pas laisser le moteur tourner

Roulez dès que vous avez démarré votre moteur

Et arrêtez-le pour tout stationnement supérieur à une minute. Les moteurs modernes permettent de rouler juste après le démarrage et ainsi de réduire votre consommation de carburant. Les dispositifs Start and Go ou Start & Stop, introduits à l’origine sur le marché par Citroën, coupent le moteur à l’arrêt et se généralisent désormais chez toutes les grands constructeurs.

Ce conseil est valable pour les moteurs non turbocompressés, ou alors, il faut préciser que dans ce cas de figure, il ne faut pas oublier de couper le contact après avoir laissé le temps au turbo de réduire sa vitesse de rotation, qui peut atteindre 200 000 tr/min. Couper pour reprendre par la suite rompt aussi le film d’huile et crée une usure prématurée du moteur.

voiture-conduite-covoiturage-uber-taxi

Au feu rouge, on coupe son moteur !

Vous arrivez à un feu tricolore et celui-ci passe au rouge ? Vous savez donc que vous allez devoir attendre plus de 30 secondes avant de pouvoir avancer au nouveau.

Coupez alors votre moteur plutôt que de le laisser consommer de l’essence inutilement. Et ne vous inquiétez pas, vous aurez largement le temps de le redémarrer lorsque le feu passera au vert à nouveau.

Remarque : selon certains spécialistes, ce conseil a tendance à créer un manque de lubrification du moteur donc une usure prématurée. C’est pourquoi ils affirment que le système stop & start a pour inconvénient une usure plus rapide du moteur.

Conseil n°2 pour réduire sa consommation d’essence  : changer de vitesse

Changez de vitesse dès que possible lorsque vous accélérez.

Les rapports de vitesse les plus élevés sont plus économiques en termes de consommation de carburant. Montez trop haut dans les tours, et la consommation augmente alors sensiblement !

  • Il s’agit de démarrer en douceur et de passer un maximum de rapports sans les pousser : la consommation de carburant est moindre en 5e vitesse qu’en 3e, même en ville.
  • Il faut également éviter les accélérations brutales qui sont très mauvaises pour le moteur et surtout pour la consommation. En montée, il faut rétrograder le plus tard possible en restant sous les 2.000 tours/minute.

Trouver le bon rapport et le bon régime :

Il ne faut pas considérer que le régime. Trouver le bon rapport dépend de la disponibilité du couple qui varie selon les véhicules :

  • Sur une voiture essence par exemple, on consomme moins à 2.000 tours qu’à 1.500 tours. Pour les voitures à essence et LPG, le rapport supérieur doit généralement être engagé avant 2.500 tr/min, mais pas dans tous les cas.
  • Pour les voitures diesel, il doit être engagé avant 2.000 tr/min.
  • Idem, les moteurs modernes ont des turbos qui s’enclenchent la plupart du temps aux alentours de 2.000 tours. Être en-dessous encrasse le moteur, fait consommer… Ainsi 2.000 tours est souvent le régime idéal, pas forcément maximal.

Conseil n°3 pour réduire sa consommation d’essence : anticiper la conduite

Efforcez-vous d’anticiper la conduite

voiture-conduite-covoiturage-uber-taxi

Observez la circulation devant vous aussi loin que possible afin d’éviter les coups de frein et les accélérations inutiles, vous économiserez alors du carburant.

  • Pour maintenir une vitesse la plus stable possible, l’anticipation du trafic est essentielle. Elle vous permet d’éviter de freiner ou d’accélérer inutilement, ce qui économise le du carburant.
  • C’est aussi un conseil essentiel pour la sécurité : vous serez moins pris au dépourvu si vous regardez le trafic au loin et lisez les événements qui peuvent survenir : chien ou piéton qui traverse, voiture qui va dépasser ou freiner, feu de signalisation qui passe au rouge…
  • Conduisez comme si vous n’aviez pas de freins !

Conseil n°4 pour réduire sa consommation d’essence  : utiliser le frein moteur

Rétrogradez plutôt que freiner

Pour économiser du carburant en ville, à l’approche d’un feu tricolore, anticipez votre freinage et utilisez le frein moteur en rétrogradant. Avec une limite à 50 km/h, plutôt que de foncer, modulez votre vitesse en fonction des feux.

Conseil n°5 pour réduire sa facture d’essence : choisissez la bonne pompe

Là on ne parle pas de consommation, mais de facture : vous le savez, les prix peuvent varier fortement d’une pompe à l’autre. Alors c’est évident, mais ça va mieux en le disant : faites jouer la concurrence entre les stations.

Lire la page suivante : Réduire sa consommation d’essence avant de conduire

Références :