Au point mort, je coupe mon moteur

Rédigé par Consoglobe, le 6 Dec 2009, à 13 h 04 min

Les économies de carburant et le gaspillage ne se font pas qu’en roulant. A l’arrêt aussi, les véhicules sont une source importante de pollution et d’émission de gaz à effet de serre et de particules polluantes.

Point mort – Le saviez-vous ?

camion-autorouteAux États-Unis, les moteurs des camions de transport longue distance au point mort représentent un gaspillage de 4 milliards de litres de carburant soit 11 millions de tonnes de GES et CO2 ! Leurs chauffeurs les laissent tourner parfois toute la nuit pour le fonctionnement de leur système de climatisation ou de chauffage pendant qu’ils dorment !

En France, cette pratique est aussi fréquente chez les chauffeurs. En effet, les gros moteurs (et tous les moteurs en général) consomment beaucoup, y compris au point mort.

La résolution Point Mort

j'agisUn des points souvent oubliés en matière de conduite écologique, ou éco-conduite, est d’éteindre son moteur lorsqu’on est au point mort.

Cette recommandation s’adresse particulièrement aux chauffeurs de camions ou de bus (cf le reportage à La Plagne)  mais vaut pour les automobilistes. Trop souvent, on fait une pause de quelques minutes, pour une course ou autre, en laissant le moteur tourner.

Les produits à connaître

point-mort-compteurLes dispositifs proposés par les constructeurs, du type stop & go de Citroën vont nous y aider : Le dispositif  “stop and start” de Citroën coupe le moteur dans les bouchons ou aux feux rouges et le redémarre automatiquement.

De futures technologies vont également aider à réduire les conséquences négatives des voitures ou camions à l’arrêt (COV, ozone, particules fines, …) : des places de parking électrifiées, des systèmes d’allumage automatique se déclenchant en fonction de la températures ou d’autres stimuli, … On envisage ainsi de diminuer de 90 % les émissions de gaz toxiques.

Les trucs en plus

A propos du point mort, combattons une idée reçue  : il est inutile de passer au point mort dans les descentes ou ralentissements  en espérant consommer moins d’essence.

Au point mort, le moteur consomme du carburant pour maintenir son ralenti alors que si vous utilisez le frein moteur, il ne consomme rien.

*

Cela me donne une idée

> Gratuit – le Guide complet « Guide consommer moins en conduisant mieux » (pdf 23 pages)

 

Consultez les conseils pour une conduite économe :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. Enfin je vois que ce problème est enfin débattu. Chaque fois que je me rends en vacances en France je constate qu’un grand nombre d’automobiliste ne coupe pas leur moteur pour aller à la boulangerie, au marchand de journaux et même au bistrot pour prendre un café !
    Sans parler de consommation mais la pollution que cette pratique engendre.
    J’espère que ces automobilistes vont enfin comprendre que leur façon de faire n’est pas correcte.

  2. Parlons économies de carburant . Pourquoi tout simplement ne pas obliger les fast food et autres stations de carburant qui ont des zones d’attente à penser ces zones en pente, ainsi les automobilistes pourraient arréter leur moteur durant toute l’attente (parfois trés longue) ? Qui n’a pas été à moitié asphyxié en attendant son hamburger en plein été ?!! Cela serait réalisable au moins dans les nouvelles constructions .

  3. Il est probable que M. Melzessard a un véhicule de technologie ancienne avec un carburateur. Tous les véhicules à injection (diesel ou essence) ont une consommation de 0 Litres au 100 car le système électronique coupe l’arrivée de carburant lorsque l’on utilise le frein moteur. Ceci est visible si on a un ordinateur de bord qui indique la conso instantanée

  4. précisions sur précédent commentaires : depuis que j’applique cette méthode, j’économise entre 1,5 et 2 litres aux 100kms, et je descends ainsi en dessous des données constructeur (de 7 à 7,5litres, je suis passé à 5,5 à 6 litres aux 100!!)

  5. faux. vous prétendez que se mettre au point mort dans une descente n’économise rien. C’est faux. Au point mort, un moteur tourne en moyenne entre 700 et 1000tr/mn. Lorsque vous utilisez le frein-moteur, ce dernier peut tourner jusqu’à 2000 voire 2500tr/mn. Plus un moteur tourne vite, plus il consomme, n’importe qui est capable de le comprendre. C’est de la désinformation

Moi aussi je donne mon avis